ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > Questionnements sur la forme physique pour du ski de rando

Questionnements sur la forme physique pour du ski de rando


Aller à la page : 1 2 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Manu
- Le 08/03/2014 16:43

Bonjour à tous,

Voici mon profil : Skieur de rando débutant (5-6 sorties) mais assez bon en descente (35-40° sans trop de problèmes), alpiniste, escaladeur, randonneur, jeune (18 ans), qui entretient sa forme physique en courant souvent, plutôt pas mauvais en été au niveau montée.

Ma question :
Durant mes sorties, j'ai remarqué à chaque fois une grande difficulté à monter : passé les 600-700m de dénivelé, je commence sérieusement à fatiguer au niveau des cuisses. Ça fait pas grand chose comparé aux 2000m que je m'avale sans problème en été. La montée pose anormalement problème et à cause des cuisses chaudes, ma technique de descente devient très imprécise.

Je suis équipé en altitrail de 2007, des scarpa lazer et des diamir explore.

Avez vous une idée d'où ça peut venir ? Matos peu confortable, volonté d'aller a toujours à fond, ou bien simplement un manque de forme physique.

V
voyageur05
[23 posts] - Le 08/03/2014 17:11

Salut manu ! tu es jeune et apparemment sportif - je ne pense pas qu'en ce qui te concerne ce soit une question de forme physique. J'ai un certain âge et ai comme connu des plus jeunes avec le même problème. ( erreur que j'ai faite également ) - C'est une question de rythme. Adoptes un rythme régulier .. à ton niveau sans te préoccuper des autres. Ne cherches en aucun cas de suivre le rythme si tu juges qu'il est trop élevé, la forme viendra d'elle-même en pratiquant régulièrement. Saches que chaque activité demande des capacités physiques différentes et que bien que performant dans un sport tu dois habituer ton corps à des efforts différents. Pas d'inquiétude nous nous sommes tous posés les mêmes questions. Bonnes randonnées.

BBg
- Le 08/03/2014 17:11

Coucou,
Pas évident sans t'avoir vu à l'oeuvre, mais sur des efforts forcément assez longs,
ne pas monter trop vite (et là c'est perso!) et surtout ne pas suivre ceux avec qui tu sors s'ils ont une 'grosse caisse', faire des pauses courtes mais assez régulièrement pour boire, et éventuellement manger (barres, fruits secs...).
Matos assez lourd aux pieds, donc ça n'aide pas.
Plutôt du vélo, ski de fond pour le fond physique
Et patience, on arrive progressivement à faire des sorties conséquentes en profitant de la montée, et de la descente !
Bon ski

P
Pogo
[27 posts] - Le 08/03/2014 17:29

Salut Manu,
je suis de plus en plus convaincu qu'il y a un élément dans le ski de rando qu'on délaisse totalement, la preuve est que tu n'en parles pas. Ceux sont les peaux.
La semaine dernière, j'avais des skis à papa, pas trop lourd et large, mes peaux ne glissaient pas en descente, malgré fartage à froid. J'ai pris un gros plomb sur la sortie, on a fait 1200D+, j'ai eu l'impression d'avoir fait 1800.
Aujourd'hui, j'avais des skis de 102 au patin en 186 de long avec des peaux qui glissaient dans des montées genre chemin forestier, ou j'étais habituellement cassés et distancés par les autres, je suivais tranquillement bouche fermée... Aujourd'hui 1700D+, j'ai l'impression d'avoir fait 1400. Et les skis du jour sont lourds...

Et à la descente, dans cette molle 102 au patin, j'étais le seul à avoir la banane en bas. 😄 😄 😄
Mais c'est pas le sujet.

P
pacalou
[4 posts] - Le 08/03/2014 18:50

Salut Manu, pour être passé par la pour un débutant,l'habitude et le mouvement du ski de rando n'est pas si évident à avoir ( coordination,équilibre) je m.explique,les nombreux mouvements de terrain et la qualité de la neige ( poudre.trafollee,glaçée, cartonnée) ainsi que les dévers, ont un coût énergétique bien plus important que tes marches en été.. Donc si tu veux durer, sans trop te cramer essaye d'optimiser tes mouvements, en essayant d'éviter les dévers, et surtout le bourrinage à bloc droit dans la pente, car avec un matos un peu lourd tu arrives vite à soulever des tonnes en bout de pieds(et ça c'est Le plus important en rando)...moralité si tu dois investir sur du matos, prends des pompes légères, et des fixes du type dynafit.

