ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Raid sur les Glaciers de la Vanoise

Raid sur les Glaciers de la Vanoise

Massif : Vanoise
Départ : Pralognan la Vanoise (Les Prioux) (1710 m)

Topo associé : Dôme des Sonnailles, Versant W par le col des Thurges

Sommet associé : Dôme des Sonnailles (3361 m)

Orientation : W

Dénivelé : 3850 m.
Ski : 3.3

Sortie du lundi 21 mars 2016

pat

Conditions nivologiques, accès & météo

20/03 Beau temps doux avec faible vent de N 21/03 Big blue avec faible vent de N 22/03 Grand Bleu chaud voir très chaud dans le fonds du vallon sinon faible vent de N 23/04 Beau temps avec vent modéré de N et mer de brouillard remontant au fur et à mesure de l'ascension, brouillard épais à la descente sous 3.000m avec visibilité à moins de 3 mètres, un plaisir pour retrouver le refuge. 24/03 Big Blue doux avec vent faible frais le matin pour la descente à Pralognan
Etat de la route : Dégagée et sèche Altitude du parking : 1710m
Altitude de chaussage (montée) : 2.012m arrivée du télésiège du Génépy
Altitude de déchaussage (descente) : 1.710m

Activité avalancheuse observée : Néant

Neige de printemps tous les jours, bien regelée le matin puis revenue, quelques endroits de neige encore froide et compactée à l'abri des vents dominants, les versants N sont en neige très travaillée par le vent fort de la semaine passée, présence d'altérnance de plaques de grains fins et de plaque de neige regelée.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Patrick & Joce
Pralognan >>> refuge col de la Vanoise >>> Dôme des Sonailles >>> Refuge de la Valette >>> Les prioux >>> refuge de Peclet Polset >>> Dôme de Peclet Polset >>> refuge du Roc de la Pêche >>> Pralognan la Vanoise
La Vanoise, trop loin ? trop près ? Il est vrai que ce masssif coincé entre Ecrins et Massif du Mont Blanc me semblait trop éloigné pour un week end mais trop près pour une semaine.

Cette année ... banco on va y aller voir du 20/04 au 24/04/2016.

Départ tout en douceur de Pralognan en empruntant le télésiège des Fontanettes, ce qui nous fait gagner 500m D+ sans peine. Puis nous montons en direction du col de la Vanoise et de son refuge à l'ombre de la Grande Casse, le point culminant du massif (pour lequel nous reviendrons une autre fois). Au cours de l'ascension, nous croisons un grand groupe de skieurs avec une geoelette et des skieurs costumés, c'était la cordée du siècle.

Super accueil au refuge Félix Faure (refuge du col de la Vanoise) à 2.517m.

Le lendemain, après une grasse matinée, petit déjeuner à 7H00, nous partons en direction de la calotte glaciaire de la Vanoise sous un beau soleil et un ciel immaculé, il fait bien frais à l'ombre mais aussi bien doux au soleil. La première montée vers la pointe de la rechasse se monte bien avec une bonne trace et à la sortie, c'est face au Grand Paradis que nous nous trouvons. Nous traversons alors cet énorme plateau glaciaire en direction du col du Dard et contournons le Mont Pelve pour une petite descente au col du Pelve auquel nous faisons une longue pause bien douce au soleil. Nous repartons pour les 400m de D+ restant pour atteindre le Dôme des Sonailles 3.361m par une trace douce et dans une neige froide. Du sommet la vue est belle sur la suite des glaciers de la Vanoise, le Dôme de Chasseforet, Dôme des Nants et de l'Arpont. Nous cassons la croûte et entamons la descente, là nous avons un doute et vérifions, ah oui c'est à droite du rognon (heureusement car à gauche, c'était un couloir de 500m bien raide et exposé), puis nous trouvons des traces de descentes qui nous confortent dans notre choix et nous guide en zig-zag entre barres rocheuses et pentes raides. Nous aurons accès aux dernières pentes régulières et sûres par un petit mais raide couloir. Nous voilà sorti d'une descente bien exposée et raide.

