ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Au plus près de la Reine...

Au plus près de la Reine... ⭐

Massif : Ecrins
Départ : Villar d'Arêne (Pont d'Arsine) (1667 m)

Topo associé : Grand Pic de la Meije, tour de la Meije par le Pavé

Sommet associé : Grand Pic de la Meije (3983 m)

Orientation : T

Dénivelé : 3596 m.
Ski : 3.3

Sortie du dimanche 13 avril 2014

JeanF, GoelandIE, Stochastic

Conditions nivologiques, accès & météo

Pleine lune vendredi Grand beau samedi Couvert puis grand beau dimanche
Etat de la route : Altitude du parking :
Neige de printemps sur tout l'itinéraire, bon regel,
col clot des cavales transfo ou reste poudre sur orientations protégées
poudre (non tracée) de la rimaye au sommet de la Meije Orientale (2*20m de mixte non skiable, face nord meije orientale en glace vive)

Altitude de chaussage (montée) : 1800
Altitude de déchaussage (descente) :1667

Activité avalancheuse observée : ras

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par JeanF)

Avec Nicolas, Pascal, Matthias, Robert
topo + col clot des cavales + Meije orientale
Collective Au plus près de la Reine...

Tout commence par de mauvais souvenirs…. : Printemps 2013, par deux fois la mauvaise météo nous empêche de boucler. Retour fin septembre 2013 cette fois pour la traversée des arêtes de la Reine de l’oisans … une pluie de cailloux nous calmera fort sans nous stopper à la dalle des Autrichiens... Mais à la brèche Zigmondly la douleur de la fracture maléole aura raison de notre volonté et le retour en vallée se fera en baptême d’hélicoptère…
C'est donc de pied ferme (et réparé) qu'on attend le créneau.... dame nature se laissera t elle conquérir?

Depuis quelques semaines, on est chaud…les échanges mail / skype / tel… se font pressants, le F5 sur météo france aussi... lundi dernier j’appelle Nathalie… « ha non là Jean désolé on est « blindé » » Mince !!!…. JD, Philou, Pascal, Nico sont pourtant surmotivés, de même que Robert et Mathias qui nous rejoignent spécialement depuis l’Autriche… Bon, il reste de la place dans le grenier… (au dessus du campement des demoiselles….) yes c’est bon pour nous ………. on découvrira les entrailles du Promontoire..... Go go go gooooooooooooooooooooo....
Vendredi sur le parking de Villard, c'est autour d'un peu de gaz brulé et des pattes 3min que se retrouvent les 7 protagonistes....

L'astre du jour laissant sa place à celui de la nuit.... offre pour ces retrouvailles une ambiance et des discussions d'un autre monde. La température clémente et la clarté font convoiter une boucle by nigth.... on calcule le timing...mais la chaleur pressentie du refuge, le moelleux des matelas et les nombreuses heures de routes.....auront raison de plus téméraires...

Le lendemain.... la petite descente du refuge et un peu de patineur nous déposent aisément au bord du " Pont de Pierre " pour le premier "peautage" de la journée...
Cette « collective » est une première pour le groupe, je suis le seul à avoir pratiqué chaque membre en course et j'ai jugé que nous serions "globalement homogènes"...
Manque de pots...les écarts se creusent dès Valfourche.... Phil et moi essayons de convaincre les Autrichiens du bienfait de l'élastique... mais ils déclarent vite forfait.... mince... il va falloir prévoir donc une petite rallonge pour les "morts de faim"...
Le col du clot des cavales qui rajoute 300m sera parfait de même que sa moquette d'Est... Phil, Pascal et Jean s’y colleront et la montagne se fera écho des cris de satisfaction et de ce bonheur partagé…

Le groupe se reconstitue au refuge du Pavé. Les autrichiens en mode diesel ont repris du poil de la bête....Dans ce timing un peu tardif c’est Nicolas qui pâtira finalement le plus du four des 700 derniers mètres qui nous séparent du col. Phil qui s'est fait plaisir en solo dans les Italiens à la grande casse l’avant veille ira prêter main forte à notre compagnon en perdition....
De son côté Robert excellent alpiniste convoite et imagine des lignes dans la face sud du pavé…. Le petit dôme du col et la vue à 320° sans vent nous offre un bon repos avant la descente….
En attendant le décaillage de la descente en ouest on passe quelques minutes en mode « contemplation-discussion prochaines courses ».

