ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Blabla > Après nous le déluge ?

Après nous le déluge ?


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Vivagel
[806 posts] - Le 15/12/2022 14:29

"Tout le monde a-t-il le droit d'accéder à tout au non de l'égalité ?"

Ben non.
Ou alors le type qui se paye un tour en téléphérique au sommet de la Meije il me laisse accéder à sa Porsche et à son chalet et à sa femme "au nom de l'égalité".

M
maxime38
[31 posts] - Le 15/12/2022 15:25

Pourquoi ne plus faire comme avant ? Ben parce que le monde change pardi !!
Ça n'est pas parce que j'ai appris à skier dans une station de ski sortie de terre ex-nihilo que je pense que la génération future devra faire de même, ni même qu'elle le voudra (et encore moins qu'elle le pourra).
Dans deux générations le ski aura pratiquement disparu dans les alpes (hormis peut être pour une élite ?), il ne restera que des immeubles plus ou moins délaissés, des pylônes rouillés, des canons et des pistes terrassées au millimètre témoins des derniers aménagements pour faire perdurer au maximum une activité qui sera devenue moribonde. C'est le cas des 7 laux qui veulent terrasser une nouvelle piste dans une zone à tétras, crée une rétention dans une zone humide et sécuriser le bas du domaine avec encore plus de canons... qu'en restera t il en 2050 ? Est ce que c'est ce que nous devons léguer aux générations à venir ? est ce qu'il faut sauver sa peau aujourd'hui et les laisser se débrouiller avec cet héritage ? Est ce qu'il est plus égoïste de faire ou de ne pas faire ?
Aujourd'hui personne n'est près à entendre que le changement va arriver en montagne et tout le monde fait l'autruche. En particulier les politiques qui achètent la paix sociale à coups de subventions pour anesthésier ce petit monde. La passerelle de Chamrousse est de celles là : subventionnée par la région, la comcom, etc...(cf. financement de l'aménagement du site de la croix), elle n'est qu'une réponse politique à une situation désespérée (en tout cas dont on a pas la solution aujourd'hui). Elle permet aux élus locaux de justifier d'une action visible en faveur des stations tout en sachant que ça n'est pas avec une passerelle et une tyrolienne (à 70€ la descente de mémoire) qu'on remplira 15000 lits pendant 6 mois/an... Alors dans l'attente on maintien le système sous perfusions et on continue à dépenser sans même savoir si l'amortissement sera possible...
Voila ce qui me semble le plus irritant, dilapider de l'argent public à des fins purement politiques tout en dégradant l'avenir... mais bon ça n'est qu'un exemple parmi d'autres me direz vous...

S
SebLav
[62 posts] - Le 15/12/2022 19:08

Grosse mauvaise fois de celui qui a lancé ce post, bien d'accord avec Taramont su cette analyse.
Environ 400 stations de ski aux Etats Unis, et plus de 200 ans en France. Pourtant nos zones montagneuses et enneigées font bien moins de la moitié des surfaces de montagnes skiables aux US. Il y a donc trop de stations en France, et plein d'entre elles ferment ou vont bientôt fermer. Il y en a déjà largement assez pour skier, apprendre à sier, faire monter ceux que ne peuvent pas monter en peaux etc... Moi je suis pour le maintien des aménagements viables (sans trop de perfusion d'argent pubic non plus), et pour ne pas étendre encore plus les stations. Encore moins quand ces projets s'appuient sur des études discutables d'un point de vue économique, écologique etc. Par exemple, en oubliant qu'une espèce protégée nationalement se trouve sur le tracé du 3ème tronçon du téléphérique de la Meije : https://alpinemag.fr/flower-power-telepherique-la-grave/
Allez skier plutôt que de pérorer sur les soit-disant écolos intégristes légitimés par un idéal de pureté. L'état de le planète ne serait pas ce qu'il est si on avait écouté ces mêmes écolos bien avant.