Nous rejoignons le refuge de la Valette à 2.590m qui se compose de 3 chalets. Une fois le refuge d'hiver trouvé, il fallu dégager la porte et un fenêtre complètement ensevelies sous la neige. Quand nous avons allumé le feu et que le fourneau commença à ronronner, nous étions comme dans un nid, en sécurité au cœur de la montagne enneigée. Cet endroit est tout confort, gazinière avec gaz, casseroles, couverts, poêle à bois, bois, matelas et couvertures. La seule chose à amener est la nourriture nécessaire au séjour.

La nuit a été magnifique avec cette lune qui éclairait la montagne comme au petit jour. Le lendemain, nous fîmes une petite erreur d'itinéraire qui nous amena dans des pentes raides et exposées, nous préférâmes alors remonter au refuge et sortir de ce vallon par le col des Thurges 2.680m et une heure de perdue. La descente de ce col se fait tout d'abord par un petit couloir lui aussi bien raides, le tout sur une neige ben bétonnée par le regel et c'est sur cette neige bien dure que nous descendrons ce vallon jusqu'au petit hameau des Prioux.

De là, nous entamons alors la longue longue longue montée au refuge de Peclet Polset par un fonds de vallon interminable, nous faisons une halte boisson au Roc de la Pêche qui n'a de refuge que le nom mais relève plus de l'hôtel d'altitude. Il nous reste encore 2 heures et demi de montée dans ce fonds de vallon surchauffé par ce beau soleil de printemps. C'est au bout d'une belle bavante que nous parvenons au refuge Peclet Polset à 2.470m d'altitude.
Accueil et gentillesse 3 étoiles, un billard dans la salle commune et l'aide gardienne qui joue de la guitare pendant que nous buvons une bière bien méritée.

Petit déjeuner à 6H30 et cette fois avec un sac léger car nous repasserons au refuge à la descente, nous entamons l'ascension du Dôme de Peclet Polset, au fur et a mesure de la montée, nous observons le brouillard qui forme une mer de nuages monter et enrober les montagnes de son ouate blanche. Cette montée se fait dans un magnifique paysage glaciaire fait de crevasses et de séracs. Une fois au sommet 3.494m. nous pouvons observer les massifs des Ecrins, Queyras, Viso, Grand Paradis, Mont Blanc, Valais. Un vent glacial balaie le sommet et nous ne traînons pas pour descendre d'abord dans une belle neige froide puis vers 3.000m nous entrons dans ce brouillard à couper au couteau, c'est tant bien que mal que nous retrouvons le refuge alors que nous voyons tout juste nos spatules.

Nous faisons une bonne pause au refuge agrémentée d'une bière et d'une assiette avec 2 œufs au plat, des tranches de jambon cru et des frites maison, un régal. C'est encore dans le brouillard que nous repartons pour rejoindre le refuge du Roc de la Pêche à 1.920m d'altitude et là l'impression de la veille s'est confirmée, douche dans les chambres, hamam, sauna.... tout sauf un refuge de montagne, l'accueil est bon mais beaucoup plus commercial; Une bonne adresse confortable dans un beau cadre.
Au petit matin, je du prendre congés de mes compagnons car bien pris par une crève d'enfer, toux sèche, mal partout et je redescends donc seul à Pralognan et laisse mes amis continuer ce raid avec les petits jeunes du club qui viennent de nous rejoindre.

Il reste encore bien des choses faire sur ce massif, nous y retournerons.

Merci à Patrick et Joce pour cette belle balade.

J1J1
J2J2
J2J2
J3J3
J3J3
J4J4
J4J4
J4J4
J4J4
J1J1
J1J1
J2J2
J2J2
J3J3
J3J3
J1J1
J1J1
J1J1
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J2J2
J3J3
J3J3
J3J3
J3J3
J3J3
J3J3
J4J4
J4J4
J4J4
J4J4
J4J4
J4J4
J4J4

Commentaires

C
cassien, le 03.04.16 16:59

😉 bravo a vous

P
pat, le 03.04.16 17:15

Merci

Cette sortie