Les boucles sont clippées. Nous nous concentrons maintenant sur cette neige pas encore revenue … c’est la partie la plus technique de la journée avec une petite traversée juste au dessus du sérac. Une fois le "crux" passé c'est l’esprit détendu nous entamons plein pot les derniers 400m transfo à point.... Ce petit bonheur redonnera des forces pour l'ultime repeautage et les derniers 150m qui nous séparent du Promontoire. Bilan...J1 groupe ok, que du plaisir....

Fredi, Nathalie et Yoska nous accueillent, le Promontoire est effectivement « blindé »… on était prévenu mais l’ambiance comme d’hab est là, bières coca… sont choisis suivant les gouts et les provenances…. ;-)
Yoska a la discussion facile… il en colle plus d’un avec ses connaissances encyclopédiques… Avec une grande aisance, il passe d’Alexandre le Grand au moyen âge avec son épée et son bouclier carton… Regard rêveur et l’esprit vif il n’est pas fatigué par la course et battra JD (usé par ses entretiens d’embauche et son premier 5.2 à la petite face nord de la grande casse) à plat de couture aux jeux de société…
L’aprem se passe sur l'IGN autour de la table en Franglais (pourri comme je sais faire) pour présenter quelques nombreuses possibilités qu’offrent les Ecrins. En effet, Robert et Matthias pipent pas un mot de français et Frédi pas un mot d’allemand…. Bonnes rigolades « guèè » (toutes les phrases de Robert finissent par « guéé… »… un résidu de patois Carinthien abrégé qui signifie « genau » (traduire « mais bien sur »)… Petite sieste de récup pour Nico et bibi et Frédi appelle pour l’apéro…. Présennnnnnnnnnnnnnnt en 2s je suis débout… le ponch finira de me réveiller… Frédi entame le point météo puis le repas est lancé….
On est vite repéré « la table des morfales…. » Tu parles… 4 barres depuis ce matin, ils ont faim les gaillards…

J2 objectifs du jour : « boucler enfin et fouler la Meije orientale… » …4h30 une voix douce vient nous signaler que c’est l’heure si l’on veut mettre toutes les chances de notre côté…Phil 10s prêt, JD 5min prêt…. JD 0 Phil 1.
Le déjeuner est vite enquillé surtout par JD qui s’est mis comme objectif de « progresser en manip ».. Phil attend déjà depuis 15 min dehors que JD cherche encore sa bouteille dans le refuge … bref, JD a encore des progrès de manip…. On va prévoir des we entrainements…30min plus tard..
La brèche est franchie aux premières lueurs du jour, ciel couvert et vent de nord nous accompagnent pour les premiers virages à la frontale dans la face nord de la Reine. Sans traces...pas facile d’imaginer l’itinéraire astucieux de cette face..tout simplement génial. A 7h30 les premiers débouchent du Serret, 8h le groupe est reformé et repart… le ciel n’est pas vraiment dégagé….et le zef de nord nous calme bien et fouette nos visages ….
Bref états des lieux sous la tête des corridors… les Meije sont prises dans les nuages et le vent persiste…2 possibilités… un peu de déniv et de ski protégé vers la rimaye du Doigt de Dieu ou tentative franchissement rimaye et sommet de l’orientale…
Météo Frédi disait que cela se dégagerait…via un rapide coup d’œil dans le retro on voit le bleu sur les grandes rousses… Phil a bien compris la maxime de son vieux partenaire de cordée (maxime recup sur le web) « on est pas là pour se faire des amis… » ...à peine je me retourne du retro des grandes rousses que je le vois déjà planter son piolet sur la langue supérieure de la rimaye et en un pas remonter vers la crête…. C’est bon j’ai compris… le sommet nous attire irrésistiblement…
9h50…Summit……. Ca capte là ?..nos chères épouses sont prévenues….c’est magnifique… la cordée s’embrasse, photos tout ça … la météo voyait juste….Le Doigt de Dieu dans sa majesté nous rappelle que nous ne sommes pas les maitres ici bas…
La reste n’est que du bonheur… une descente variée revenue à point de haut en bas en choisissant bien les orientations… la neige nous pose à 20m du dernier obstacle où Nicolas sort son numéro de skyliner… s'en suis une séance pas de patineur et poussée baton qui nous conduit à 20m de la voiture. Matthias et Robert nous proposent une bière Autrichienne pour les Aurevoir Aufviedersehen…
N’ayant pas fait tous ces kms pour « acheter du terrain » On se finira en couenne à Bourg d’Oisans…. Là encore Nico se rattrapera…

Bilan....Une de mes plus belles courses sans hésiter ….Les cols furent gravis, les sommets franchis… quel bonheur d’être là haut….

Merci épouse, merci les copains, merci dame nature de t'être laissée conquérir, merci le Promontoire pour l'accueil , merci skitour et le boss pour le site de partage....

bon j'arrête j'ai une couche à changer... dure réalité et bonheur de la vallée ;-)…

à bientôt..

Tour Meije : Vers le col passage superbe sur le fil de la moraineTour Meije : Vers le col passage superbe sur le fil de la moraine
Tour Meije : Depuis le col du clot des cavales...Rêves et projet... Meije(s) , Pavé, Gaspard.... l'embarras du choixTour Meije : Depuis le col du clot des cavales...Rêves et projet... Meije(s) , Pavé, Gaspard.... l'embarras du choix
Tour Meije : Les derniers mètres du col du pavé.... un vrai four même à 3500m... Philou aide NicoTour Meije : Les derniers mètres du col du pavé.... un vrai four même à 3500m... Philou aide Nico
Tour Meije : Robert en action (rédacteur toponeige en Autriche alpes juliennes en particulier) ...Tour Meije : Robert en action (rédacteur toponeige en Autriche alpes juliennes en particulier) ...
Tour Meije : Franchissement col du pavé.... splendideTour Meije : Franchissement col du pavé.... splendide
Tour Meije : Préparation des courses d'été ... fil du rateau et Pierre AlainTour Meije : Préparation des courses d'été ... fil du rateau et Pierre Alain
Tour Meije : Pause méritée pour Pascal.... paysage pas si pire ;-)Tour Meije : Pause méritée pour Pascal.... paysage pas si pire ;-)
Tour Meije : Matthias et les Agneaux.....Tour Meije : Matthias et les Agneaux.....
Tour Meije : Mes amis d'Autriche en action dans le "crux" de la journéeTour Meije : Mes amis d'Autriche en action dans le "crux" de la journée
Tour Meije : J2: 6h du matin.... les premiers virages sous la Brèche... dans le silence...Tour Meije : J2: 6h du matin.... les premiers virages sous la Brèche... dans le silence...
Tour Meije : Philou entre les séracs... grosse ambiance dans ces lieux remplis d'histoiresTour Meije : Philou entre les séracs... grosse ambiance dans ces lieux remplis d'histoires
Tour Meije : Une cordée nous précède juste sur le fil....(pas vraiment eu le temps de sortir l'Apn dommage)Tour Meije : Une cordée nous précède juste sur le fil....(pas vraiment eu le temps de sortir l'Apn dommage)
Tour Meije : Dans le Serret... une ligne naturelle et parfaite pour franchir l'obstacleTour Meije : Dans le Serret... une ligne naturelle et parfaite pour franchir l'obstacle
Tour Meije : 9h50........ On est pas bien là? Merci Philou! Si.... on est bien là! Merci dame nature pour cette merveille!Tour Meije : 9h50........ On est pas bien là? Merci Philou! Si.... on est bien là! Merci dame nature pour cette merveille!
Tour Meije : 3891m... face au Doigt de Dieu .. Aujourd'hui, nos corps n'iront pas plus haut...Tour Meije : 3891m... face au Doigt de Dieu .. Aujourd'hui, nos corps n'iront pas plus haut...
Tour Meije : Cordée sur le fil de l'arête... (crampons alu ok)Tour Meije : Cordée sur le fil de l'arête... (crampons alu ok)
Tour Meije : La cordée descend 

Pascal conduit plus bas Robert et MatthiasTour Meije : La cordée descend Pascal conduit plus bas Robert et Matthias
Tour Meije : Gaspard et Pavé.... arête déchiréeTour Meije : Gaspard et Pavé.... arête déchirée
Tour Meije : Belle lumière sur l'imposant Pic GaspardTour Meije : Belle lumière sur l'imposant Pic Gaspard
Tour Meije : Etat général de la Meije orientale ce dimanche..Tour Meije : Etat général de la Meije orientale ce dimanche..
Tour Meije : Petit CR pour JD qui n'a pas foulé le sommet... pb de manip ;-)Tour Meije : Petit CR pour JD qui n'a pas foulé le sommet... pb de manip ;-)
Tour Meije : Le groupe au complet juste à coté de l'aigle... morts de faim devant les 1800m de d- qui souvrent à nous...Tour Meije : Le groupe au complet juste à coté de l'aigle... morts de faim devant les 1800m de d- qui souvrent à nous...
Tour Meije : Une idée des dimensions des lieux.... la réputation d'une des plus belles descente des alpes n'est pas volée...Tour Meije : Une idée des dimensions des lieux.... la réputation d'une des plus belles descente des alpes n'est pas volée...
Tour Meije : C'est presque fini.... les souvenirs plein la tête, le sourire... 
ça..... c 'est fait ;-)Tour Meije : C'est presque fini.... les souvenirs plein la tête, le sourire... ça..... c 'est fait ;-)
Tour Meije : Descente magnifique, variée, pas dure techniquement, pas de plats.... on ne peut que conseiller...Tour Meije : Descente magnifique, variée, pas dure techniquement, pas de plats.... on ne peut que conseiller...
Tour Meije : Pour pimenter le tout...un dernier obstacle non des moindres... le franchissement du ruisseauTour Meije : Pour pimenter le tout...un dernier obstacle non des moindres... le franchissement du ruisseau
Tour Meije : A ce jeu là, Nicolas nous grille tous....Tour Meije : A ce jeu là, Nicolas nous grille tous....

Commentaires

Invité, le 14.04.14 22:44

Super !!! 🙄

P
philou3873, le 15.04.14 12:33

Elle est pas belle et simple la vie! 🙂

Invité, le 16.04.14 18:53

Salut, félicitation pour le tour. 😉
Est ce qu'il faut un rappel à la brèche de la meije, et si oui, quelle longueur ?
Est que 15 m suffise..
Merci.

G
GoelandIE, le 16.04.14 21:31

Salut, il n'y a pas vraiment besoin de tirer un rappel, la descente est très bien tracée et safe, même de nuit à 6h du matin 🙂

J
JeanF, le 17.04.14 09:44

salut Guillaume, par bon regel tu pars en crampons depuis le promontoire, arrivée à la brèche, tu décales 100m horizontal vers la droite puis descend facile en mixte vers rimaye (bouchée pas visible lors de notre passage), sinon direct de la brèche rappel 2*30m. Frédi gardien au promontoire complètera aisément les infos. Un guide juste derrière nous avec 5 clients a encordé tout le monde en bas des difficultés. Le groupe est resté encordé (sans rappels) jusqu'à remettre les skis. Pour notre groupe de 7 : 2 brins de 40m et chacun baudrier + sécu glacier... bon ski... course magnifique 😊

Invité, le 17.04.14 10:42

OK, merci pour l'info...

Invité, le 22.04.14 16:05

Bravo, jolie tour

Cette sortie