J
jc69
[2629 posts] - Le 15/12/2022 21:41

Marco a dit :Tout le monde a-t-il le droit d'accéder à tout au non de l'égalité ?
Nous avons la chance de vivre avec beaucoup de liberté mais ça ne va pas durer. La crise climatique/énergétique va bien nous calmer.
Nous devons nous attendre à subir des restrictions : par exemple limiter nos déplacements avion/voiture...
Et l'égalité va en prendre un sacré coup !
La sélection se fera-t-elle uniquement sur l'argent ? Ou bien sur des critères plus égalitaires ? La décroissance sera-t-elle uniquement subie ou en partie choisie ?
Nous sommes face à un sacré défi : inventer un nouveau mode de vie !
Ou alors, sachant qu'on va dans le mur, on peut continuer d'accélérer.

K
k1200rs
[420 posts] - Le 25/12/2022 05:17

Ce débat est de toute façon éculé, le réchauffement climatique est un fait mesuré.
Donc débattre sur l'opportunité de nouvelles infrastructures ski dans les stations est un débat qui maintenant est clos par la rentabilité financière impossible.
Là où les ecolos n'ont pas réussit, la finance elle tranchera.
Sauf si la région, le département et la commune investissent sans emprunts directs, ce qu'ils peuvent faire par un tour de passe passe, il ne pourra plus y avoir d'investissements ski lourds rentables sans risque. Et si il y a risque, les taux d'intérêt seront tels qu'ils rendront les projets non viables.
Déjà cette année, 1 mois de manque à gagner au niveau des remontées signifie 10 à 20% en moins de CA et donc déjà pour certaines stations très trés endettées par les infrastructures ski (comme le Grand-Bornand avec plus de 40 millions de dettes pour l'infrastructure ski) une incapacité à payer les intérêts et à rembourser le capital. Ils devront donc emprunter pour payer les emprunts et là ça va piquer car les taux d'intérêt seront à un autre niveau étant donné le risque sur 10 ou 20 ans...

C'est l'halalli des stations de moyenne montagne et même si les saisons suivantes (2024, 25, etc) sont meilleures aucune banque privée ne pourra se permettre de prendre un risque sans se couvrir par une excellente rentabilité.
Il va y avoir un très sérieux problème avec les stations surendettées et qui ont encore fait des investissements lourds et inconsidérés ces dernières années...en se moquant du réchauffement climatique auquel elles ne croyaient pas.

Je me souviens il y a quelques années une discussion avec un élu du Grand-Bornand qui me prétendait que de son vivant on ne connaîtrait pas les effets du réchauffement climatique sur le ski...il est encore vivant aux dernières nouvelles.

Je dirais la même chose pour les gros programmes immobiliers privés. Ils ont jusqu'à présent surfé sur l'ignorance ou le scepticisme du réchauffement climatique... Le quidam ne va plus investir dans un studio sur plan dans une station de ski si il n'a comme but qu'une rentabilité assurée par la location car ça risque d'être aléatoire. La bulle risque d'éclater.

Vivagel
[806 posts] - Le 25/12/2022 08:54

Les sociétés privées qui font les travaux d'aménagement s'en fichent : elles auront fait leur beurre, et elles pourront toujours évoluer progressivement vers d'autres travaux qui ne concerneront plus le ski.
Les élus s'en fichent (communes, département, régions, qui ont subventionné ces travaux aux frais du contribuable, par clientélisme, ou par folie des grandeurs) : au pire ils ne seront pas réélus (c'est même pas sûr), mais de toutes façons les pertes mettront des années avant d'apparaître nettement inéluctables, d'ici là ils auront terminé leur carrière. Et si jamais des actions en justice finissent par arriver, ce sera très tard, la procédure sera très lente, il y aura des appels, et ils seront morts de vieillesse bien avant le verdict.
Donc vous avez les réponses à vos interrogations : ça va continuer, ça n'évoluera que très lentement, et uniquement par la force des choses.

K
k1200rs
[420 posts] - Le 25/12/2022 09:13

Oui je suis d'accord, les élus s'en fichent ainsi que les BTP, mais il va falloir payer les annuités des prêts colossaux....et sans revenus pour des activités déjà sur la corde raide...ça va causer quelques problèmes.

G
geob05
[17 posts] - Le 26/12/2022 12:04

Tout le monde a-t-il le droit d'accéder à tout au non de l'égalité ?"

Ben non.
Ou alors le type qui se paye un tour en téléphérique au sommet de la Meije il me laisse accéder à sa Porsche et à son chalet et à sa femme "au nom de l'égalité".

Très bonne remarque de Vivagel...surtout pour le partage de la femme si en plus elle est siliconée!!

Trêve de plaisanterie, je pense qu'il faut en effet éviter les projets pharaoniques (extensions inutiles de stations et autres projets du même acabit) vu le contexte actuel : dérèglement climatique qui ne va faire qu'empirer dans les années à venir ; par contre, il me semble qu'il ne faut pas cracher dans la soupe et que par exemple, les petites et moyennes stations familiales ont encore tout leur intérêt pour l'apprentissage du ski : combien d'entre nous ont appris à skier ou amélioré leur technique dans ces endroits là...(il faudrait juste remettre au goût du jour les colos et les classes de neiges qui ont tendance à disparaitre, rendant le ski de plus en plus élitiste...)

Quelqu'un parlait du ski de fond en disant que c'était mieux...alors je peux vous dire que pour avoir travaillé dans ce milieu, c'est faux : pistes de skating damées mécaniquement avec des engins qui polluent autant, de plus en plus de canons à neige puisque souvent situé à plus basse altitude que l'alpin et la neige devenant de plus en plus aléatoire, farts fluorés finissant dans la nature...

Pour ma part, j'ai appris à skier tout seul en rando, habitant dans les Pyrénées mais à 1h de voiture de la première station de ski (je descendais comme une luge à foin) ; je n'ai vraiment su skier correctement qu'en allant en station, à force de répéter les mêmes gestes en enchainant les montées/descentes grâce aux remontées...mais dans une toute petite station familiale qui était largement suffisante (St Pierre dels forcats pour ceux qui connaissent).

Habitant actuellement dans le 05, cela équivaut à des stations familiales que l'on peut trouver dans le Queyras, largement suffisantes pour le ski, ne dénaturant pas trop le paysage et faisant vivre tout un "pays" et sans lesquelles vous auriez du mal à trouver des logements pour vous poser quand vous venez y faire du ski de rando...

En conclusion, rien n'est jamais ni tout blanc ni tout noir ; il faut savoir nuancer, les petites stations ont encore leur place mais effectivement il faudra peut être boycotter à l'avenir les gros ensembles qui foncent droit dans le mur et qui ne servent les intérêts que de quelques personnes...

B
berny
[111 posts] - Le 29/12/2022 10:57

Marco a dit :"tu as les moyens physiques de monter là-haut, mais pas moi, j'ai le droit aussi d'y aller !"
Tout le monde a-t-il le droit d'accéder à tout au non de l'égalité ?
Vous avez 4 heures.... 😆

C'est encore une histoire de liberté qui s'arrête au pied de celle des autres ! C'est ma liberté d'utiliser un jet privé pour faire Grenoble-Chambéry ? Tant pis si cela prive d'eau les populations andines ? Ce n'est pas facile, mais j'aimerais que la politique prenne en compte une vision systémique des implications de nos choix et actions, surtout ceux qui impliquent à grande échelle et de manière (quasi) irréversible. Je suis effaré de l'état d'esprit des années 70 qui n'a pas permis de tenir compte du non-respect des générations suivantes lors de la construction des grandes infrastructures. Au-dessus de toute autre considération, la finitude de notre planète et de ce fait le respect de la liberté d'autrui, devrait être, à mon sens, la référence initiale à toute réflexion et choix de ce type... La destruction, sous nos yeux et en quelques décennies, de l'écosystème Terre et donc de la vie qu'il héberge, devrait alimenter notre réflexion au quotidien vers moins d'impact, moins d'avidité...

balto38
[557 posts] - Le 30/12/2022 17:28

Bonjour,


On a essayé de s'opposer, mais Me la maire de Chamrousse n'a rien voulu entendre. L'argent des travaux, c'est 80 % de l'argent publique. Je n'ai jamais pris les Grands Montets et pour la passerelle le départ se situe dans des rochers où il y avait des marmottes (pas certains de les revoir le prochain printemps) et l'arrivé de s la passerelle en zone natura 2000 il y avait des fleures protégées...
Les marmottes n'avaient rein demandés à personne..



Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER