ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Coulée dans la Plagne Vaumard

Coulée dans la Plagne Vaumard

Massif : Belledonne
Départ : La Martinette (1050 m)

Topo associé : Col du Tépey, Par la Plagne Vaumard

Sommet associé : Col du Tépey (2716 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 1400 m.
Ski : 3.1

Sortie du lundi 17 février 2014

bobo, -M-

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau temps
Etat de la route : Ok Altitude du parking : 1075
Conditions exceptionnelles se dégradant dans les faces exposées au soleil. Donc, 30 à 50 cm de poudreuse tombée sans vent ou presque. Au soleil ça transforme vite pour croûter le soir avec le regel. Dans les faces abritées ça reste froid et donc léger.

La forêt passe intégralement en montée. A moitié en descente (sauf ski cailloux)

Altitude de chaussage (montée) : 1090
Altitude de déchaussage (descente) : milieu de la forêt.

Activité avalancheuse observée : très nombreuses purges dans les faces ensoleillées (cf récit).

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par bobo)

Plagne Vaumard
Récit un peu détaillé, en guise de retour d'expérience.

Voilà maintenant de nombreuses semaines que les conditions météo et nivo nous empêchent de faire de belles sorties le we. Ce lundi il a beaucoup neigé, sans vent, comme on a pu le constater la veille au Collet d'Allevard. La météo annonce un temps superbe : bim le RTT est posé!
Nous prend l'envie de faire une plus longue sortie que les précédentes, histoire de rentabiliser ce ce jour de congé. Après étude du BERA, il s'avère qu'il vaut mieux éviter les expositions N (E->N->W) et les expo S. Bien mais comment profiter de toute cette poudre tombée? Au delà de 30cm il vaut mieux éviter le plat si on veut faire quelques virages. Mais dans le trop raid et en N, ça craint pas mal, du fait de vieilles instabilités bien enfouies sous la nouvelle couche. On se dit qu'en SW par la Plagne Vaumard ça pourrait être pas mal. On évite le risque en S (purges), on évite le risque en N (plaques) et on évite le trop plat (en prenant un peu plus raid du coup). De plus le soleil est encore relativement bas à cette saison.
A ce stade là, une grosse erreur et un facteur influençant nos mauvaises décisions à venir :
* ne pas avoir suffisamment pris en compte les faces alentours, directement exposées au soleil (Rocher d'Arguille notamment)
* l'envie de faire une plus longue sortie que d'habitude pour "rentabiliser" ce RTT.

La montée en forêt se passe bien, quoiqu'un peu longue suite à une petite erreur d'itinéraire. On arrive à la bifurque pour la Plagne. La trace passe dans une coulée de purge superficielle. Quelques coulées supplémentaires arrivent ça et là depuis les faces ensoleillées. On botte mais la trace est faite, donc on poursuit. On aperçoit nos deux prédécesseurs quelques centaines de mètres au-dessus de nous.

La montée commence à être vraiment chaude. Plusieurs coulées relativement superficielles tombe autour de nous, mais la trace reste à peu près loin de ces zones dangereuses. La confiance diminue cependant. Il est tard, il fait chaud et les faces qu'on pensait purgées, continuent de couler par intermittence. Nous ne sommes cependant plus très loin du sommet, on poursuit...

Vers 2400m, passage obligé par un "goulet". Je suis quelques dizaines de mettre en arrière, dans la trace mais sous un gros ressaut rocheux, qui me protège des coulées arrivant du Rocher d'Arguille. -M- est devant, au milieu du goulet. J'aperçois d'un coup une coulée fonçant sur elle. Je lui crie "Avalanche". Elle se précipite sur le côté du goulet, a l'abri derrière un rocher! Ouf! Punaise, on s'arrache de là en 4ème vitesse! Pendant que je retire mes peaux, une grosse coulée tombe du Rocher d'Arguille et percute la combe à quelques mètres de moi. Petite frayeur mais je suis bien abrité sous mon gros rocher.
La coulée a dévalé environ 200m sous nous pour s’arrêter dans un replat. Elle devait faire environ 30cm d'épaisseur. Elle est passée à 2m de la miss...
En descendant, on s'inquiète pour nos prédécesseurs. On sort le portable pour appeler les secours mais le réseau ne passe pas. En redescendant pour trouver du réseau on finit par les apercevoir au loin, ras, tant mieux.

Le reste de la descente se déroule sans encombre et on profite de la neige. Une partie de la trace est recouverte par plusieurs coulées. On descend au milieu de la combe, au moins raide et loin des bords.

Bilan:
*de la chance et des mesures de sécu qui fonctionnent : au bon endroit au bon moment, moi qui regarde la pente, écartement entre nous deux, -M- dans le bon sens de la pente (quelques secondes pour se sortir du goulet, pas le temps pour une conversion).
*des erreurs : ne pas avoir renoncé ou changé d'itinéraire à la vue des purges, dès le départ puis dans la combe. N'avoir pris en compte ni la température élevée de la journée ni l'exposition des faces surplombantes.

Première frayeur de la sorte en 10 ans de rando. Ça sert de leçon.


Commentaires

B
bobo, le 17.02.14 21:38

J'ai supprimé les commentaires, rien de grave, mais il y avait quelques infos personnelles qui commençaient à filtrer.
Merci à ce qui ont posté et désolé pour la suppression. 🙂

T
thierryg, le 17.02.14 21:48

et refait le titre 😉
Bien content que l'épilogue soit heureux 😄 et merci pour le CR
Début janvier j'y ai laissé ma paire de ski et une partie de ma confiance en moi après avoir été roulé dans une coulée (avec mes 3 camarades).
Reste que nous sommes dans une saison vraiment particulière ou trouver des conditions le plus safe possible est un véritable casse tête.
Bonne fin de saison.

Invité, le 18.02.14 17:24

Si tu crains d'etre reconnu....ne mets rien 😉

Invité, le 18.02.14 18:08

Non ce n'est pas trop la question. Juste que les commentaires étaient d'ordre privés en anonymat "asymétriques" donc pas très agréable.

Invité, le 18.02.14 21:56

Juste comme cela....une autre fois, méfie toi de la chaleur.....et regarde ce que tu as au dessus de la tete.....surtout plein sud.....déjà , les gaulois craignaient que le ciel ne leur tombe sur le crane!!!!Mais je pense que c'est bien imprimé 🙄 Tchaooo

Invité, le 22.02.14 15:44

Bonjour,
il faisait quoi comme température? Quand tu dis qu'il était tard c'était a quelle heure?
Merci, je compte aller au Bec d'Arguille demain. Même orientation mais sans les coulées de SE provenant du rocher d'Arguille. Combe Brabant.
Merci.

Invité, le 22.02.14 17:59

Bonjour,

Nous étions à 11h au pied de la combe. Pour la température, difficile à dire, plus chaud qu'aujourd'hui mais c'est surtout le soleil qui tapait fort pour un 17 février et qui tapait sur 40cm de poudreuse.

Bonne rando!

Cette sortie