ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Matinée à la Dormiaz, combe nord-ouest

Matinée à la Dormiaz, combe nord-ouest ⭐

Massif : Beaufortain
Départ : Le Daru (1336 m)

Topo associé : Croix de Dormiaz, Par la Forêt de Têtaz Bonnaz

Sommet associé : Croix de Dormiaz (2008 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 900 m.
Ski : 3.2

Sortie du samedi 17 avril 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : température bien fraiche (-2.5°c au départ vers 8h30) durant toute la matinée. Un peu de vent de sud sur les crêtes. Sur le secteur, matinée ensoleillé avec seulement quelques fin voiles d'altitude, Cependant  les nuages cachent progressivement les sommets à l'est et au sud. 


Conditions d'accès/altitude du parking : quelques passages enneigés au delà du Daru. La rampe verglacée avant la traversée du ruisseau de la Coule (peu avant le parking)  peut poser problème !

Altitude de chaussage/déchaussage :1460 m (7 min de portage)

Conditions pour le ski :enneigement continu dés 1460 m. 
Majoritairement 5 cm de poudreuse de la veille sur fond dur. couteaux appréciés à la montée
Conditions identiques en versant sud-est vers 10h30)
Seule la pente finale (50 derniers mètres) et les revers nord sont en  poudre dense avec croûte cassante masquée par les quelques cm de poudreuse de la veille.
Globalement la skiabilité est bonne avec d'excellentes portions.

Activité avalancheuse : coulées dans les pentes les plus raides (orientation nord à nord-ouest)  des 30 cm tombés en début de semaine. Une ancienne plaque de fond est visible en orientation sud-est sous le pas de la Dormiaz (2051 m)

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par veloski)

Compte rendu rédigé par Florence (Saxifragette)

Après avoir garé à 1400 mètres d'altitude, un peu avant les chalets de Briare, nous portons les skis quelques minutes, avant de chausser, au-dessus des chalets de la Montagne des Prés et de tracer la route, dans une ambiance quasi hivernale, les épicéas retenant la neige tombée ces derniers jours. Dès le terminus de la route, nous attaquons la pente plus soutenue, donnant accès à la large et tranquille combe nord ouest encadrée des forêts de la Trimpaz et de Tétaz Bonaz, le regard attiré par la longue crête reliant la Pointe des Lacs à la Croix de la Dormiaz, qui nous cache le soleil matinal. La poudre légère repose sur un fond plus dur et les couteaux deviennent utiles, alors que nous approchons des pentes supérieures, appréciant la vue plongeante sur le bassin albertvillois, dominé par les massifs des Bauges et du Grand Arc..La trace de la pente finale devient plus physique : il faut casser la croûte supérieure, atteindre le fond dur... voire glacé, ce qui m'incite à finir les derniers mètres à pied.

Du Pas de la Dormiaz, illuminé de soleil, nous contemplons les sommets alentour : versants nord de la Tournette, la grande Pointe de Bizard et le chaînon de Comborsier, les couloirs de la Pointe du Dard ; le Col de la Bathie, large échancrure entre les esthétiques Pointes de Lavouet et de la Grande Journée et celle plus modeste de la Grande Combe, ouvre l'horizon vers le massif du Mont-Blanc. Brêche de Parozan et sommets du Beaufortain se détachent sur un ciel encore bien clair tandis qu'au delà de la Lauzière, le retour d'est sévit... nous privant du panorama vers les cimes de Vanoise. L'atmosphère, encore lumineuse du côté du Grand Arc et de ses acolytes (Grande Lanche, Dents du Corbeau et Tuile, nous rappelle notre dernière sortie.

Désireux de profiter des pentes ensoleillées conduisant aux chalets de Bellachat, nous optons pour une descente qui s'avère excellente, croisant de nombreuses empreintes de tétras lyre, avant de repeauter et de gagner la crête menant à la Croix de la Dormiaz, dans une atmosphère plus douce , en lisière de la forêt d'épicéas.

Rendus au Pas de la Dormiaz, nous ajoutons quelques mètres de dénivelée sur l'arête nord menant à la Pointe des Lacs avant de nous préparer pour la descente : la poudre matinale a déjà chauffé et n'est pas aussi légère qu'espérée mais les virages s'enchaînent aisément et à partir du milieu de la combe, le ski redevient très agréable...entre bouquets d'arbustes et aires de parade de coqs de bruyère. Les nuages commencent à emprisonner le Grand Arc et les sommets baujus. La route est malheureusement bien trop vite atteinte et il ne reste plus qu'à se laisser glisser jusqu'aux chalets de la Montagne des Près où nous déchaussons. Quelques minutes de portage nous suffisent pour retrouver la voiture, contents de cette calme matinée, à quelques pas de la maison !

Chalets de la Montagne des Prés : chaussage imminent !Chalets de la Montagne des Prés : chaussage imminent !
Vue plongeante sur la plaine de Conflans.Vue plongeante sur la plaine de Conflans.
Dans la pente finale sous le passage 2051 m.Dans la pente finale sous le passage 2051 m.
Enfin au soleil, face à la Grande Pointe de Bizard.Enfin au soleil, face à la Grande Pointe de Bizard.
De la Légette du Grand Mont à la Pointe du Dard.De la Légette du Grand Mont à la Pointe du Dard.
Excellentes conditions en versant sud-est.Excellentes conditions en versant sud-est.
Les halets de Bellachat (1817 m).Les halets de Bellachat (1817 m).
Les Pointes de la Grande Journ&e et de Lavouet.Les Pointes de la Grande Journ&e et de Lavouet.
Le Mont Blanc derrière l'échancrure du col de La Bathie.Le Mont Blanc derrière l'échancrure du col de La Bathie.
La Croix de Dormiaz (2006 m).La Croix de Dormiaz (2006 m).
Face à la vallée.Face à la vallée.
Sur les crêtes en direction du passage 2051 m.Sur les crêtes en direction du passage 2051 m.
Nous ajoutons quelques mètres de dénivelée !Nous ajoutons quelques mètres de dénivelée !
Retour vers le passage 2051 m.Retour vers le passage 2051 m.
 En partie haute, poudre dense et croûte cassante masquée par la poudreuse de la veille. En partie haute, poudre dense et croûte cassante masquée par la poudreuse de la veille.
Poudre sur fond dur.Poudre sur fond dur.
Du très bon ski.Du très bon ski.
En partie basse de la Combe.En partie basse de la Combe.
Chalet de la Montagne des Prés : 7 min de portage avant de rejoindre la voiture.Chalet de la Montagne des Prés : 7 min de portage avant de rejoindre la voiture.

Commentaires

L
Lilite, le 17.04.21 20:48

Superbe sortie

H
HDlameije, le 18.04.21 14:03

Ce coin est charmant.

Cette sortie