ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > poids et performance

poids et performance


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Jeroen
[12789 posts] - Le 27/01/2019 19:16

Techniquement c'est pas compliqué, tu scotche ton téléphone sur ta chaussure en mode accéléromètre et tu mesures l'accélération moyenne de ton pied en m/s2, tu multiplie par ton surplus de masse en kg, ça te donne la force supplémentaire à déployer en N, que tu multiplie par la vitesse moyenne de ton pied en m/s (qui est aussi égale à ta vitesse de déplacement) ça te donne la puissance supplémentaire à fournir en W.

invité
- Le 27/01/2019 19:44

Aucune valeur scientifique mais alternant entre deux paires de ski très régulièrement (500 g d'écart entre les deux paires), je ne vois honnêtement aucune différence entre les vitesses à la montée. On parle à mon avis de quelques maigres minutes sur une sortie complète.

L
LULU3CL185
[32 posts] - Le 27/01/2019 22:18

Hum hum , Boss "l'accélération moyenne de ton pied en m/s2" = 0 non car décélération en fin de foulée non ?
Allez je me lance:
Il faut donner de l'énergie cinétique pour lancer vers l'avant un poids à chaque pied de masse m .
Ec=1/2mv2
soit à 5km/h (1.39 m/s vitesse corps ou bien 2x1.39=2.78 m/s vitesse pied)
Ec= 3.86 x m pour lancer un poids de masse m vers l'avant.
Pour faire 1000 m sur du plat il faut lancer 666 fois le pied gauche vers l'avant et 666 fois le droit (foulée 0.75m)
Soit énergie consommée par kg à chaque pied pour 1km (de plat)= 5145 x m (en considérant que l'énergie cinétique est complètement perdue dans les frottements en fin de foulée)
Maintenant si ça monte , il faut donner de l'énergie potentielle à cette masse m à chaque pied (2 m au total)
Ep=masse x g x h
Soit si on monte sur une pente à 10% en 1000 m on aura monté 100 m soit
Ep = 2m x 9.8 x 100 = m x 1960

Donc en 1000 m à 10 % et m à chaque pied on dépense (5145+1960) x m=7105 x m

Si cette même masse (2m) était dans le sac, on dépenserait uniquement 1960 x m

Donc 1 kg aux pieds demande 7105/1960=3.63 fois plus d'énergie que dans le sac .
(ceci à 5km/h sur pente à 10% et foulée 0.75m) (6.25 fois plus à 5% )

Voyez vous une erreur ? j'avais entendu parler de 5 fois plus ...

Au niveau puissance 1000 m à 1.39m/s =720 secondes
Donc puissance nécessaire par kg à chaque pied = 7105/720=10 watts
Développer 150 watt en continu , c'est déjà pas mal donc 6.6 % en sont bouffés par chaque kg "pied" supplémentaire ...

G
ghisino
[30 posts] - Le 28/01/2019 09:27

diabolique ce calcul!

sans doute t'as entendu parler de 5 fois plus car plus la trace est raide plus l'effet que tu modélises devient important?
edit: non c'est le contraire! oups! 🤭

sinon le coup du tel en accéléromètre je pourrais presque le tenter 😜 🤣

Vivagel
[816 posts] - Le 28/01/2019 10:19

[Mod] Message supprimé car non conforme aux règles du forum

AlexD
[119 posts] - Le 28/01/2019 11:57

C'est ca qu'il vous faut... ;-)

www.pomocup.com/fr/accueil/

Kg
- Le 28/01/2019 17:18

pour avoir 2 paires de ski avec 1 kg d'écart je dis souvent que je resens un écart de 500 m de deniv.

avec les skis léger je fais 2000m en étant fatigué comme un 1500m avec les autres.
les plus légers sont aussi plus fin donc moins de trainée.

du coup il faut bien penser ses skis car descendre en fat à 4/5Kg en étant cramé ce n'est pas forcement la même gaudriole que de descendre en skis légers 3 Kg mais en étant plein de tonus.

au dela de 3 kg nu ça commence à influencer pas mal la sortie.

skis léger c'est aussi moins de poids lors des conversions.

pour la vitesse de montée, on sent bien qu'il y a moins de retenue à la fréquence des pas.
monter à 700 m/h avec des skis de 5 Kg c'est physiquement traumatisant je pense ! et pas que pour les gens qui seront doublés 🙂

I
iceripper
[178 posts] - Le 28/01/2019 18:18

Tient je vais juste confirmer un truc je suis à 2.5 kg ski de 80 au patin ,peaux khôla et des Black carbon, ben au démarrage j'ai l'impression de n'avoir rien aux pieds, je n'ai pas le poids de mon matos avant mais mon ski de splitboard faisait nu 2.2kg.

J'ai des PLUM GUIDE donc pas de l'ultra léger en fix et une interface aluminum, splitboard 4 parties.

Moi ce que je remarque et c'était ma demande au shapper 80 mm je passe dans les traces faites enfin je ne dépense pas du tout la même énergie qu'avant.

J'ai trop change mon set up, un ski très étroit 80 au lieu de 125, les pompes je pense de 2kg à 700gr pour les Gignoux pour dire ce qui influence le plus.
Ce qui me parle le plus c'est le débattement arrière position déverrouillé, le pas glisse ce n'est plus plus en rêve mais une réalité.
Pour les peaux j'ai des khôla mix mohair j'étais en synthétique avant.

senhal
- Le 28/01/2019 20:26

Un autre calcul ici (par le boss lui-même datant d'il y a 10 ans!):
www.skitour.fr/forum/read_94802_2.html

nicom
- Le 28/01/2019 20:41

Moi depuis que j'ai pris 10kg je sens bien la différence et enlever 1kg sur les pompes ne change pas grand chose!!! 🙁 🙁 🤢 🤢

X
XavierC
[26 posts] - Le 28/01/2019 22:53

Et vous pouvez me pondre un calcul pour la performance à la descente en fonction du poids ? 🤣

N
nenessed
[148 posts] - Le 29/01/2019 07:56

"est que quelqu'un dans le milieu ski de rando s'est donné la peine de mésurer de façon presque scientifique combien de m/h on gagne à la montée en enlevant 100 grammes à l'ensemble ski/fix/chaussure, plutôt qu'au randonneur ou à son sac? (à puisance exprimée égale)"

Je ne vois pas l’intérêt de cette question sauf en cas de compète puisque l'on doit se mesurer à d'autres et que le but est bien d'arriver le premier !
La condition physique et l'entrainement sont de vraies questions , prendre en compte aussi le confort et le plaisir !
😎

G
ghisino
[30 posts] - Le 29/01/2019 10:23

neness a dit :
Je ne vois pas l’intérêt de cette question sauf en cas de compète puisque l'on doit se mesurer à d'autres et que le but est bien d'arriver le premier !
😎


c'est pour troller la question posée comme ça, mais aussi parce que je reproduis la logique de "croix" avec laquelle je pratique mon sport (escalade). Le plaisir, il est aussi dans le jeu de chercher le petit truc en plus, l'astuce qui te permet de croiter l'un des projets du moment. La pratique décontractée que certains appellent "escalade pour le plaisir" , sans cette petite tension interne pour poursuivre ses ambitions toujours grandissantes, me plait aussi mais me donne beaucoup moins d'émotion!

pour revenir au ski, c'est d'ailleurs purement hypothétique pour l'instant car pour cette saison où je commence, je suis très content de ma panoplie d'occas' (F1/amaruq/beast14). je vais m'entrainer et voir combien de m/h je peux tenir indéfiniment sans me détruire les jambes avant la descente.
🙂

G
ghisino
[30 posts] - Le 29/01/2019 12:07

ah il y a une chose qui me vient à l'esprit concernant les calculs kg au pied VS dans le sac.

le pied d'un coté et le tronc de l'autre se trouvent au bout d'un long levier, la jambe, actionné essentiellement par les muscles de la hanche...parmi ces muscles les extenseurs sont, si je ne me trompe pas, bien plus forts que les flechisseurs. En marchant, on dispose de plus de force pour propulser notre corps en poussant sur le pied qui reste planté au sol, que pour avancer le pied qui va vers l'avant. Assez logique.

Est qu'un autre angle d'explication serait donc qu'un kg de plus sur le tronc ne change pas beaucoup le boulot du grand fessier (qui doit propulser tout le corps), alors que pour les flechisseurs de la hanche, qui eux doivent juste balancer la jambe en avant, 1 kg de plus placé à l'endroit le moins avantageux du levier, c'est bien moins negligeable?

Donc en parallele au raisonnement en termes de dépenses énergétiques totales, il en faudrait un qui tient compte de la fatigue locale des différents groupes musculaires?

et pour pousser le raisonnement au bout, la foulée "idéale" avec une panoplie lourde devrait être differente de celle la plus avantageuse avec une panoplie ultralight???

Y at il un biomecanicien dans le coin, pour reviser mes conneries?

N
nenessed
[148 posts] - Le 29/01/2019 13:35

"c'est pour troller la question posée comme ça, mais aussi parce que je reproduis la logique de "croix" avec laquelle je pratique mon sport (escalade). Le plaisir, il est aussi dans le jeu de chercher le petit truc en plus, l'astuce qui te permet de croiter l'un des projets du moment. La pratique décontractée que certains appellent "escalade pour le plaisir" , sans cette petite tension interne pour poursuivre ses ambitions toujours grandissantes, me plait aussi mais me donne beaucoup moins d'émotion!"

Dans le domaine du sport comme d'autres il n'y a pas d'astuces ni de trucs simplement du travail , de la technique , de la persévérance , etc ...! 🙂

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER