ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S > Découverte du Val Maira

Découverte du Val Maira

Massif : Ubaye - Parpaillon - Alpes Cozie S
Départ : Chialvetta (1494 m)

Topo associé : Monte Oserot, Couloir W

Sommet associé : Monte Oserot (2855 m)

Orientation : W

Dénivelé : 4500 m.
Ski : 3.3

Sortie du lundi 31 mars 2014

cyrilleb, BenjamStrap, Gegeff, raphio

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau sans vent le vendredi 28/03. Bâché et visibilité réduite le samedi, de fortes bourrasques sur les sommets. Retour du beau temps sans vent le dimanche.
Etat de la route : dégagé Altitude du parking :J1/Preit (1541). J2/Lac de Saretto (1539). J3/Chialvetta (1475)

Altitude de chaussage (montée) : depuis chaque village de départ, aucun portage.
Altitude de déchaussage (descente) :Idem

Activité avalancheuse observée : une grosse coulée dans le couloir SE du Cassorso, descendue des barres rive gauche; des petites coulées, rive droite, dans le couloir NO du Monte Oserot et une grosse reptation en formation rive gauche avant le couloir SE du Cobre.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Monte Cassorso2774NW13H00Poudre
Bric Boscasso2589E15H30Poudre
Monte Soubeyran2697N13H30Poudre
Monte Oserot2855NW12H30Poudre

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par cyrilleb)

Avec Pascal

Destination le Val Maira, depuis la Haute-Savoie, pour Raphio, Benjam et moi, et depuis la Corse pour Gégé et Pascal, en espérant y rencontrer de meilleurs conditions de neige que par chez nous.

On n'a pas été déçu, trois grandes journées de ski, le cliché soleil et poudreuse tout d'abord, mais surtout des parcours magnifiques, avec des points de vue superbes du Viso au Mercantour, deux courses réalisées sans rencontrer personnes, tellement les possibilités sont incroyables. En plus de cela un accueil et une gastronomie à la hauteur du reste, on a juste envie d'y retourner!

J1/ Monte Cassorso et Bric Boscasso à la suite, 1700 m déniv, départ de Preit à 7h45, direction le couloir SE du Cassorso pour une remontée et un traçage de 800 m, on a arêté de compter les conversions à 70! Au sommet panorama magnifique, Orenaye, Rocca la Meja, Monte Chersogno. Puis descente par le versant NO, pour 700 m de poudre non-stop, sans trace, rien que pour nous. Magique.
On rechausse vers 2050 pour remonter le Cumbal Vallonetto en direction du Boscasso, 500 m à tracer dans la poudre, un crève-cœur quand on sait qu'on ne redescend pas par là. Au sommet direction le Vallone Inchiaus pour revenir sur Preit, les 250 m du haut sur l’arrête et juste en dessous seront les plus mauvais à skier de tout le séjour (cartonné), ensuite de nouveau c'est poudre ou moquette entre les mélèzes, en fonction des expos.
16H00 de retour à Preit, on rejoint les Corses, qui arrivé plus tard de Savone on skié en parti le couloir SE du Cassorso.

J2/ Monte Soubeyran, 1450 m déniv, départ 7h45 de Saretto, objectif du jour, couloir de l'Aiguille de Barsin et couloir NE du Monte Viraysse. On monte au pied du Barsin, la nebbia est sur nous, on n'y voit pas à 50 m, on change d'objectif, ce sera le Monte Soubeyran par la combe N. On débouche au col, le Raphio est en forme il a tracé toute la combe, le passage de la corniche demande quelques efforts. Ensuite parcours d’arête jusqu'au sommet, c'est bien soufflé, un aigle vient nous survoler! La visibilité s'est largement améliorée, on redescend par le versant S pour revenir au pied de la combe N, encore de la poudre. On repeaute vers les contreforts de l'Aiguille Barsin, pour aller chercher un des nombreux couloirs qui la traverse, encore une descente *****. Retour ensuite dans les mélèzes, sous la Punta Le Teste , en neige transformée.

J3/ Monte Oserot, 1350 m déniv, départ 8h00 de Chialvetta. C'est dimanche, fin de la solitude, tous les CAI du coin sont présents, on est nombreux au départ, mais il y a tellement de courses possibles qu'à partir de Viviere, chacun part dans son coin. Rencontre improbable, Gégé qui a fait le Manaslu à l’automne dernier avec le CAF du Salève (expédition de Salève au Manaslu), rencontre un couple d'italien qui était au camp de base avec lui. Bises, tapes dans le dos, ils vont faire l'Oserot comme nous.
A partir de Prato Ciorlero, on attaque sous les contreforts E du Cobre, son couloir N est pris d'assaut, on remonte vers la Comba Emmanuel Superiore en passant sous le couloir SE du Cobre, lui aussi bien attaqué par une dizaine de candidats à la traversée. On arrive enfin sous l'Oserot, une 15 de personne devant nous. Pas de traces de descentes pour l'instant, mais si on tarde trop, on va avoir que les restes. La dernière trace pour arriver au col est bien raide (37°), seul deux skieurs seront descendus pendant que nous montions. Il reste 30 m, pour faire le sommet, piolet crampons de rigueur. On préfère redescendre tout de suite pour profiter de la descente, un autre groupe vient juste de descendre avant nous. Et c'est reparti pour du 5 étoiles , on fait tout d'une traite jusqu'à Prato Ciorlero, ce sera une alternance de poudre, moquette, transfo, on a plus de cuisses.
Passage au refuge de Viviere pour une bière bien méritée, traversée du hameau de Pratorotondo ski au pied, et visite de Chialvetta, pour finir par notre traditionnel gros casse-croute au soleil, charcuterie corse, vin italien et fromage savoyard, quel beau mariage.

Une pensée pour le Philippe qui devait venir avec nous et qui avant le départ c'est fait le croisé.
Merci à Alessandro, de l’hôtel Le Marmotte D'Acceglio, pour tous ses conseils avisés.

La combe SE du Monte Cassorso.La combe SE du Monte Cassorso.
Les premières conversions.Les premières conversions.
Et cela continue...Et cela continue...
On s'approche du sommet.On s'approche du sommet.
Et c'est parti, versant NO du Cassorso.Et c'est parti, versant NO du Cassorso.
Au tour du Benjam.Au tour du Benjam.
Et ça continue...Et ça continue...
Encore et encore.Encore et encore.
Cumbal Vallonetto, on remonte vers le Bric Boscasso...Cumbal Vallonetto, on remonte vers le Bric Boscasso...
On arrive au col.On arrive au col.
Gégé et Benjam.Gégé et Benjam.
Summit, Monte Soubeyran.Summit, Monte Soubeyran.
Pascal au sommet.Pascal au sommet.
redescente de l’arête vers la combe sud.redescente de l’arête vers la combe sud.
Raphio toujours devant.Raphio toujours devant.
On y est presque.On y est presque.
Et c'est reparti.Et c'est reparti.
On sait ou va s’arrêter au retour.On sait ou va s’arrêter au retour.
Les conditions de descente, sans commentaire.Les conditions de descente, sans commentaire.
Et C'est reparti.Et C'est reparti.
Traversée de Pratorotondo, c'est presque fini.Traversée de Pratorotondo, c'est presque fini.
Les Tre Punte, premier aperçu du Val Maira.Les Tre Punte, premier aperçu du Val Maira.
Sur l’arête finale du Cassorso.Sur l’arête finale du Cassorso.
Rocca la Meja, magnifique.Rocca la Meja, magnifique.
sous le regard du Monte Orenaye et de l'Auto-Vallonesso.sous le regard du Monte Orenaye et de l'Auto-Vallonesso.
Déchiffrage de la carte italienne, les connaisseurs apprécieront!Déchiffrage de la carte italienne, les connaisseurs apprécieront!
La nebbia est là, ou est le couloir d'accès à l'aiguille Barsini?La nebbia est là, ou est le couloir d'accès à l'aiguille Barsini?
Sous les contreforts de l'aiguille Barsini.Sous les contreforts de l'aiguille Barsini.
Les corniches du Monte Soubeyran.Les corniches du Monte Soubeyran.
En travers de la corniche.En travers de la corniche.
Par ou on passe?Par ou on passe?
Le dernier couloir pour rejoindre l’arête sommitaleLe dernier couloir pour rejoindre l’arête sommitale
Après la Yaute en Corse, la Yaute en Val Maira.Après la Yaute en Corse, la Yaute en Val Maira.
Et on remonte chercher des couloirs.Et on remonte chercher des couloirs.
Raphio, pleine pente.Raphio, pleine pente.
Plus dur aujourd'hui pour le Raphio.Plus dur aujourd'hui pour le Raphio.
Monte Oserot, objectif du jour.Monte Oserot, objectif du jour.
Dernier effort, la pente à son maxi tape le 37°.Dernier effort, la pente à son maxi tape le 37°.
Montée vers le Combal Emmanuel superiore, le couloir SE du Cobre en arrière plan.Montée vers le Combal Emmanuel superiore, le couloir SE du Cobre en arrière plan.
De retour dans la Comba Emmanuel Inferiore.De retour dans la Comba Emmanuel Inferiore.
Vue sur le Colle Oserot.Vue sur le Colle Oserot.
Refuge de Viviere, pause bien méritée!Refuge de Viviere, pause bien méritée!
Grand angle du Monte Oserot au Passo la Croce Or.Grand angle du Monte Oserot au Passo la Croce Or.
Le Cobre zebré de traces, vue depuis Prato Corliero.Le Cobre zebré de traces, vue depuis Prato Corliero.
Foret de mélèzes.Foret de mélèzes.

Commentaires

F
FITZROY, le 01.04.14 12:34

En effet le Val Maira déçoit rarement 😉

R
raphio, le 01.04.14 13:41

Le J1 est pour moi l' un des plus beau jour de ski de ma vie !!!" 😄 😄 😄
Merci Cyrille pour le topo 😉

J
jc69, le 01.04.14 15:02

ça fait envie 😊

Invité, le 01.04.14 16:13

belle les gars. avec vous la prochaine quand le genou sera remis !!!

E
Etienne-H-, le 01.04.14 18:04

Chuuuuttt !
Il y a déjà pas mal de suisses autrichiens allemands.
Pas la peine de rajouter des grosneublois sinon comment on va se loger ?

Invité, le 01.04.14 20:49

encore un grand merci pour notre GO Cyrilleb
tout était au top
je vous le recommande :-) après réflexion nous le gardons pour nous :-)
à bientôt les amis pour encore une bonne dose de poudre blanche qui nous rend si heureux :-))

Invité, le 02.04.14 15:20

Superbement résumé .....sauf qu'il ne faut pas nous prendre pour des Corse Pascal et moi nous ne somme pas des Corse !!!!!!!

G
greg', le 09.04.14 08:06

Bonjour, suite a notre séjour dans le secteur.
3 videos du coin.

https://vimeo.com/89692723
https://vimeo.com/89928538
https://vimeo.com/91096102

c'est quand même pas mal le val maira
bon ski 😎
11 03 2014 le cobré montée sud descente nord puis Rocca peroni en aller retour.

Cette sortie