Yann
- Le 08/03/2014 18:57

Salut Manu
D'abord ton matériel n'est pas des plus léger ( diamir...) mais ce devrait être un problème qu'au delà de 1200 à 1500m
Le problème principal des gens qui débutent en ski de rando est un manque de technique à la montée. Je sors pas mal en ce moment avec des débutants pourtant très affûtés (velo, vtt, trail, ...) et jeunes et je constate qu'il ont un peu de mal à monter. Voici ce que je constate:
- Ils lèvent leurs skis au lieu de les faire glisser (il faut s'appliquer à faire le bon geste)
- Ils manquent de "toucher" de neige et ont du mal à prendre juste ce qu'il faut de carre et de peau pour que le ski ne ripe pas et ne recule pas. du coup sur une trace un peu difficile gelée ... ils sont toujours tendus et crispés ce qui consomme une énergie terrible.
- Les conversion sont faites avec des contorsions et complètement tendus alors qu'il faut les faire en souplesse dans le mouvement.
Tout cela se paye et consomme énormément d'énergie
Essaye de regarder ceux qui montent bien, ou trouve des compagnons d'expérience ( club CAF, FFME...) qui pourront te conseiller
Ensuite il est vrai comme c'est dit au dessus que la glisse des peaux a sont importance.

frederic bertrumé
- Le 08/03/2014 20:01

Salut,
Vends ton matos.....des enclumes... 😉

agent_double
- Le 08/03/2014 20:07

Salut,

Ca ne m'étonne pas spécialement. En trail/rando pedestre sur une rando de 1200m de déniv je monte entre 600 et 700m/h suivant le profil de la rando et la forme du jour. A peu près pareil en VTT. Je tombe à 550m/h max en ski de rando.

le poids du matériel joue, et puis même, j'ai jamais réussi à aller vite en ski de rando. Par rapport au VTT, ca n'a rien à voir par exemple.

D'ailleurs, quand je marche avec l'aile sur le dos (environ 11kg de matos), le D+ tombe à peu près aussi à 550m/h.

Ton histoire de "cap" vers 600-700m m'étonne pas trop. Ca représente environ 1h00-1h15 d'effort en marchant bien, et si tu t'alimentes/hydrates pas bien à ce moment la, les jambes commencent déjà à être dure !

Moi ca fait pas mal de temps, que, dès que la sortie dépasse 1000m D+, je fais une pause bouffe à la première heure de marche, et je remets ca à la deuxième. Je termine ainsi avec nettement moins de fatigue des "bambées" (j'appele bambée les truc à partir de 1500m quoi).

Après tout ça n'est que pure branlette. L'important c'est d'arriver en haut et de tenir l'horaire pour des questions de sécurité au printemps. Pour le reste on s'en fout du d+ à l'heure !!

Vincent
- Le 09/03/2014 13:07

Bonjour,

J'ai remarqué que le ski de rando est un sport qui demande un effort particulier.
Comme toi je fait pas mal de rando, d'alpi et un peu de vélo mais chaque fois que je reprend le ski de rando, j'ai besoin de 4-5 sorties pour retrouver le rythme de la saison précédente.
Vu le peu de sorties que tu as à ton actif, ne te fais pas trop de soucis, ça va venir progressivement. C'est comme tout, plus tu en fais plus tu progresses.

Le matos joue aussi un rôle important. Si tu peux changer de fixations, tu verras vraiment la différence.

S
savoy
[1208 posts] - Le 09/03/2014 17:56

Un petit truc qui marche bien pour moi en tout cas: granules d'ARNICA MMONTANA 9 CH toutes les heures.

Nicom
- Le 09/03/2014 18:08

J'ai eu ma meilleur forme physique en 2006, beaucoup de vélo l'été, 9kg de moins... j'avançais bien... depuis dès que je passe les 1000m de déniv je galère... j'arrive à faire 1700-1800 mais je suis bien naze en haut, je m'imagine pas enchainer plus de 2000m 🤢 alors c'est décidé, finalement c'est simple, 9kg de moins et je retrouverai ma forme d'antan !!! 😄
Plus sérieusement (quoique cétait quand même sérieux ce qui j'ai écrit avant) j'ai aussi du mal à trouver mon rythme en ski de rando, il faut que je me force à partir lentement, que je reste concentré sur ma respiration... alors qu'en rando l'été j'ai pas de problème pour enchainer le dénivelé... mais basket au pied... . Et je crois qu'il y a beaucoup de mental aussi, je sais que je galère, du coup je me met la pression et du coup je galère.... 🤢
Enfin ça m'empêche pas de faire des beaux trucs et de me faire plaiz 😉

L
lolodetres
[9 posts] - Le 09/03/2014 19:13

salut manu
je ne sais pas si tu sort tous seul ou à plusieurs, essayes de faire une sortie tout seul sans bourriner, car si tes collègues ont la caisse tu te crames à les suivre
je sort avec mes cousins qui ont une grosse condition, en début de saison je lâche vite prise et je monte à mon rythme, et tout vas bien !
la pipette est un plus aussi, boire de petite gorgées régulièrement m’ont évité les crampes

pompon25
- Le 09/03/2014 20:06

moi aussi j'ai eu une période où à chaque début de saison,c'était crampe sur crampe à partir de 7-800m de D+ . Ne faisant pas de préparation spécifique en avant-saison, je pense que cela était dû au fait que certains muscles des cuisses, sollicités en peaux de phoque, ne le sont pas en rando estivale. Je n'ai jamais creusé plus que ça . Le remède est simple : avaler du D+ au moins une fois par semaine jusqu'à ce que le début de saison un peu galère s'éloigne. On est en mars, ça devrait donc commencer à être bon !!!
Bon courage

neness
- Le 10/03/2014 09:05

Achète toi un télésiège ! 🤣 🤣

6
6BerYeti
[43 posts] - Le 10/03/2014 10:47

Bonjour,

Plusieurs choses ont été dites... j'insisterai sur le rythme et le geste.
Fais bien gaffe de ne pas soulever tes skis... Et là, rien ne vaut un regard extérieur. J'en ai fait la douleureuse expérience... et en emmenant des groupes de débutants, il y en a bien la moitié qui "marchent" au lieu de glisser. Ca arrive aussi à des moins débutants... ce geste n'est pas forcément évident aussi bizarre que ça puisse paraître.

J'ai aussi fait le constat que ce sport était particulièrement exigeant. Il ne faut qd même pas perdre de vue que tu as env 2 kg de plus à trainer à chaque pied, et à chaque pas. Forcément, ça fait de l'énergie en plus à dépenser.

Reste le pb du rythme.
C'est une question d'entrainement.
Partir seul est rarement une bonne idée, mais sur des courses "faciles", peu exposées (ex Charmant Som près de Grenoble) pourquoi pas.
Sinon, qd tu es en groupe, tu n'es pas obligé de vouloir absolument être devant 😎 , de "faire la course" avec des gars qui sortent 2 ou 3 fois plus que toi (genre des jeunes retraités... 🤭 ) et qui ont 20 ou 30 d'expérience.

Prends ton rythme. Mets toi derrière s'il faut. Mets toi dans un rythme qui te convient, en faisant des "foulées" pas trop longue et en rythmant ton pas sur ta respiration ou vice versa. Bref, trouve une sorte d'harmonie entre la pente, le souffle et ton pas.
Quand la pente s'accentue raccourcis les foulées.
Et surtout ne met jamais les cales en position haute. C'est source de déséquilibre et donc d'efforts parasites.
Enfin, quand la neige est dure dans des pentes un peu raides avec conversion, ne résiste pas le plus longtemps possible avant de mettre les couteaux. Mets les assez tôt. Tu auras certes moins de glisse, mais tu fatigueras moins dans les conversions, par ex.

Bonnes courses !
J-L

Aller à la page : 1 2 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER