ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > 40 cm de neige polystyrene ca craint ?

40 cm de neige polystyrene ca craint ?


Aller à la page : Précédente 1 2

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Jeroen
[13049 posts] - Le 30/12/2017 15:27

Ce qui sous entendrait que la neige roulée ne peut pas constituer de couche fragile, donc n'est pas un problème en soit.

P
Pierre*
[2757 posts] - Le 30/12/2017 16:16

Rozenn a dit :on (ou plutôt, "tout le monde") ne raisonne plus en termes de plan de glissement mais d'effondrement de couche fragile

Il y a quand même des cas comme une couche de neige fraîche avec cohésion qui part sur de l'ancienne neige dure (assez fréquent au printemps) où je me demande s'il y a réellement une couche fragile qui s'effondre et si on n'est pas plutôt dans le cas du plan de glissement.

Z
zenro
[89 posts] - Le 30/12/2017 18:50

Jeroen a dit :Ce qui sous entendrait que la neige roulée ne peut pas constituer de couche fragile, donc n'est pas un problème en soit.

Je crois bien que c'est ce que veux signifier Alain Duclos... Ou alors il y a une subtilité qui m'échappe; auquel cas... j'aimerais bien la rattraper 😯 !

chanvre indien
- Le 30/12/2017 19:08

Ca dépend, si c'est pour isoler, 40 de polystyrène c'est pas mal non ? Ça vaut peut être pas la laine de chanvre ceci dit ;)

B
baba05
[158 posts] - Le 30/12/2017 19:21

chanvre indien a dit :Ca dépend, si c'est pour isoler, 40 de polystyrène c'est pas mal non ? Ça vaut peut être pas la laine de chanvre ceci dit ;)


Oui ça fait une résistance thermique de 10.4, largement au dessus de la RT2012 ...

Ok, ok je sors 🙄

chanvre indien
- Le 30/12/2017 20:14

du coup le risque c'est de mourir de chaud et pas d'hypothermie ?
faut il moins s'habiller si jamais le pire devait arriver ?

rominet
- Le 30/12/2017 21:32

Sans chercher à me substituer à Alain....qui me corrigera sans doute....
La couche de neige roulée doit modifier l'intensité du gradient thermique dans les strates.....et à chaque modif de gradient, des "cristaux" de glace (mini couche fragile) se forment;de leur évolution va dépendre la rupture ou pas....Mais ce n'est pas la couche de polystyrène en elle meme qui s'effondre, elle sert de "berceau" aux éventuelles couches fragiles.
Il se peut aussi que je sois en plein délire 😎

A
Alain_Duclos
[677 posts] - Le 30/12/2017 22:07

Jeroen a dit :Ce qui sous entendrait que la neige roulée ne peut pas constituer de couche fragile, donc n'est pas un problème en soit.
Il parait que certains on vu des plaques partir sur couche de neige roulée. Moi non.
Et comme j'en ai quand même observé quelques unes...

Nico06
[62 posts] - Le 30/12/2017 22:52

Alain Duclos a dit :Jeroen a dit :Ce qui sous entendrait que la neige roulée ne peut pas constituer de couche fragile, donc n'est pas un problème en soit.
Il parait que certains on vu des plaques partir sur couche de neige roulée. Moi non.
Et comme j'en ai quand même observé quelques unes...


J'en fais partie Alain. Le 1er mai 2016, sous le refuge Vittorio Emanuele, nous avons déclenché une petite avalanche lors de la descente, le matin. Dans la nuit, il était tombé 20 cm de neige roulée, puis 20 cm de neige (non roulée) légèrement densifiée par le vent. La couche du haut est partie en plaque (cassure linéaire) dans une pente de déclivité comprise entre 30 et 35°.

B
boris
[92 posts] - Le 31/12/2017 17:27

Un grand merci à vous tous

je me coucherai moins bête...demain matin 😄

sans rire j'ai beaucoup appris et redécouvert un site comme j'aime...vivant et instructif

profitez bien ...et à l'année prochaine

Maki
[707 posts] - Le 01/01/2018 20:52

Nico06 a dit :J'en fais partie Alain. Le 1er mai 2016, sous le refuge Vittorio Emanuele, nous avons déclenché une petite avalanche lors de la descente, le matin. Dans la nuit, il était tombé 20 cm de neige roulée, puis 20 cm de neige (non roulée) légèrement densifiée par le vent. La couche du haut est partie en plaque (cassure linéaire) dans une pente de déclivité comprise entre 30 et 35°.

C’était peut être une petite plaque a vent, qui sous le poids du skieur part sur n'importe quel neige?

Je me rappelle une chute style polystyrène impressionnante (>50cm) début mars 2016, assez répandue sur le Piémont méridional. Elle a été la meilleure neige que j'ai jamais eu le plaisir de skier, on a repeauté jusque au coucher du soleil tellement c’était bon; les billes avaient un petit peu de cohésion, portante en montée, poudre hyper glissante a la descente. On s'attendait la cata et pourtant je n'ai pas souvenir particulier d'avalanches ensuite. Ça tenait aussi sur des pentes de 45°. Une fois désolidarisé, les grains étaient incapable de retrouver une cohésion ce, que si j'ai bien compris est une caractéristique des couches fragiles.

Nico06
[62 posts] - Le 01/01/2018 22:26

C’était peut être une petite plaque a vent, qui sous le poids du skieur part sur n'importe quel neige?
C'est effectivement une plaque friable de neige légèrement densifiée par le vent qui est partie sur une couche de neige roulée. Nous avons constaté ces grains de grésil après le déclenchement.

Aller à la page : Précédente 1 2

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER