ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Pointe de Combe Bénite, Face E

Pointe de Combe Bénite, Face E

Massif : Beaufortain
Départ : Granier (parking du téléski) (1390 m)

Topo associé : Pointe de Combe Bénite, Face E

Sommet associé : Pointe de Combe Bénite (2575 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1345 m.
Ski : 4.1

Sortie du mercredi 13 février 2013

coscar

Conditions nivologiques, accès & météo

couvert jusquà midi avec quelques éclaircies. Très beau dès 12h30
Etat de la route : bon, dégagée Altitude du parking : 1396
Altitude de chaussage (montée) : 1396
Altitude de déchaussage (descente) :1396

Activité avalancheuse observée : en descandant Ouest de 2513, avons déclenché une avalanche sur 200 m de dénivelé, 500 m de long, 100 m de large. Cassure de hauteur variant de 30 cm à 130 cm

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
La Chavonne1700E0930/60PoudreTB
combe bénite1400SW13130/200Poudre lourdezone de l'avalanche

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Avec Jean, Agnès, Véro, Cécile, Jean-Paul, Marcel
la Chavonne; Pra spa; lac de Guio; pointe 2513. les Veaux du Fruit; Véman; La Pesée; Granier
très bonne trace de montée. Arrétés à 2513, le sommet étant couvert. Descente Ouest. 3 d'entre nous ont descendu la pente et se sont arrétés sur le petit mamelon. La plaque au vent est partie sous les skis des 2 skieuses suivants, une a été emporté et poussé puis enseveli dans le creux en amont du petit mamelon. La coulée est passée au dessus du petit mamelon emportant les 3 premiers skieurs qui ont été recouverts, trainès mais qui ont pu se dégager par leurs propres moyens. Les 2 veilleurs du groupe ont prévenu les secours qui sont arrivés dans les 5 min BRAVO. La 5 eme skieuse s'est dégégée, a localisé la victime et commencé creuser seule! Par chance 4 secouristes PGHM et CRS étaient à l'entrainement sur place, MERCI. Les secouristes ont dégagé rapidement la tête sous 2m de neige, les pieds à 3m MERCI. Ils ont donné les premiers secours -oxygène- avant l'évacuation sur l'hôpital de Moutiers. La victime s'en sort bien. Nous remercions les secouristes très organisés dont celui qui s'entrainait pour la Pierra Menta qui a parcouru la coulée à très grande vitesse avec le DVA en position recherche pendant que son collégue creusait, ceux qui nous ont formés et entrainés aux avalanches et la chance.

partie supérieure avalanche : ce n'est qu'un tiers de sa longueurpartie supérieure avalanche : ce n'est qu'un tiers de sa longueur
trou fait pour sortir la victi : tout le monde avait DVA, sonde et pelle ... mais pour creuser un tel trou il faut de l'énergie (merci les secouristes) et c'est ce qui a pris le plus de temps.trou fait pour sortir la victi : tout le monde avait DVA, sonde et pelle ... mais pour creuser un tel trou il faut de l'énergie (merci les secouristes) et c'est ce qui a pris le plus de temps.
hauteur de la cassure : les secouristes sur la sous couche dure évaluent la cassure: 3 couches de 40 à 45 cm d'épaisseur chacune.hauteur de la cassure : les secouristes sur la sous couche dure évaluent la cassure: 3 couches de 40 à 45 cm d'épaisseur chacune.
les 500m de long sur 200m déni : les 3 premiers skieurs pensaient que la coulée s'arrêterait au petit monticule. Nous avons été surpris par la masse, fauchés, trainès, ensevelis, on a sorti la tête, puis une seconde vague nous a recouvert, on a réussles 500m de long sur 200m déni : les 3 premiers skieurs pensaient que la coulée s'arrêterait au petit monticule. Nous avons été surpris par la masse, fauchés, trainès, ensevelis, on a sorti la tête, puis une seconde vague nous a recouvert, on a réuss

Commentaires

C
coscar, le 13.02.13 22:07

la course prévue était en Belledonne. Le BRA donnant risque 4, l'organisateur a choisi Beaufortin qui affichait risque 2. mais cette pente au vent était en neige trop lourde sur une sous couche dure. Nous avons conclu que nous aurions dû prendre des distances de sécurité plus importantes que celles que nous avions adoptées déjà à la montée..

V
veloski, le 13.02.13 23:24

Cette pente souvent plaquée est réputée dangereuse.
Cf notre sortie de janvier 2011 :
http://www.skitour.fr/sorties/cret-du-rey,31083.html 🤢

C
coscar, le 14.02.13 06:59

avis aux personnes qui passeront: les 3 premiers skieurs seraient heureux de récupérer du matériel qui est resté sous la coulée : 2 skis différents, 2 batons, une paire de lunettes. merci d'avance.

Invité, le 14.02.13 07:51

merci pour ce cr pédagogique

Invité, le 14.02.13 09:51

"Beaufortin qui affichait risque 2"...attention ! risque 3 au dessus de 2400m, à ne pas oublier, risque marqué sur des pentes 30-35°

Invité, le 14.02.13 10:27

il y a bien 70 de cassure là nan? 8O

Invité, le 14.02.13 10:34

Bonjour
5 emportés, j'ai pu me me dégager sur le bord. trois derniers skieurs ont engagés les secours et non pas deux
Un grand moment de solitude avec ma sonde et ma petite pelle
Merci au PGHM et au CRS
Et à l'ANENA

C
coscar, le 14.02.13 11:13

J'ai corrigé le compte rendu pour tenir compte du commentaire ci dessus.
la cassure selon l'endroit variait de 30 cm à) 130 cm de haut. Munter dit bien que le BRA est indicatif sur une zone. Dans le cas présent le risque local était plus élevé à cause de la hauteur de neige critique. La chute récente a été un peu plus forte que prévue, mais surtout les 3 dernières couches sont restées à peu près solidaires, on aurait dû regarder l'accroche de la couche -3 par rapport à la couche -4, et on aurait dû sonder pour faire ce diagnostic. Notre analyse a été trop rapide au début de la descente, sans doute à cause d'une bourasque de vent et notre trop grande confiance en notre longue expérience.

Invité, le 14.02.13 15:58

Pour avoir vécu une situation analogue et avoir eu l'occasion d'un debriefing assez poussé samedi dernier (voir le lien ci-dessous), je me permets juste une réflexion :

Il me semble assez illusoire de vouloir déterminer sur le terrain, l'accroche de la couche -3 sur la couche -4... d'une part parce que c'est une notion ultra locale elle aussi et d'autre part parce qu'il n'y a pas d'autre moyen pour le savoir que de faire une observation professionnelle (c'est à dire avec le matériel, les connaissances et les compétences requises... Or on n'a pas tous les jours l'occasion de se balader avec un observateur nivo-météo, une sonde de Haefeli et un scissomètre... )

Je crois bien davantage à une prise en compte des facteurs humains dans leur composante personnelle (excès de confiance mentionné, etc...), ET organisationnelle (passage 1 par 1...) complétée par une prise en compte des facteurs de terrain (forme et inclinaison de la pente) et des observations du jour (épaisseur de neige mobilisable, transport par le vent...)

En tout cas, merci pour ce témoignage qui heureusement se termine bien. Pour le partage du debriefing, voir le lien ci-dessous :

http://www.camptocamp.org/outings/403641/fr/pic-du-rognolet-versant-s-par-la-combe-du-plan-depuis-celliers

T
totoff, le 14.02.13 17:03

Content que cela ce soit bien fini pour vous. Je confirme le commentaire de Véloski.
Lors de notre sortie du 2 janvier cette année, nous avons observé trois belles plaques (parties la veille ou dans la nuit ?) dont une avec une cassure de plus de 50cm quasi au même endroit.
De mémoire risque2 ce jour.
A la montée, le passage le plus exposé semble être le bas de la pente au moment où l'on sort sur le replat, rive gauche du torrent. Après, on peut se décaler plus facilement.

Invité, le 14.02.13 19:02

Comme mentionné par véloski ce massif est reconnu pour être piegé de façon régulière ! le risque 2 n est pas un gage de sécurité sur ce secteur Dès lors que l'on emprunte cet itinéraire il est important que toutes les conditions soient requisent pour s'engager dans ces pentes ! Plusieurs témoignages peuvent valider mes écrits !
Heureusement tout c'est bien terminé !!

Invité, le 14.02.13 21:13

Cette face a toujours été très belle, attirante,mais très piégeuse.heureusement cela c'est bien terminé.Par contre l'itinéraire tracé en pointllié rouge sur la face EST n'est vraiment pas a conseiller car je vais souvent dans cette face en été et en automne et je n'irai surement pas y mettre une paire de ski.

C
coscar, le 15.02.13 00:09

J'espère que en mettant le tracé de l'avalanche dans le corps du topo lui même cela va permettre aux prochains candidats de savoir que cette zone est dangereuse. conseil: dans la préparation de nos sorties, allons sur google et cherchons "avalanche lieu où je veux aller"

V
veloski, le 15.02.13 12:21

@Christian Duval
Juste un petit détail ...
La sortie n'a pas été rentrée sur le topo le plus approprié. En effet il existe un topo intitulé
Pointe de Combe Bénite, Traversée S-N. - variante Versant W en boucle.
Il serait bien que la photo : "en rouge, zone avalanche 13 fev 2013" apparaisse sur ce topo.
Content pour vous tous que celà se termine plutôt bien.
Bonne continuation

C
coscar, le 15.02.13 22:01

non seulement j'ai mis la photo comme tu me l'a suggéré, mais j'ai mis un commentaire avec mention de ce que tu as filmé en 2011. Merci à toi.

Cette sortie