ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Vanoise > Val d'Isère (Le Châtelard) > Pointe Nord des Lorès, Pointe des Lorès Nord par l'arête Nord

Pointe Nord des Lorès, Pointe des Lorès Nord par l'arête Nord (Vanoise)

Massif : Vanoise
Sommet : Pointe Nord des Lorès (2903 m)
Orientation : T
Dénivelé : 1000 m.

Difficulté de montée : PD-
Difficulté ski : 2.2 E2
Pente : 35°/20m*2

Itinéraire sauvage possible en refuge d'hiver non gardé ! Des paysages magnifiques avec de faibles dénivelées et des pentes accessibles, le rêve du randonneur occasionnel !
Départ : Val d'Isère (Le Châtelard) (1885 m) - Albertville -> Moutiers -> Bourg-St. Maurice -> Val d'Isère (D902). De là continuer jusqu'au hameau du Châtelard (ou même jusqu'au Manchet si la route est ouverte).
Itinéraire : Départ du Châtelard, direction le sud en suivant les pistes de fond évidentes. Traverser le ruisseau de la Cabourdane (plusieurs ponts) et rejoindre le Manchet en passant par le départ télésiège. Prendre la vallée à l'Est, passé par les Chalet de L'Adroit et du Plan de l'Arselle. Plusieurs option ici, mai le point 2198 est une bonne option et donne un bon point de vue sur le Plan des Gouilles et la suite de l'itinéraire à emprunter. Première raideur, que l'on peut en partie éviter en louvoyant à travers les petites combes. Suivre le GR d'été est le plus simple. Ensuite, ça déroule jusqu'au refuge du Fond des Fours où l'on peut passer la nuit ou continuer à la journée (long).

Du refuge visée Sud le petit col raide, 20m à 35°. Dernière difficulté bien récompensée par l'arrivé sur le plateau fluviau-glaciaire de Méan Martin. Magnifique. On tire ensuite à l'ouest vers le point 2740, puis vers le Nord, Petit col non nommé puis belle combe avec petite redescente et remontée vers le Nord toujours. De là il faut aller prendre pied sur l'arête large et facile des Lorès. Suivre l'arête pour arriver facilement au premier sommet.

De là plusieurs solutions:

- Enchainer la pointe Sud, un peu plus technique.
- Tirer Ouest vers la pente des Lorès.
- Descendre en Est pour retrouver ses traces.
- Revenir sur ses pas.
Matériel : Pas de matériel particulier
Remarques

En hiver le refuge est un des plus accessible refuge non gardé. Le confort y est vraiment bon et les possibilités de sommets multiples !

Au printemps le refuge est gardé et accueillant !

Le Col des Fours est un bonne rando de J1 si vous dormez au refuge.

Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Haute-Tarentaise
Valable jusqu'au 14.04 en soirée
Rédigé le 13.04.24 à 16:00

Risque limité évoluant en risque marqué.

Risque Accidentel : rares plaques dures en secteur Nord d'altitude.

Risque Naturel : plaques de fond / quelques avalanches de surface en neige humide.

Résumé : Départs spontanés : plaques de fond / quelques avalanches de surface en neige humide. Déclenchements skieurs : rares plaques dures en secteur Nord d'altitude.

Stabilité : Chaleur record pour la période. L'humidification du manteau se poursuit en profondeur. Quelques plaques de fond à toutes heures + des départs de surface en neige humide au fil de la journée. DEPARTS SPONTANES : - Quelques avalanches de fond en recrudescence, généralement dans la tranche 2200-2800 m. Des tailles moyennes à grandes (2 à 3) possibles en tous versants. Elles partent à toutes heures mais semblent plus fréquentes tout de même en fin après-midi et première partie de nuit jusqu'au regel de surface. - Dès la fin de matinée puis au fil de la montée en températures, quelques avalanches de surface (petites à moyennes) se déclenchent en neige humide dans les pentes raides, notamment dans les pentes Nord-Est à Nord-Ouest d'altitude où la neige subit sa première humidification. - Enfin, les corniches qui sont souvent bien grosses risque de commencer à céder par endroit . DECLENCHEMENTS PROVOQUES : - Dans le plein Nord au dessus de 2800/3000m, rares plaques dures isolées, difficiles à déclencher. Elles sont identifiables par une accumulation de neige supérieure à la moyenne et un travail marqué par le vent. - Enfin en journée, un skieur en retard peut favoriser un départ de plaque humide en coupant une pente raide en neige pourrie. Attention avec cette chaleur exceptionnelle il faut prévoir de descendre encore plus tôt (la fin de matinée semble la limite idéale)

Qualité : L'enneigement reste très bon au-dessus de 1800/2000 m, déficitaire voir absent plus bas. Limites skiables : au-dessus de 1700/1800m au mieux dans les combes à neige en Nord et Est sinon plutôt 1900/2100 m selon les secteurs et orientations. Qualité de la neige : bon regel au lever du jour - Sous 1800/1900m neige de névé là ou il en reste. Au dessus, les conditions de printemps se mettent doucement en place après quelques cycles gel/dégel . On a une croute portante à skis le matin mais cette croute lâche ensuite vite sous la chaleur. Moquette en cours de matinée puis souvent malheureusement bien pourrie dès la fin de matinée ou au plus tard en tout début d'après midi en Nord-Ouest.. - Enfin au-dessus de 2800/3000 m en secteur Nord assez raide, on peut encore trouver de la neige froide travaillée par le vent (grain fin dur).

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER