ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Accumulations sans couche fragile : risque ?

Accumulations sans couche fragile : risque ?


Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
R
Remi -C-
[207 posts] - Le 03/11/2012 23:29

Bonjour,

Aujourd'hui nous sommes montés au Jas des Lièvres. J'ai constaté en faisant la trace qu'il y avait de plus en plus d'accumulations (pas forcément en volume, mais en superficie). Néanmoins, j'ai considéré qu'il n'y avait pas de risque car pas de couche fragile sous ces accumulations. Il n'y avait que de l'herbe et la neige n'était pas suffisamment mouillée pour en faire un plan de glissement.

Après coup, je me demande si j'ai bien agi. N'y a-t-il vraiment pas de risque de déclencher une plaque dans ces conditions ?

Merci pour vos avis

D
davidg
[1190 posts] - Le 04/11/2012 01:01

> j'ai considéré qu'il n'y avait pas de risque car pas de couche fragile sous ces accumulations.

Comment savez-vous qu'il n'y avait pas une couche fragile dans le manteau neigeux?

Premiere cas figure: des chutes de neige le 27/28, les nuits claires, la formation de givre de surface, des chutes de neige le 31/01 avec des vents forts le 02/03 = transport de neige et biim, vous avez une couche fragile et des plaques de 30/40cm.

Deuxième cas figure. Les chutes de neige de 60-70cm le 27 directement sur un sol chaud humidification de la base du manteau neigeux. Zéro iso > 3000 mètres d'aujourd'hui, et biim, coulees sur les pentes herbeuses et dalles au cours de l'après-midi.

Thomas69
[312 posts] - Le 04/11/2012 15:50

Salut Rémi (les Dômes de Miage sont déjà loin 😉 ),
Le juge de paix aurait été de faire une coupe jusqu'au sol, tu aurais pu apprécié les éventuels plans de glissement.
En tout cas, d'après ce que tu dis, tu t'es posé la question, tu as donc évalué le risque avec ton expérience...
A + en montagne

R
Remi -C-
[207 posts] - Le 04/11/2012 16:34

Salut Thomas, salut David,
Avec le recul, je me rends compte d'avoir peut-être pris une mauvaise décision hier. La situation ne m'avait pas semblé dangereuse, mais je me suis cependant posé la question... Le commentaire de David est sensé.

Thomas69
[312 posts] - Le 04/11/2012 16:48

Pour moi, cet épisode neigeux ne m'avait pas donné confiance: chute de neige avec très fort vent du nord... je ne suis donc pas sorti !
Ceci dit, le bulletin neige de météo france ne semblait pas alarmant, et même rassurant : "faible risque de déclenchement accidentel"

R
riderfou
[62 posts] - Le 05/11/2012 14:08

risque très bien illustré ici, la semaine dernière :
http://www.skitour.fr/photos/plaques,42478-1.html

et là :
http://www.skitour.fr/photos/plaques,42478-2.html

D
davidg
[1190 posts] - Le 07/11/2012 20:42

et aussi

http://www.skitour.fr/sorties/dent-du-pra,42565.html

le risque n'est sans doute pas trop elevé mais il y a des morts dans les avalanches pratiquement tous les ans au debut de la saison. Avec les nuits claires il y a un fort gradient de temperature sur le manteau neigeux assez mince en ce moment donc formation de gobelets.

Nous nous rappelons de Stéphane Rebuffat au Sorbier, un groupe du CAF a la Petite Buffe ou l'accident de Tassan, Maravel et Shashahani sur la Côte Belle (deux morts dans les avalanches le meme 30 octobre 2003 y compris un PGHMiste).

A
Alain_Duclos
[673 posts] - Le 09/11/2012 11:14

riderfou a dit :risque très bien illustré ici, la semaine dernière :
Salut 🙂
Oui, il peut y avoir départ de plaques sans couches fragiles. C'est ce que nous avons tous vu au cours de l'hiver passé : toutes ces plaques qui glissaient directement sur le terrain. C'est aussi ce que j'ai l'impression de voir sur les photos citées.

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue la spécificité des plaques déclenchées sur couches fragiles persistantes : déclenchements à distances, possibilité de très vastes propagations, etc. C'est pour cela qu'elles sont si piégeuses. Le skieur est à l'origine du déclenchement, et il y a un fort risque qu'il se la prenne sur la g. 🤭

Au contraire, les plaques qui partent sans couches fragiles sont généralement spontanées. La probabilité de "rencontre" entre une telle plaque et un skieur ne sont pas nulles, mais très faibles.

J
Jean-Chris
[91 posts] - Le 09/11/2012 18:42

Bonjour Mr DUCLOS,

Je profite de ce sujet pour vous poser une question en totale relation.
Il y a quelques années, au cours d’une formation en nivologie, le formateur nous a indiqué que les strates ou accumulations de neige soufflée avaient pratiquement toujours à la base une couche fragile.
L’hypothèse invoquée était que lorsque débute une chute de neige avec du vent, le déplacement de la masse d’air, chargée en cristaux de neige, provoquait des phénomènes de tensions de surface sur le manteau neigeux. Ces tensions superficielles empêcheraient un dépôt compact de la neige, et induiraient au contraire une première couche de neige soufflée avec de nombreuses cavités d’air.

Cette hypothèse est-elle vérifiée ou totalement fausse?

Si oui, cela signifie presque automatiquement que neige soufflée = danger.

Merci beaucoup par avance pour votre réponse experte.

A
Alain_Duclos
[673 posts] - Le 10/11/2012 14:12

JC a dit :des phénomènes de tensions de surface sur le manteau neigeux. Ces tensions superficielles...
Ouchhh... de tels arguments on permis de défendre pendant des décennies des théories qui se sont avérées totalement fausses 😮 .

Non, il n'y a pas toujours une couche fragile sous la neige accumulée par le vent.
En revanche, le repérage de ces accumulations doit systématiquement nous alerter, surtout si le pente est inclinée à plus de 30°, surtout s'il n'y a pas de certitude sur l'absence de couche fragile.
Il est prudent, alors, de se comporter comme si une plaque pouvait partir (évitement du danger ou diminution du risque).

S
savoy
[972 posts] - Le 11/11/2012 10:22

Je trouve super qu'un spécialiste en nivologie intervienne sur ce forum. Merci!

Connectez-vous pour poster