ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Conditions Grand Bec

Conditions Grand Bec


Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
DiotPolenta
- Le 24/04/2011 10:25

Bonjour

Qui a des infos sur les conditions pour le Grand Bec.
Altitude chaussage?
Glacier bouché ?
Parties en glace ?

Aurélien
- Le 24/04/2011 20:32

Il y a un mois, c'était bien bouché, et pas de parties en glace.

DiotPolenta
- Le 24/04/2011 21:42

Merci Aurélien.
Tu sais où ca chausse ?

jean-jacques
- Le 25/04/2011 13:59

J'ai eu un grave accident au grand bec le samedi 9 avril. Avalanche de fond qui s'est déclenchée sous le refuge du plan des gouilles et qui m'a fait sauter la barre rocheuse située en dessous. je me suis retrouvé 4OOm plus bas miraculeusement vivant mais bien amoché quand même....A l'époque on chaussait en sortie de foret donc portage de 4OOm, certainement 5OO à 6OO aujourd'hui. Attention donc...

D
DiotPolenta
[28 posts] - Le 25/04/2011 19:01

je suis allé au Grand Bec aujourd'hui, le portage est de 600m D+ maintenant.
J'ai également vu la coulée où tu as été pris....... impressionnante !!! Il y a d'ailleurs une multitude de grosses coulées un peu partout sur le parcours.
Juste pour info, tu étais tout seul ? tu a été enseveli ? tu étais sur la plaque qui est partie ou elle t'a emporté au passage ? Merci pour les précisions

jean-jacques
- Le 25/04/2011 21:17

Je sors de l'hôpital aujourd'hui avec une jambe en vrac et un trauma facial, mais avec le temps les choses devraient s'arranger. Nous étions trois et moi seul a été emporté. J'ai fait partir la plaque qui m'a entrainé. Ensuite sensation d'être dans le tambour d'une machine à laver et de prendre des coups partout. Lorsque tout s"arrête stupéfaction d'être vivant et a moitié enseveli. J'ai moi même appelé les secours. 20 mm pour que mes camarades me rejoignent et que les secours arrivent. Grand merci aux deux gendarmes du pghm ainsi qu'au médecin qui m'a médicalisé sur place.

coleo
- Le 25/04/2011 21:48

salut jean jacques

j'étais a Lyon aujourd'hui, ma femme ma dit que tu étais passé.

je suis le voisin je t'appelle demain
a+

D
DiotPolenta
[28 posts] - Le 25/04/2011 22:09

merci pour les précisions Jean Jacques.

Ca fait froid dans le dos surtout quand on voit où c'est arrivé.

D
DiotPolenta
[28 posts] - Le 25/04/2011 22:09

Bon rétablissement à toi et reviens vite sur les skis.

jean-jacques
- Le 26/04/2011 07:23

Pour revenir sur les ski cela va prendre un moment....Je ne sais pas comment je vais réagir, il va me falloir surmonter l'angoisse de sentir le sol se dérober sous moi, et le grand saut qui a suivi... Rétrospectivement ce samedi 9, il n'avait pas regelé sous 2300 m, et la coulée aurait pu partir dés le matin durant la montée. Peut être n'aurait-il pas fallu sortir ce jour...J'ai toujours eu peur des avalanches de plaque...et c'est une coulée de fond qui m'a emporté...comme quoi...

A
Alain_Duclos
[674 posts] - Le 26/04/2011 11:41

jean-jacques a dit :J'ai toujours eu peur des avalanches de plaque...et c'est une coulée de fond qui m'a emporté...comme quoi...
Salut Jean Jacques et, avant tout, merci pour ton témoignage.
"Fond" (le manteau neigeux semble mobilisé jusqu'au sol) et "plaque" n'est pas incompatible, surtout cette année 🤭 . C'est certainement une couche fragile enfouie qui est responsable de ton accident (versant Nord, 2300 m...). Celle ci aurait pu céder lors des précipitations en neige sèche. Il se trouve qu'elle a pété lors de ton passage alors que la plaque était fragilisée par le réchauffement, mais le principe est le même.
J'ai regretté de voir cette confusion aussi dans certains bulletins.
Les vraies plaques de fond, qui glissent directement sur le terrain (ex <http://www.data-avalanche.org/static/dataavalanche/joomla/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=134&aval_id=50000244>, n'ont rien à voir avec les plaques qui emportent une grande partie du manteau neigeux, mais glissent sur une couche fragile effondrée (ex : <http://www.data-avalanche.org/static/dataavalanche/joomla/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=134&aval_id=50000648>.
Les premières ne partent que spontanément, sur une surface généralement limitée, alors que les secondes sont fréquemment déclenchées accidentellement ou artificiellement.

Quelqu'un aurait-il des photos de l'avalanche de Jean Jacques ?
Je mes suis permis de la saisir sur data-avalanche.org (un peu en rade en ce moment, mais c'est temporaire et nous continuons à l'alimenter). Merci de me dire si cela pose le moindre problème.

-
-nel-
[188 posts] - Le 26/04/2011 13:04

Je suis passé par là le lendemain (dimanche 10 avril).
Je confirme ce que suppose Alain Duclos : c'est bien une plaque qui s'est décrochée (cassure linéaire de 50cm d'épaisseur sur environ 30m de large) qui a "ensuite" entrainé tout le manteau (pourri). Juste sous la zone de cassure, le "fond" n'était pas parti, et on voyait nettement le plan de glissement.
Pas de photos, désolé.

A
Alain_Duclos
[674 posts] - Le 27/04/2011 10:32

jean-jacques a dit :grave accident au grand bec le samedi 9 avril
Merci Jean Jacques pour les photos que tu m'as transmises et que j'ai mises sur <http://www.data-avalanche.org/static/dataavalanche/joomla/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=134&aval_id=50000651>
Encore une fois, il faut savoir que nombre d'entre nous sont susceptibles de se faire prendre dans des conditions similaires, pour des raisons x ou y.
Ton témoignage pose notamment la question du rôle du sac à dos. On nous a souvent dit de s'en libérer avant les passages dangereux. Or il s'est plusieurs fois avéré protecteur. A ne pas confondre avec les skis et les bâtons, qui nous maintiennent effectivement au fond.

Connectez-vous pour poster