ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Evaluation méthode 3x3

Evaluation méthode 3x3


Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
RP38
- Le 22/03/2018 14:28

Que pensez vous d'essayer à travers les retours d'expériences d'avalanches (avec ou sans victimes) d'évaluer a posteriori la méthode 3x3 (MRP) pour voir si celle-ci est fiable ?
Avec une saisie adaptée des éléments on pourrait voir dans quelle proportion la méthode 3x3 évaluait correctement le risque : le niveau du BRA, le niveau de danger, la pente, l'orientation de la pente, le groupe. Pour une même avalanche plusieurs personnes pourraient proposées leur appréciation.
Cela pourrait conduire à amender la méthode sur certains critères.
Il me semble que le site de skitour serait idéal pour accueillir un tel système.

RP38
- Le 22/03/2018 15:46

je prends un exemple :

risque 2 donc danger = 4
Pente la plus raide comprise entre 35 et 39° : FR=2
Si l'on évite les pentes de secteur NW à NE : FR=2
Pente régulièrement parcourue : FR=2
D'où un risque résiduel de : 4/2x2x2 = 0,50 < 1
Conclusion : on peut y aller.
Dans la réalité qu'est-ce qui s'est passé ?

ou bien :
risque 2 donc danger = 4
Pente la plus raide comprise entre 35 et 39° : FR=2
Si l'on évite les pentes de secteur NW à NE : FR=2
Petit groupe avec distances de sécurité : FR=3
D'où un risque résiduel de : 4/2x2x3 = 0,33 < 1
Conclusion : on peut y aller.
Dans la réalité qu'est-ce qui s'est passé ?

Yack
- Le 22/03/2018 15:47

Euh, en fait là tu testes pas la méthode 3x3 mais la méthode de réduction professionnelle...

RP38
- Le 22/03/2018 15:54

oui c'est ce que je propose dans la première ligne : la méthode 3x3 (MRP)
(MRP = Méthode Réduction Professionnelle)

S
sonicronan
[29 posts] - Le 22/03/2018 16:04

Hello,

Bonne idée. Par contre, comme l'a dit Yack, c'est la MRP que tu testes, non la 3x3.

Pour moi, il y a 2 parties un peu complexe avec la MRP :
* le chiffre de départ risque 2 ne veut pas forcément dire 4, idem pour les autres risques.. Il y a des nuances en fonction des pentes noircies du BRA et du nb de jours dans le risque, ainsi que l'altitude (quand le risque change)
* L'histoire du groupe : Doit on prendre en compte le groupe au départ, ou le comportement du groupe au moment où il est confronté au risque. Si on a un grand groupe, mais qu'au moment où on aborde l'endroit problématique tout le monde passe un par un en se protégeant au départ et à l'arrivée, pour moi on se comporte comme un petit groupe avec distance de délestage... non ?

R
RGB
[107 posts] - Le 22/03/2018 17:42

Comme le dit Alain
On sait expliquer pourquoi une avalanche est partie
On ne sait pas pourquoi il n'y a pas eu d'avalanche

MRP <1: tu y vas mais il ne se passe rien; c'est bien pour toi. Mais pourquoi il n'y a pas eu d'avalanche; nul ne le sait.

MRP>1: tu n'y vas pas donc tu ne sais pas s'il y a eu une avalanche

Ce qu'il faudrait faire, c'est trouver des volontaires sur skitour pour amender la méthode. ils chercheraient à sortir uniquement par MRP nettement supérieur à 1 et il faut espérer qu'ils pourront nous raconter la suite.

Pascal
- Le 22/03/2018 17:51

@RGB

tu vas sans doute ouvrir le chemin tout seul, avec un peu de chance. Tiens-nous au courant, si tu peux ;-)

Il y a pour savoir s'il y a eu avalanche avec MRP >1 une page web :
http://www.data-avalanche.org/?lang=fr ;-)

bon ski[AT]tous

G
Gerard65
[64 posts] - Le 22/03/2018 21:15

je pense en effet que ce serait quand même une bonne initiative ... de prévoir cette case à remplir dans les CR de sortie
perso je rajoute déjà le niveau du BERA dans mes (peu nombreux) CR ...

RP38
- Le 23/03/2018 08:16

@RGB
bien d'accord avec ton analyse.
Cependant, en s'intéressant aux cas où "MRP < 1 et il se passe quelque chose" on pourrait identifier des situations spécifiques à prendre en compte.

@sonicronan
certains proposent de considérer plusieurs chiffres pour un risque : par exemple risque limité 2 sur le BRA, on peut prendre danger = 4 (la méthode pure) ou alors danger = 6 (on fait du risque 2+) en fonction de ce que l'on constate sur le terrain.
pour la prise en compte du comportement du groupe, la méthode me semble suffisante en distinguant :
1/ Grand groupe avec distances de sécurité FR=2
2/ Petit groupe avec distances de sécurité : FR=3
par contre je ne comprends pas qu'il y ait un FR = 2 pour Petit groupe (2 à 4 personnes) car Petit ou pas, le groupe doit prendre des distances de sécurité, et dès qu'il n'en prend pas il n'y a plus de facteur de réduction du risque.

RP38
- Le 23/03/2018 08:30

exemple sur le lien
http://www.data-avalanche.org/avalanche/1521462563884
correspondant à
Avalanche Oisans, secteur Col du Sabot, ruisseau de Vorge
18 mars 2018

Photo n°3 : Petite plaque de surface déclenchée en "testant le manteau". 15/20cm d'épaisseur, 10m de large, 50m de long. Ecoulement dense. Pente à ce moment là : 35° environ en forêt. Altitude : vers 1800m, orientation : Est. Origine : Vent. Le BERA indiquait un risque de 2 en dessous de 2 000m et 3 au dessus.

On devrait avoir comme FR : 2 pour la pente à 35°, 2 pour l'orientation, et rien pour le groupe car en "testant le manteau" on applique une surcharge forte : MRP = 4 / (2 x 2 ) = 1. Je remarque que si la pente était à 34° et pas à 35° (pas facile à savoir ...) on serait arrivé à MRP = 4/ (4x2) = 0,5 <1.

Dans le cas de la
Photo n°12 : Plaque de fond partie à 13h environ. Départ naturel avec le réchauffement; Taille indéterminée, altitude : vers 1800m. Orientation SW.
on est dans un cas de neige humide, et là je crois avoir lu quelque part que la méthode ne s'applique pas.

Connectez-vous pour poster