ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Le site > Licence

Licence


Aller à la page : 1 2 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
Ghislain
- Le 16/06/2009 12:21

Bonjour
J'ai vu que la licence des contenus avait été rédéfinie sur vttour : http://www.vttour.fr/forum/read_24486.html
il y a la même chose sur skitour ?

Jeroen
[12363 posts] - Le 16/06/2009 21:04

On va doucement commencer à réfléchir à la chose. C'est bien d'avoir ouvert la discussion, merci de voter puis de donner votre avis.

Pour info voilà ce qui a été défini sur VTTour.

http://www.vttour.fr/forum/read_24486.html

yves
- Le 17/06/2009 11:54

je suis "innocent" quant à ce sujet de ces licences.. qu'est-ce que c'est ?
quelle est la problématique du sujet ? de quoi parle t on ? quelles en sont les conséquences ? (on ramasse les copies dans une heure !!).
qq mots peuvent suffir à eclairer ma lanterne !! merci

M
Miko
[362 posts] - Le 17/06/2009 13:55

un exemple de ce qui est fait sur C2C:
http://www.camptocamp.org/articles/106728/fr/licence-des-contenus

Phil'Ô
[1564 posts] - Le 17/06/2009 21:52

Je verrai bien la même que sur le petit frère 😉 😎

B
benoitfany
[151 posts] - Le 17/06/2009 22:22

on prend les mêmes et on recommence..... 😉

T
Tintin
[112 posts] - Le 18/06/2009 09:24

mathieu des Noes a dit :un exemple de ce qui est fait sur C2C:
http://www.camptocamp.org/articles/106728/fr/licence-des-contenus


Phil'Ô a dit :Je verrai bien la même que sur le petit frère

allez hop, on met tout sous licence CC-by-sa, et tout le monde sera content 😄

Jeroen
[12363 posts] - Le 18/06/2009 15:01

D'après le sondage,

Ca m'indiffère : 28%
C'est quoi : 55%

Donc finalement 83% de personnes qui s'en tapent (si elles ne savent pas ce que c'est, c'est qu'elles n'en ressentent pas le besoin)

Alors les licences, c'est un truc de geeks ? ça apporte quoi finalement ?

Si on veut vraiment faire du libre, pourquoi mettre une licence, pourquoi ne pas tout mettre dans le domaine public ?

(le débat est ouvert)

T
Tintin
[112 posts] - Le 18/06/2009 15:35

Jeroen a dit :Alors les licences, c'est un truc de geeks ? ça apporte quoi finalement ?

de clarifier les échanges possible avec les sites voisins (je voudrais bien récupérer une photo de L'armet rouge, est-ce possible ?), de ne pas engendrer de frustration a posteriori (Machin a réalise un topo qu'il commercialise avec mes contributions sans m'en avertir, il est gonflé !), d'améliorer la qualité en allant chercher ailleurs l'info manquante...

Jeroen a dit :Si on veut vraiment faire du libre, pourquoi mettre une licence, pourquoi ne pas tout mettre dans le domaine public ?

par défaut, si rien n'est précisé, c'est le copyright qui s'applique !
donc si on veut faire du libre, il faut le dire. 🙄

S
squal
[3067 posts] - Le 18/06/2009 15:48

Merci Tintin des précisions.

Mais donc sur le premier point que tu soulignes, si rien n'est précisé c'est le copyright qui s'applique. Donc autorisation obligatoire pour utiliser des données.
Enfin c'est mieux ainsi car ça protège ceux qui ne sont pas forcément au courant de toutes les utilisations frauduleuses possibles. C'est sûr quand même ? Car sur les photos je pensais que c'était le contraire ?

Jeroen
[12363 posts] - Le 18/06/2009 16:07

Tintin a dit :Jeroen a dit :Si on veut vraiment faire du libre, pourquoi mettre une licence, pourquoi ne pas tout mettre dans le domaine public ?

par défaut, si rien n'est précisé, c'est le copyright qui s'applique !
donc si on veut faire du libre, il faut le dire. 🙄


Ce n'était pas ma question 😉
Je disais tout simplement, pourquoi choisir une licence de type cc-by-.. ?
Théoriquement c'est louable mais pratiquement, si pour l'utiliser il faut citer l'auteur et en plus faire un lien vers la page source (comme c'est le cas sur c2c), c'est pour moi vraiment un frein aux échanges de masse. Qui l'utilisera à grande échelle ? Sur c2c, vous vous voyez utiliser (par exemple) tous les sommets de skitour avec un lien vers la page source ? Moi non, donc finalement, à part une utilisation à petite échelle je ne vois pas trop ce que cela peut apporter de plus qu'un classique copyright. Copyright qui motive souvent des échanges de mails, et donc a un coté un peu plus humain...

Donc pourquoi carrément ne pas prendre une licence de type "domaine public" : en gros vous pouvez faire ce que vous voulez avec les infos, sans aucune contrainte...

(sans dire que c'est ce que je veux...)

C
Clément Pernet
[332 posts] - Le 18/06/2009 16:19

squal a dit :Car sur les photos je pensais que c'était le contraire ?
C'est pour cela que le marquage des photos est inutile juridiquement: par défaut il y a copyright. En plus ça fait moche 😊

D'accord avec tintin pour l'intérêt : clarifier la situation. Le domaine publique, est une option, mais comme toute license, doit être explicitement déclarée.
Après les licenses Creative Commons, et le choix des variantes proposé sur VTTour est sans-doute la solution qui conviendra à la majorité des contributeurs et a l'avantage d'être standardisée (ne pas ré-inventer la roue, c'est pas utile qu'aux VTTistes!)

Pour le contenu du site (hors photos), y-a-t'il des connaisseurs du droit de la propriété. Est-ce qu'un topo reste effectivement la propriété de son rédacteur? Ou bien de son rédacteur et de tous les rédacteurs des modifs? Ou bien seulement de Jeroen?

C'est un peu à cause de ces méconnaissances du droit "par défatut" qu'on se laisse tenter par les licences CC qui sont utlilisées un peu partout.

Bubu
- Le 18/06/2009 17:24

Jeroen a dit :part une utilisation à petite échelle je ne vois pas trop ce que cela peut apporter de plus qu'un classique copyright. Copyright qui motive souvent des échanges de mails, et donc a un coté un peu plus humain...
A petite échelle de quel point de vue ? de l'auteur du topo ou de l'utilisateur qui souhaite le copier ?
Tu te vois envoyer 200 mails pour demander l'autorisation d'utiliser 200 photos d'auteur différents ? 😉
C'est un cas particulier (auteur d'un topo papier qui souhaite utiliser des photos par exemple).
Mais perso je vois surtout l'intérêt dans l'autre sens : recevoir 200 mails par an me demandant si on peut utiliser une de mes photos (OK ça n'arrivera pas 😄 ) ou plutôt la modération recevant des dizaines de mail demandant de pouvoir copier un topo (et donc faire des dizaines de réponses).
Une licence adéquate permet d'éviter tout ces mails (et les délais qui vont avec du point de vue de l'utilisateur)... mais enlève aussi le côté humain, c'est l'inconvénient. Mais rien n'empêche les utilisateurs d'envoyer un mail pour signaler qu'ils ont copié un topo.

Si on met en domaine publique, rien n'interdit de copier un topo, de le modifier et de mettre la copie modifiée sous copyright, sous son nom. Skitour ne peut pas alors copier les modifs qui ont été faites (sauf si ce ne sont que de petites modifs).
Ca peut être un choix.
Mais les licences CC forcent les utilisateurs à utiliser les même licences pour les copies qu'ils diffusent, ce qui est intéressant pour l'auteur original lorsque les copies sont modifiées, mais contraignant pour l'utilisateur.

Par ailleurs, la mention du nom de l'auteur est ce qui permet d'éviter les "dérives" d'utilisation commerciale. En effet, on n'acceptera pas de payer bien cher un topo où sur la moitié des itinéraires il est mentionné que le topo est disponible gratuitement sur skitour. Un topo papier fait en grande partie à partir de sources en licence CC ou similaire ne peut que se vendre proche du prix coutant, typiquement un office du tourisme qui vendrait un fascicule 2 ou 3€ avec une trentaine de topos du coin.
Pour vendre avec du bénéfice, il faut une grosse valeur ajoutée : juste qq topos provenant de skitour, et/ou réécritures des topos pour harmoniser le style, ajout de longs commentaires persos de l'auteur, photos de l'auteur, ... La description des itinéraires ne représentant alors que 10 ou 20% du bouquin, on accepte plus facilement d'acheter plus cher un tel bouquin même si on sait que 10% sont gratos sur le net.
Et si c'est en licence CC, skitour peut alors récupérer les modifs faites dans les topos.

Phil'Ô
[1564 posts] - Le 18/06/2009 20:55

Clément Pernet a dit :Est-ce qu'un topo reste effectivement la propriété de son rédacteur? Ou bien de son rédacteur et de tous les rédacteurs des modifs? Ou bien seulement de Jeroen?

Je vois mal un rédacteur revendiquer la paternité d'un topo qui a pû être remanié par n'importe quel modérateur ou contributeur (ajout de variantes, modif de la cotation etc...)

Le but sur skitour (comme sur vttour) c'est de donner l'information (topo, conditions) aux autres pratiquants.

Pour ce qui est des C/R de sorties et les photos qui y sont rattachées, je trouve que c'est du contenu plus personnel et donc un copyright peut facilement se comprendre 😉

Spyder
- Le 18/06/2009 22:19

Clément Pernet a dit :
Pour le contenu du site (hors photos), y-a-t'il des connaisseurs du droit de la propriété. Est-ce qu'un topo reste effectivement la propriété de son rédacteur? Ou bien de son rédacteur et de tous les rédacteurs des modifs? Ou bien seulement de Jeroen?

C'est un peu à cause de ces méconnaissances du droit "par défatut" qu'on se laisse tenter par les licences CC qui sont utlilisées un peu partout.


Bonjour,

Tout d'abord, je ne suis pas inscrite sur Skitour (je ne sais pas skier...) mais c'est un site qui me fait rêver et donc je le consulte régulièrement.


Je ne suis pas spécialiste du droit de la propriété intellectuelle mais j'en connais plutôt bien les bases.
Au niveau purement légal, le rédacteur, s'il est effectivement considéré comme l'auteur d'une oeuvre au sens du Code de la propriété intellectuelle, acquiert un droit de propriété dès la création. Le point ici qui pourrait faire débât est celui de savoir si, oui ou non, un topo peut être considéré comme une oeuvre, terme qui n'est pas clairement défini par la loi (pour simplifier, une oeuvre est - serait - une création de l'esprit impliquant un lien intime avec son auteur).
Les licences Creative Commons constituent une alternative particulièrement intéressante par rapport à la protection du droit d'auteur classique mais ça reste encore juridiquement flou bien qu'on puisse fortement supposer que cela serve de preuves quant à la paternité de l'oeuvre.

Voilà pour la simple situation du droit du rédacteur. Maintenant, ce qui est intéressant dans le cas de Skitour, c'est de considérer le contenu du site dans son entier. Il s'agirait alors soit d'une "oeuvre collective", soit une "oeuvre de collaboration". Je ne sais pas si la jurisprudence s'est exprimée à ce sujet donc je ne peux rien affirmer. Dans les 2 cas, les auteurs conservent un droit, certes plus restreint, sur leur participation.

Pour finir, on ne peut pas automatiquement "abandonner" son oeuvre dans le domaine public d'un point de vue juridique. En effet, chaque auteur a un droit moral sur son oeuvre qui est perpétuel, inaliénable, imprescriptible et insaisissable et qui consiste en la paternité, le respect de l'oeuvre, sa divulgation, et un droit de retrait et de repentir.
En ce qui concerne les oeuvres collectives, ce droit moral est assoupli pour permettre la divulgation de l'oeuvre mais également sa modification, si elle est justifiée et si l'auteur est informé.

Voilà donc, j'espère ne pas avoir été trop confuse. Désolée aussi pour le pavé mais c'est juridiquement un cas intéressant sur lequel je prendrais certainement le temps de me pencher plus tard 🤭

Aller à la page : 1 2 Suivante

Connectez-vous pour poster