ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Pic du lac de Combeynot, versant SE

Pic du lac de Combeynot, versant SE

Massif : Ecrins
Départ : le Casset (1520 m)

Topo associé : Pic du lac de Combeynot, versant SE

Sommet associé : Pic du lac de Combeynot (3088 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 1800 m.
Ski : 3.3

Sortie du samedi 25 février 2017

Bebrick

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau et chaud
Etat de la route : noire Altitude du parking : 1520
Altitude de chaussage (montée) : 1520
Altitude de déchaussage (descente) : 1520 moyennement quelques passages sur herbe

Activité avalancheuse observée : aucune

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Sommet a la CabaneSE12h15Moquetteentre poils court et poils long 5*
Lac d'Arsine a la CanabeN14h00Dureentre dure, crouté fort et reliéfé par le vent 1*
Cabane a la foretE15h00Dure2*
Foret a la voitureE15h30Poudre lourdeBien réchauffé par le soleil, 3*

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu


Après avoir hésité longtemps sur l'endroit ou sortir les spatules en ce mois d'Avril qui n'en a pas le nom, c'est parti pour une valeur sure, les Ecrins! Direction le pic du lac de Combeynot par le Casset. Départ du village a 7h00, ski au pied mais faut pas être gourmand. L'enneigement est vraiment dégueulasse pour un mois de Février. Heureusement l’épaisseur augmente vite, dans la foret ca passe bien même si la trace de montée zippe dans tout les sens avec les cycle de regel/dégel. Arrivé a la cabane pastorale a 9h30, je suis en admiration devant le cirque du glacier d'Arsine. Les Agneaux, Pic de Neige Cordier, des sommets que j'ai l'habitude de voir d'un peu plus loin qu'aujourd'hui. De plus, entre le froid (-8°C au parking) et le vent vont retarder le décaillage, je prends mon temps pour la montée. Erreur. Arrivé dans le vallon sous la pente finale le vent a complètement disparu, le soleil tape fort et la neige commence a bien s'humidifier. La première partie de la montée passe bien, mais plus je prends d'altitude et plus la neige se ramollit, j'ai du mal a tenir les skis. Je bascule a pied, ca marche un moment mais la neige porte de moins en moins. Entre fatigue et horaire qui avance je décide d'aller sur le col a droite du sommet. Des traces a pieds partent du col au sommet, mais n'étant pas a l'aise et étant surtout seul (mais complètement seul, pas un randonneur a l'horizon!) je m’arrête a 3008m.

Casse croûte et vers 12h15 c'est parti pour la descente. En visant une trajectoire pente Ouest/Est au fur et a mesure de la descente j'ai le droit a une magnifique moquette 5* du col au replat, c'est le panard total. Du replat je vise a gauche les pente Ouest pour retomber a la verticale de la cabane, petite attente de 10mn pour laisser la neige revenir a point et en prenant plein Est c'est reparti pour un festival de neige de printemps magnifique! Rien a jeter sur cette descente.

Arrivé a la cabane, l'euphorie, le paysage et le temps magnifique me pousse a aller voir les lac du glacier d'Arsine. Je commence a coincer sur la montée mais une petite heure après me voila a la base du glacier. On distingue les grosse ouverture du glacier sur les lacs. La descente sera horrible. Entre croute infame, sastrugis dur et fatigue je mange mon pain noir (et une belle chute tête première!). A partir de la Cabane ca sera mieux sans être non plus excellent, le vallon ne doit pas prendre le soleil très longtemps. Du coup j'ai raté le créneau, ca sera neige dure a vous faire descendre les chaussettes mais au moins ce n'est pas piégeux et assez facile au final.

Une fois a la forêt, en gardant bien a droite j'ai le droit a de la poudre lourde, un peu physique (que je n'ai plus après 1800m de D+!) mais agréable jusqu'au pont ou je retrouve une moquette facile mais qui ne va pas tarder a disparaître si les températures continuent ainsi. Avec 2/3 passages sur herbe a la Thovex, je rejoint quand même la voiture. Pas touché une seule pierre.

Bref, j'ai eu de tout niveau neige mais la meilleure neige était au bon endroit donc je suis plutôt content. Par contre c'est fou, a chaque fois que je me perd dans le parc des Ecrins je croise rarement du monde. Alors qu'au final les conditions sont très bonne, il y a largement de la place pour se faire plaisir sans avoir a jongler avec les traces de descente, et les paysages sont a tomber.

Idée de l'enneigement au départIdée de l'enneigement au départ
Dans la ForêtDans la Forêt
Le vallon avant la cabaneLe vallon avant la cabane
Magnifique vue pour manger un sandwich!Magnifique vue pour manger un sandwich!
Banzaï!Banzaï!
Le pic du lac de Combeynot vu du côté du glacier d'ArsineLe pic du lac de Combeynot vu du côté du glacier d'Arsine
La foêt a la descente, tracé mais agreable quand mêmeLa foêt a la descente, tracé mais agreable quand même

Commentaires

S
sergiop, le 08.03.17 14:44

Il a bien reneigé, trace de raquettes piétons jusqu'au lac de la douche, après il faut retracer.
Vent violent et gros nuages, demi tour à la cabane.
La forêt passe bien à la descente.

Cette sortie