ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Un Grand huit pour une Grande Sure par les cheminées

Un Grand huit pour une Grande Sure par les cheminées

Massif : Chartreuse
Départ : Chartreuse de Curière (853 m)

Topo associé : Grande Sure, Par le Col de la Charmille

Sommet associé : Grande Sure (1920 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1500 m.
Ski : 2.2

Sortie du vendredi 26 mars 2021

Christ0phe

Conditions nivologiques, accès & météo

ciel clair, pas de vent à la Grande Sure à 6h30 vent sud est se renforce après 8h
Etat de la route : noire Altitude du parking : 793
Altitude de chaussage (montée) : 1260
Altitude de déchaussage (descente) : 1250

Activité avalancheuse observée : aucun signe

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
couloir jusson1700W5h30Cartonnéeregel faible
pas de la biche1550EDaméebonne skiabilité
cheminée du lorzier1780W10hDure

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

parking 3 fontaines, couloir Jusson, Grande Sure, col petite vache, pas de la biche, col des charmilles, col de la Sure, chalet d'hurtieres, cheminée du Lorzier, pas de la miséricorde
J'avais des envies de Chartreuse blanche: descendre la cheminée du Lorzier, dormir à Jusson et caresser la Biche. Me voila parti pour un 3 en 1 en forme de Grand Huit!
Jeudi soir, dernier conf call, la voiture est chargée, direction parking des 3 Fontaines. en plus c'est écolo car ça me fait faire moins de km pour aller en pays de Sure. 18h30 je quitte la voiture avec mes skis sur le sac, direction la cabane Jusson. J'avance péniblement après la bifurcation vers le rocher du Grand Bourbon, beaucoup de branches basses dans lesquelles mes skis se prennent régulièrement. Je chausse vers 1200, la neige est très molle, mes skis s'enfoncent à chaque pas, je progresse lentement. J'aperçois une trace de montée un peu plus haut que je rejoins, mais elle est merdique et je redescends suivre le sentier. Arrivée à la cabane Jusson à 20h, il n'y a personne. Le soleil a chauffé tout l'après midi, il fait 12°, c'est top et en plus c'est clean, super cabane. Lever 4h, je pars ski sur le sac avec les crampons. Le regel n'est pas terrible, mes pieds traversent la croûte de neige assez souvent, j'ai l'impression de ne pas avancer. J'arrive au pied du couloir, coulées de neige récente pas très dense sur fond dur, c'est un peu merdique. Je sais qu'il y a un détour main gauche un peu plus loin pour contourner un petit ressaut, mais je ne vois pas bien avec ma frontale et je me trompe, ça ne passe pas! demi tour, je doute, j'essaie main droite, je redescends un peu. Avec le jour qui commence à se lever j'aperçois enfin une marque jaune, c'est là! Le reste se fait tranquillement dans une neige qui tient mais dans laquelle on s'enfonce. On sent que le piolet ne nous freinerait pas en cas de chute. Sommet 6h30, le jour se lève. Je chausse et descend direction nord-est pour remonter à pied le dome 1866 et descendre sa face nord-est qui est ma foi plutôt agréable à skier étant donné le faible regel.
Je trace vers le col de la Petite Vache, que je passe facile sans mettre les couteaux malgré l'heure matinal. Sommet de la Petite Vache puis descente bien trafolée vers le Pas de la Biche. Bonne surprise, la neige est bien damée, pas gelée et le couloir est agréable à skier. Dans la forêt c'est une autre histoire, neige lourde et humide, je fais un salto avant et déchausse des 2 skis. Je ne regrette pas d'avoir mis mon casque! Je rejoins le chemin et monte vers le col des Charmilles en compagnie d'un couple de retraités bien sympathique. Le chemin est dans un état de trafole et de traces de piétons horrible, ça ne donne pas envie de descendre par là. Le vent se renforce au col de la Sure, je dépeaute et longe le flanc main gauche pour descendre au refuge d'Hurtières. La remontée plein est vers les rochers du Lorzier se fait dans une moquette très agréable que j'aurais bien aimé descendre, sans doute la meilleure neige de la journée, dommage. Arrivée au goulet du Lorzier à 10h, le vent est plein est et fort. Je tâte la neige à l'entrée du goulet, c'est très dur, je ne vois aucune trace récente. Je me ré-équipe crampons/piolet pour descendre une cinquantaine de mètres, passer l'étroiture que je n'aurais pas su passer à ski, et je me stabilise sur une petite plate forme main droite près d'un arbuste. C'est reparti sur mes skis, mais la neige est vraiment dure, ça gratte et c'est étroit, je ne me vois pas enquiller un virage ici. Je dérape sur une trentaine de mètres et là c'est bon ça tourne enfin et c'est un poil moins dur! En bas du goulet je tire bien à gauche tout en me repérant sur la trace GPS car pas envie de me retrouver sur une barre et devoir remonter. Je me dirige vers la crête que j'aperçois en haut de la forêt. Je coupe dans la forêt là ou on devine en sous couche de grosses coulées d'avalanche de neige humide. Et là surprise, la meilleure neige de la journée, une poudreuse certes un peu humide mais pas du tout croûtée sous les arbres, je me régale jusqu'au sentier de Charminelle. Le sentier est bien rempli, aucune touchette jusqu'au ruisseau de l'Hérétang. Je repeaute dans une neige très molle jusqu'au Pas de la Miséricorde. Le reste de la descente se fait skis sur le sac, en restant concentré car des névés recouvrent encore le sentier au niveau du Pas et il serait mortel de partir en glissade ici. Retour voiture 11h30

portage 45mnportage 45mn
cabane Jussoncabane Jusson
au départ de la cabane vers 5hau départ de la cabane vers 5h
sommet,le soleil se lèvesommet,le soleil se lève
Pas de la BichePas de la Biche
Refuge HurtièresRefuge Hurtières
en bas du gouleten bas du goulet
dans la cheminée du Lorzierdans la cheminée du Lorzier
début de la forêt, zone de couléedébut de la forêt, zone de coulée
Miam, la récompenseMiam, la récompense
bien placé ce bancbien placé ce banc

Commentaires

J
JulBont, le 26.03.21 16:22

Un tour qui fait envie... 🙄

T
taramont, le 26.03.21 17:50

Bien contents de vous savoir de retour sain et sauf ! (ferai moi-même un CR de notre propre itinéraire) - merci pour les photos qui me rappellent mon équipée des 8 et 9fév 2020 🙂

C
Christophe Lachat, le 26.03.21 18:35

"caresser la biche" ... quel beau programme !!
A demain l'ami, j'espère que la biche t'aura laissé quelques forces pour ce we hé hé

Cette sortie