ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > ski encordé

ski encordé


Aller à la page : 1 2 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
I
isbaelle
[9 posts] - Le 21/03/2006 13:12

j'envisage de faire quelques courses glacières d'ici la fin de la saison (grand-bec, grande casse...) mais je n'ai jamais skié encordé...
je me pose donc plein de question : quand est-ce qu'on décide de s'encorder ? est-ce vraiment efficace pour arrêter une chute (par rapport aux crampons-piolet) ?
merci pour vos conseils sur le sujet

N
Nikojorj
[361 posts] - Le 21/03/2006 13:41

isabelle rios a dit :je me pose donc plein de question : quand est-ce qu'on décide de s'encorder ?
A mon humble avis, l'espace entre "oulala ca craint faut s'encorder" et "oulala c'est Verdun ca passe plus" est relativement restreint en ski...

est-ce vraiment efficace pour arrêter une chute (par rapport aux crampons-piolet) ?

A la montée, si le premier tombe dans le pot et que le deuxième est bien en dessous et fait jouer son poids, ça pourrait ne pas se passer trop mal?

Par contre, à la descente... 🙁 Ca me laisse vraiment sceptique, ce qui restreint encore l'espace ci-dessus.

M
Mattiou
[24 posts] - Le 21/03/2006 14:15

Salut,

personellement, j'ai quasiment toujours skié sans corde sur glacier (montée et descente). Normallement, à l'époque ou on fait ca les glaciers sont bien remplis, même s'il faut tjs rester vigilant!

Je pense que, sauf cas particulier de ski très tot ou tard en saison, le problème de la corde ne se pose que sur des sections relativement courtes, a ce moment là, on prend le temps qu'il faut pour passer le dit passage en s'encordant même si c'est galère. Parce que sinon, skier des grands espaces encordé, ca doit pas être évident...

Jeroen
[13050 posts] - Le 21/03/2006 15:05

isabelle rios a dit :j'envisage de faire quelques courses glacières d'ici la fin de la saison (grand-bec, grande casse...) mais je n'ai jamais skié encordé...
Il faut bien commencer un jour, mais peu de chance que ça t'arrive sur ces courses. Au niveau des risques de chute en crevasse, un skieur est beaucoup moins vulnérable qu'un piéton :
1/ Son poids est réparti sur la longueur du ski
2/ Comparé à un piéton, il va plus vite en descente (à l'heure où les ponts de neige sont plus mous)

Pour les courses que tu cites, je n'ai jamais vu personne encordé : ces glaciers ne sont pas trés crevassés.
isabelle rios a dit :je me pose donc plein de question : quand est-ce qu'on décide de s'encorder ? est-ce vraiment efficace pour arrêter une chute (par rapport aux crampons-piolet) ?
merci pour vos conseils sur le sujet

Quand on juge que les risques sont trop importants :
- descente tardive (neige bien trop molle),
- glacier trés crevassé,
- ...

Pour arrêter une chute en crevasse de son camarade alors que l'on skie encordé, c'est à mon avis plus technique qu'à pied, et pour les raisons suivantes :
- plus difficile de garder la corde tendue en skiant, donc choc certainement plus important
- généralement on skie avec les batons et on a pas de piolet directement accessible pour enrayer une glissade.

Ceci n'est que supposition, je n'ai jamais testé en "grandeur nature". J'ai seulement testé en "exercice", et c'est vrai que cortde tendue, le choc est déjà important....

Donc un conseil, en plus c'est assez ludique : entrainez vous (mais pas avec une vraie crevasse... 🤢

Par ailleurs il m'est arrivé une seule fois de m'encorder à la descente : en rentrant du mont-blanc l'an dernier on était un peu tard à la jonction 🤭 , et c'est un véritable champ de mine, surtout mi-juin 🤢

T
Tintin
[115 posts] - Le 21/03/2006 15:30

Jeroen a dit :Pour les courses que tu cites, je n'ai jamais vu personne encordé : ces glaciers ne sont pas trés crevassés.


Il y a des crevasses dans les grands couloirs à la grande Casse, et on peut même tomber dedans avec les skis... en janvier ! (explosion d'un pont de neige invisible sur 2m de large par 10m de long et 4 m d'épais !)

d'où l'importance d'aller sur ces itinéraires en fin de saison ! (comme tu veux le faire)

Dans le cas contraire, si tu te retrouves sur des glaciers en forte pente où tu ne pourras pas arrêter une chute en étant encordé avec les skis, il vaut je pense mieux déchausser (au risque de crever plus de ponts) et progresser à pied corde bien tendue.

Jeroen
[13050 posts] - Le 21/03/2006 15:38

Tintin a dit :d'où l'importance d'aller sur ces itinéraires en fin de saison ! (comme tu veux le faire)
Oui, j'avais oublié de préciser 😉

Philippe Mahieu
- Le 21/03/2006 15:46

Ce qui est important c'est d'avoir le baudrier sur soi, en cas de chute en crevasse on gagne beaucoup de temps. Avoir quelques anneaux de cordelettes (ou un bloqueur) pour remonter sur une corde fixe c'est aussi pas mal...

I
isbaelle
[9 posts] - Le 21/03/2006 17:30

Philippe Mahieu a dit :Ce qui est important c'est d'avoir le baudrier sur soi, en cas de chute en crevasse on gagne beaucoup de temps. Avoir quelques anneaux de cordelettes (ou un bloqueur) pour remonter sur une corde fixe c'est aussi pas mal...

ça suppose de ne pas tomber trop profond et de ne pas se blesser 🤢

sinon, merci pour vos réponses, ça confirme ce que je pensais...
Du coup, je prévois d'emmener tout le matos et de m'encorder si je passe en mode piolet-crampons ou si je vois que c'est tout ouvert ou tou t vert 🤣

J
jpc
[1404 posts] - Le 21/03/2006 17:36

Philippe Mahieu a dit :Ce qui est important c'est d'avoir le baudrier sur soi, en cas de chute en crevasse on gagne beaucoup de temps. Avoir quelques anneaux de cordelettes (ou un bloqueur) pour remonter sur une corde fixe c'est aussi pas mal...
Oui, je pense aussi que c'est le plus important (on peut ajouter un Tibloc pour remonter ou se bloquer sur la corde, le temps de ranger le matos et d'essayer de remonter).
PS: j'ai essayé une fois de skier encordé (dans du pas raide et pas encore crevassé), et a) c'est galère car les deux skieurs doivent se coordonner pour pas se catapulter l'un sur l'autre 😮 ; b) je n'ai pas été convaincu sur la sécurité : soit la corde n'est pas tendue, soit elle l'est trop et déséquilibre 🤢 .
Cela étant, sauf cas particulier, je préfère garder les skis au pieds le plus longtemps possible car le poids est réparti sur une surface plus grande et cela réduit le risque de crever un pont (inconvénient : on n'a pas la pioche à la main pour se bloquer le cas-z-où…).

C
christine
[16 posts] - Le 21/03/2006 18:05

héhé!
je propose d'optimiser :
(version droitier et l'inverse pour les gauchers!)
piolet et crampon à droite et ski + baton à gauche,
descente en chasse neige obligatoire ou synchronisation parfaite des skieurs !!
dans les passages qui nous semblent pas terrible au moment de la descente, c'est possible d'envisager de tirer des longueurs sinon ?

L
laurent13
[181 posts] - Le 21/03/2006 18:32

je l'ai fait qu'une fois, pareil que Jeroen, à la Jonction sous les grands mulets.
On s'était encordés à 15m de long , et on avait des baudriers + bloqueurs, pour plus de sécurité j'avais fait des noeuds sur la corde, tous les 5 m, pour que ça freine en cas de chute en crevasse, je sais pas si c'est vraiment efficace.
Effectivement, c'est assez touchy de skier encordé 😉 ; mais finalement j'ai trouvé ça assez marrant...ça occassionne quelques bonne chutes... 🤣

tucco
- Le 21/03/2006 19:22

Bonsoir,
La plus belle embrouille est de skier encordé, de nuit, avec plein de monde autour . C' est un des plaisirs de la PDG .

Tof
- Le 21/03/2006 20:18

>>>pour plus de sécurité j'avais fait des noeuds sur la corde, tous les 5 m, pour que ça freine en cas de chute en crevasse, je sais pas si c'est vraiment efficace.>>>

Je ne connais pas l'efficacité pour ralentir ta chute mais par contre c'est totalement efficace pour te faire chier quand tu vas faire une remontée sur corde ou un moufflage.
C'est déjà quasiment impossible de sortir tout seul un mec inanimé, alors imagine si tu doit passer un nœud. Bonne chance. :-)

C
casscroot
[412 posts] - Le 21/03/2006 20:39

Pareil que Tof concernant les noeud sur la corde : c'est top quand il y a plein de monde autour, une corde de secours sans noeud, voir un hélico qui passe par hasard dans le coin! Par contre, en conditions plus habituelle, le mieux c'est quand même que celui qui tombe ne tombe pas trop vite ni trop bas (car la corde est tendue) et qui soit donc capable de remonter par lui même le plus rapidement possible, ce qui implique qu'il n'y ai pas de noeud sur la corde car c'est déjà pas facile et encore moins avec le stress d'un accident.

J'ajouterai que si à la descente (en ski!) on s'encorde rarement, à la montée c'est assez commode, d'autant qu'on est plus vulnérable du fait de la faible vitesse de progression. Par exemple, l'année dernière, sur le glacier des périades, salement cervassé.

M
m83
[7 posts] - Le 21/03/2006 22:41

Philippe Mahieu a dit :Ce qui est important c'est d'avoir le baudrier sur soi, en cas de chute en crevasse on gagne beaucoup de temps. Avoir quelques anneaux de cordelettes (ou un bloqueur) pour remonter sur une corde fixe c'est aussi pas mal...

Pour le cas ou tu tombes dans un pot et que tu n'es pas encordé (genre à la grave... 🤭 ) il faut aussi penser que tes pots vont mettre un certain temps à s'approcher du trou, te faire tomber des paquets de neige sur toi 😡 , faire un ammarage (corps mort), et te lancer une corde 😄 ).

Bien mal installer sur ton bouchon 🤢 ou un tantinet coincer dans une position scabreuse, ce certain temps risque d'engendrer un bon surplus de stress .

une broche sur laquelle tu te vacheras avec ta longe te permettra d'attendre nettement plus "serein". 😉

Aller à la page : 1 2 Suivante

Connectez-vous pour poster
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER