ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > WE Pascal au refuge du col de la Croix du bonhomme

WE Pascal au refuge du col de la Croix du bonhomme

Massif : Mont Blanc
Départ : Les Contamines (Notre Dame de la Gorge) (1200 m)

Topo associé : Col du Bonhomme, normale

Sommet associé : Col du Bonhomme (2329 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1900 m.
Ski : 2.3

Sortie du dimanche 17 avril 2022

rob

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Très chaud, 15° au col du bonhomme samedi...
Altitude de chaussage/déchaussage : Chaussage au plat après la voie romaine 1550 environ

Conditions pour le ski : Samedi : pas de regel, neige humide jusqu'au sol, immonde. Nombreuses coulées sous les chasseurs et Cicle qui ont bien abimé le vallon.
Dimanche regel superficiel sur 10cm, excellente moquette versant E vers 9h30 et neige transfo portante encore très agréable à 12h30 entre la tête des Fours et le replat sous le col du bonhomme.

Activité avalancheuse : Coulées en versants chauds et raides le matin, tous versants l'aprem

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Itinéraire suivi : J1 Col Joly - Fenetre - Col du Bonhomme - refuge du col de la croix du Bonhomme J2 Tête des Fours descente sur le chalet des Tufs versant ville des Glaciers - Tête des Fours en boucle en passant sous le col des Tufs - Rocher du Bonhomme - Col du Bonhomme - ND de la gorge


WE Pascal au refuge du col de la Croix du bonhomme
Compte tenu du faible enneigement cette saison, et de la chaleur qui règne en ce mois d'avril, voilà arrivée l'heure pour moi de ranger les skis ! Et pour ça, rien de mieux que de terminer en beauté par deux journées en refuge non gardé avec 4 super clients 👌
Je connaissais déjà Ondine et Jérémy, avec qui nous avions fait au printemps dernier la brèche Puiseux au départ de Chamonix, une belle bavante en l'absence de remontées mécaniques ! En particulier le premier jour avec la montée en plein cagnard sur la mer de glace sous le refuge du requin... 🥵
Et cette année encore notre sortie reste dans la thématique "sauna et crème solaire à gogo" 🤭 On amène avec nous Margaux et Benjamin, tous les deux débutants en ski de rando et "bien chauds" à l'idée de ce WE de ski en itinérance : ça tombe bien, il fera 15° au col du bonhomme lors de notre montée samedi😱😂
Pour une nuit en refuge non gardé, les sacs sont toujours un peu lourd au parking. Surtout quand on prévoit un bon repas "luxe" le soir à la place des traditionnelles pâtes carbo liophylisees 😋 J'ai mon sac de 30+5L "bien rangé" et bien dense... En arrivant au refuge les yeux de Margaux s'agrandissent au fur et à mesure en découvrant le contenu du sac : le réchaud et sa grosse cartouche, la bouteille de clairette Magord, les cacahuètes, la brioche, les cappuccino/café/tisane, les céréales du matin, le tipiak de secours, le sandwich, la bouteille de soda et les allume-feu 😇 Et bien sûr le matériel de sécu et de ski (pelle/sonde, trousse de secours et de réparation, corde de 30m, crampons, piolet, radio, couteaux, grosse doudoune, sac à viande, veste, ....). Le sac reste le "tour de magie" du guide comme quand j'ai débuté ado et que je pensais toujours avoir besoin de 60L pour caser mes affaires (pas de clairette de Die mais beaucoup de bonbons à l'époque😂😂). Je n'étais pas mécontent cependant d'avoir deux clients en pleine forme pour porter le Mont d'or et les patates 😉
Avec les remontées mécaniques, nous évitons le portage à basse altitude et arrivons rapidement au Col de la fenêtre, après 250m de dénivelé. Une descente au soleil nous attend, un "bonheur" ce samedi avec la chaleur et l'absence de regel après une nuit voilée 🤯 La neige est immonde, humide jusqu'au sol, mais on optimise notre descente pour que ça reste gérable avec le plaisir du panorama😏 Les avalanches récentes côté Cicle et chasseurs ont fait de sacrés dégâts dans le vallon...
On remonte au col du bonhomme à un rythme cool mais régulier, dans une ambiance tropicale ! Vu la chaleur, nous décidons de continuer et d'aller pique-niquer au refuge pour traverser les pentes avant qu'elles ne chauffent trop... Celà nous permet également d'arriver en premier et refuge, et de nous installer sur les couchettes les plus confortables 😇😋
On passe une super aprèm et soirée au refuge, avec plusieurs autres groupes. Le refuge est blindé, mais ça roule et l'ambiance est très bonne 🍻 Certains font de l'eau, d'autres coupent du bois et entretiennent le poêle, je pellete l'accès aux toilettes pour qu'il soit praticable en crocs, tout le monde fonctionne en synergie c'est top👌
Les crépuscules sont superbes, d'autant plus qu'il fait bon sur la terrasse, nous avons également droit à un joli levé de lune et une séance "bilboquet de pleine lune" pour moi le matin sur la cheminée de refuge😍
Dimanche le regel est meilleur, on quitte le navire vers 7h45 en direction de la tête des Fours. Nous arrivons juste à l'heure pour descendre versant "ville des glaciers" sur une moquette parfaite, on se régale à skier ces belles pentes à l'inclinaison idéale 🥰 Tout le vallon est vierge de traces de ski, on n'y croise seulement un renard, deux marmottes et quelques traces de chamois... C'est dingue ce petit coin de paradis à deux pas des Contamines, alors que le versant Jovet est extrêmement fréquenté😎
Nous remontons tranquillement en direction du col des Tufs, objectif que j'abandonne rapidement car l'accès au col est trop compliqué et le versant de descente raide et en mauvaises conditions ! En plus Benjamin souffre dans ses chaussures de location et donne déjà beaucoup moralement pour finir cette montée 😵 Nous retournons donc à la tête des fours, la montée en boucle est très belle et agréable !
Au sommet on fait un sort aux sandwichs et à la fin de la brioche... Et puisque je porte le réchaud j'en profite pour faire un bon cappuccino pour fêter ça😁
Notre dernière descente se fait par le rocher puis le col du bonhomme, sur une neige encore bien portante et très douce, on se régale à skier ! Quelle belle surprise que la qualité de ski sur l'ensemble de cette journée, alors que le regel ne s'est fait que sur une croûte de 10cm... Nous avons su bien gérer le timing et les orientations de descente 🙂
Voilà encore une belle course pour finir cette saison de ski, et j'ai hâte de commencer la saison d'escalade et d'alpinisme, dès demain !!
Bon courage à ceux qui vont continuer à skier pendant qu'on fait les lézards sur le rocher 😁😋 Et n'hésitez pas à déjà réserver vous créneaux de ski pour l'hiver prochain 🤭😉


Commentaires

DidierGO, le 18.04.22 18:03

Pourquoi "bon courage à ceux qui vont continuer à skier" ? En haute montagne au printemps et en été on trouve parfois des conditions de neige bien meilleures qu'en hiver 😎En attendant bonne saison en alpinisme et escalade 😉

R
rob, le 18.04.22 18:17

Je dis ça pour rigoler ;p Après vu l'enneigement actuel et la chaleur, je n'ai jamais eu aussi peu de regrets à ranger les skis pour sortir les chaussons ! La saison d'alpinisme "neige" va être courte également :/ (Et j'ai mes fixations qui ont lâché ce WE, la totale...)

Cette sortie