ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > avis Météo-France Chamonix : dangerosité manteau neigeux actuel ou à venir

avis Météo-France Chamonix : dangerosité manteau neigeux actuel ou à venir


Aller à la page : 1 2 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
G
Gilles_Brunot
[13 posts] - Le 01/01/2014 10:05

Bonjour

Je pense qu'il est indispensable, vu la situation nivologique en Haute-Savoie, pour ne pas dire dans les Alpes du Nord, d'enfoncer un plus le clou qu'Alain Duclos a entamé dans la discussion "on se tient tranquille".
www.skitour.fr/forum/read_234382.html

Le texte a été publié hier sur camptocamp à l'adresse suivante par les nivologues de service le 31/12 à Météo-France Chamonix : www.camptocamp.org/forums/viewtopic.php?id=249486

S
savoy
[1274 posts] - Le 01/01/2014 18:23

Effectivement, on rencontre des grains anguleux un peu partout, il suffit de faire une coupe du manteau neigeux pour s'en apercevoir!

question
- Le 01/01/2014 19:13

Juste une question:
Pourquoi le BRA de demain pour la haute savoie n'est pas à 4 voir 5, mais "seulement" à 3? 🤭 🤭

E
Etienne-H-
[3470 posts] - Le 01/01/2014 19:19

La reponse est dans la definition des risques 4 et 5.

P
Pierre*
[2757 posts] - Le 01/01/2014 19:22

Pour 4 je ne peux pas dire mais le risque 5 est un risque généralisé avec déclenchements naturels fréquents pouvant représenter un risque pour des habitations ou des voies de circulation. Ce ne sera sûrement pas le cas demain.

L'important est surtout de ne pas crier au loup pour un oui ou pour un non et de continuer à donner les infos et les alertes de la manière la plus objective possible, ce que fait MF en l'occurrence.

Le bulletin d'appel à la prudence lancé concerne l'aspect très sournois du risque actuel dans le 74 et cela risque visiblement de perdurer assez longtemps.

G
Gilles_Brunot
[13 posts] - Le 01/01/2014 20:35

question a dit :Juste une question:
Pourquoi le BRA de demain pour la haute savoie n'est pas à 4 voir 5, mais "seulement" à 3? 🤭 🤭


En effet, dans la définition du risque 5 : de nombreuses et grosses avalanches se déclenchent spontanément. C'est donc hors de propos.

Pourquoi alors 3 et pas 4 ? Je ne peux que faire des suppositions vu que je n'ai pas fait ce BRA. Pour un risque 4 de type accidentel, il faut qu'une faible surcharge (un skieur) puisse déclencher des avalanches dans de nombreuses pentes raides (=plus de 30% des pentes raides d'après la définition suisse).

Il est vrai que dans les prochains jours, on va pouvoir se demander si on est en 3 ou 4.
A mon avis, les chutes de neige annoncées pour jeudi 2 ne sont pas assez abondantes pour justifier le risque 4. D'autre part, les versants sud n'ayant pas le problème de gobelets, ça limite le risque pris toutes orientations confondues.

X
xdo
[2911 posts] - Le 04/01/2014 00:04

up (cf le post tout en haut).

D
davidg
[1234 posts] - Le 04/01/2014 14:18

a situation est si critique que même les professionnels ne se risquent guère hors piste. Et la suite de la saison ne s’annonce pas plus sûre.

«C’est un peu comme s’il y avait des roulements à billes sous la couche de neige récente, vulgarise le spécialiste Robert Bolognesi. On risque des avalanches de plaque, souvent déclenchées par les skieurs eux-mêmes, et ce davantage encore sur les versants du secteur nord. Il faudra être attentif tout l’hiver!» A moins que, jusqu’en altitude, une période de froid ne succède à une période de chaleur idéalement pluvieuse. A ce moment-là, les «roulements à billes» retrouveraient une meilleure cohésion grâce au regel. Mais cette configuration est malheureusement très peu probable.



www.lematin.ch/suisse/Faites-gaffe-disent-les-pros/story/19021732

et sur skitour le 19/12/2013

www.skitour.fr/actu/3148-most-unstable-snowpack-for-a-decade-in-alps-17-12-2013

euh ...
- Le 04/01/2014 18:11

Lecture du BRA pour demain dimanche 4 janv :

- risque 3 pour la yaute (est, ouest, nord) ... 40 cm de chute annoncée ce jour, avec vent
- risque 4 pour le 73 (toute orientation) .... 20 cm de chute aussi avec du vent

Bon dans tous les cas, les couches fragiles sont présentes plus haut que les dernières limites pluie/neige et dans les orientations principalement E, N, O (comme mentionné dans les précédents post et articles), et les nouvelles chutes n'arrangent rien à l'affaire, ... mais je trouve étonnant la différence entre ces 2 bulletins.

😮

X
xdo
[2911 posts] - Le 05/01/2014 16:53

up
Très fort vent hier et aujourd'hui : ça n'arrange pas les choses
Nombreux départs naturels de plaques dans le vallon du Venetier

G
Gilles_Brunot
[13 posts] - Le 06/01/2014 18:18

euh ... a dit :Lecture du BRA pour demain dimanche 4 janv :

- risque 3 pour la yaute (est, ouest, nord) ... 40 cm de chute annoncée ce jour, avec vent
- risque 4 pour le 73 (toute orientation) .... 20 cm de chute aussi avec du vent

Bon dans tous les cas, les couches fragiles sont présentes plus haut que les dernières limites pluie/neige et dans les orientations principalement E, N, O (comme mentionné dans les précédents post et articles), et les nouvelles chutes n'arrangent rien à l'affaire, ... mais je trouve étonnant la différence entre ces 2 bulletins.

😮


Ce qui paraît une incohérence n'en est pas forcément une :

Si on considère que le plus grand danger provient de la couche fragile en gobelets, sachant qu'en Haute-Savoie il a plus neigé qu'en Savoie pendant cet épisode et probablement aussi pendant les quelques chutes de neige modérées qui l'ont précédées, la couche fragile est nettement plus enfouie en profondeur dans le 74 que dans le 73. Elle est à une profondeur où il devient plus difficile de déclencher une plaque quand celle ci est plus épaisse.

Si on ajoute à ça qu'il n'y a pas 5 niveaux de risque (faible à très fort) mais qu'on case une infinité de cas dans 5 classes, alors on comprend que le 3 du 74 est sans doute un 3+, pas si loin du 4 du 73.

F
frankycham
[304 posts] - Le 06/01/2014 18:37

Alors là Gille en dehors de toute polémique et ne me mettant pas au niveau d'un ingé météo je suis un peu dubitatif sur ton analyse :je m'explique ;je suis sorti pas mal avant les fêtes (aiguilles rouges ,finhault, valais )la couche fragile concernait souvent l'ensemble du manteau neigeux ,du sol à la surface ,laissant présager un danger évident dès les précipitation à venir et ce n'est pas les faibles chutes de neiges enregistrées depuis(en tout cas sur Cham) qui ont stabilisées les pentes ;il ni a qu'à voir le terrible bilan de cette semaine en valais .Je suis d'ailleurs surpris (en bien )de la modération des sorties dans le massif du Mt Blanc .Pour ce qui me concerne le versant des aig rouges sur Berrard ,passon et autres versants nords attendront encore un peu quoi que dise le BRA

euh ...
- Le 06/01/2014 19:50

Merci Gilles pour ta réponse.

Je suis contente de voir ton analyse du "3+" pour le 74; je trouvais qu'un 3 seul était un peu light dans le sens ou 30-40 cm de neige fraiche sur une couche fragile me paraissait bien à risque (d'ailleurs y a t-il une épaisseur de neige à partir de laquelle on peut considérer qu'elle amortira suffisamment les chocs sur la couche fragile ?)

L'autre point de comparaison qui m'avait surpris était les orientations : risque y compris versant sud pour le 73 et pas pour le 74 alors que je trouvais les conditions similaires dans ces versants sud que l'on soit 73ou74.

Je comprends bien aussi qu'il faut arriver à compiler pas mal de cas de figures différents du terrain dans une rosace et des "cases".

Conditions à suivre avec attention pour la suite de l'hiver.

G
Gilles_Brunot
[13 posts] - Le 06/01/2014 21:26

frankycham a dit :Alors là Gille en dehors de toute polémique et ne me mettant pas au niveau d'un ingé météo je suis un peu dubitatif sur ton analyse :je m'explique ;je suis sorti pas mal avant les fêtes (aiguilles rouges ,finhault, valais )la couche fragile concernait souvent l'ensemble du manteau neigeux ,du sol à la surface ,laissant présager un danger évident dès les précipitation à venir et ce n'est pas les faibles chutes de neiges enregistrées depuis(en tout cas sur Cham) qui ont stabilisées les pentes ;il ni a qu'à voir le terrible bilan de cette semaine en valais .Je suis d'ailleurs surpris (en bien )de la modération des sorties dans le massif du Mt Blanc .Pour ce qui me concerne le versant des aig rouges sur Berrard ,passon et autres versants nords attendront encore un peu quoi que dise le BRA

Merci pour tes observations et ton analyse.

C'est vrai qu'il a moins neigé en vallée de Chamonix. Par contre sur Aravis et Chablais, il y a maintenant à peu près et en moyenne 80/90 cm de neige par dessus la couche fragile durable (gobelets ou gros grains à faces planes). Il devient donc un peu plus difficile de déclencher que s'il n'y avait que 50 cm. Certes on risque de déclencher de très grosses plaques, mais ce n'est qu'un critère secondaire de la détermination de l'échelle de risque.

Je crois aussi qu'on a malheureusement tendance à sous-estimer le niveau 3. Le risque de déclenchement de plaque se compte sur une échelle à 4 niveaux, le 5ième niveau de l'échelle européenne étant réservé aux situations à grosses avalanches spontanées. Le risque 3, pour les skieurs, n'est donc pas un risque médian.

Le risque étant très nettement moins important dans les orientations SE, S et SW, on peut aussi considérer que le risque n'est gobalement pas fort mais seulement marqué (même s'il est "très marqué").

Il ne faut pas s'attacher seulement au chiffre de l'indice de risque mais plutôt au texte des BRA.

G
Gilles_Brunot
[13 posts] - Le 06/01/2014 21:34

euh ... a dit :Je suis contente de voir ton analyse du "3+" pour le 74; je trouvais qu'un 3 seul était un peu light dans le sens ou 30-40 cm de neige fraiche sur une couche fragile me paraissait bien à risque (d'ailleurs y a t-il une épaisseur de neige à partir de laquelle on peut considérer qu'elle amortira suffisamment les chocs sur la couche fragile ?)

A partir d'environ 1 m au-dessus de la couche fragile, le skieur ne déclenche presque plus. Le problème est que du fait du vent, l'épaisseur de la couche n'est pas homogène dans la pente : il peut y avoir 1m50 ici, seulement 50 cm plus loin. On peut donc dans une pente comme celle là déclencher à un endroit peu enneigé avec propagation de la rupture de plaque à un endroit où il y a plus de 1 m (au-dessus de la couche fragile)

euh ... a dit :L'autre point de comparaison qui m'avait surpris était les orientations : risque y compris versant sud pour le 73 et pas pour le 74 alors que je trouvais les conditions similaires dans ces versants sud que l'on soit 73ou74.

Je comprends bien aussi qu'il faut arriver à compiler pas mal de cas de figures différents du terrain dans une rosace et des "cases".


Peut-être que le nivologue du 73 a pensé qu'il y aurait de l'instabilité dans la neige fraîche non liée à la couche de gobelets, d'où aussi de l'instabilité marquée en sud. Ce genre d'instabilité se résorbe très rapidement.

Aller à la page : 1 2 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER