ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Ajouter une sortie

Topo-guide > Grandes Rousses - Arves > Bonnenuit > Pic Blanc du Galibier, versant NE

Pic Blanc du Galibier, versant NE (Grandes Rousses - Arves)

Massif : Grandes Rousses - Arves
Sommet : Pic Blanc du Galibier (2955 m)
Orientation : NE
Dénivelé : 1400 m.

Difficulté de montée : R
Difficulté ski : 2.2 E1
Pente : 35° maxi

Départ : Bonnenuit (1670 m) - St Jean de Maurienne-> St Michel de Mne-> Col du Télégraphe-> Valloire-> Bonnenuit
Itinéraire : Au départ de Bonnenuit, remonter la Combe de Mortavieille.
A la Lauzette, partir plein Sud et traverser le Plan du Paradis pour rejoindre le Vallon de l'Anesse.
Le remonter jusqu'au sommet que l'on atteint directement par la face N-NE ou par l'arête Est que l'on rejoint vers 2800m.
Matériel : Pas de matériel particulier
Remarques

Variante : on peut remonter le Vallon de Fontaine Lombarde plutôt que de prendre le Vallon de l'Anesse.

L'itinéraire par le Vallon de l'Anesse.L'itinéraire par le Vallon de l'Anesse.
Bulletin d'estimation du risque d'avalanche Grandes-Rousses
Valable jusqu'au 28.05 en soirée
Rédigé le 27.05.24 à 15:00

Risque limité.

Risque Accidentel : Quelques plaques en très haute montagne + Coulées humides sous les skis.

Risque Naturel : Avalanches en neige humide, rare taille 3 non exclue en pente chargée sous 3000 m.

Résumé : Départs spontanés : Avalanches en neige humide, rare taille 3 non exclue en pente chargée sous 3000 m. Déclenchements skieurs : Quelques plaques en très haute montagne + Coulées humides sous les skis.

Stabilité : QUELQUES PLAQUES EN TRÈS HAUTE MONTAGNE. AVALANCHES DE NEIGE HUMIDE AU SOLEIL AINSI QUE SOUS 3000 M. DEPARTS SPONTANES : Dans la neige humide : Avec un regel nocturne aléatoire et le retour d'éclaircies dès le matin, des avalanches de neige humide de taille 1 à 2 (petites à moyennes) peuvent se produire dès les premières heures du jour, principalement dans les versants ensoleillés de haute montagne, là où la neige fraîche/récente plus froide s'humidifie pour la première fois. Plus bas que 3000 m, quelques avalanches humides sont également possibles, et de rares tailles 3 (grandes) ne sont pas exclues dans les pentes encore chargées, notamment en versant Nord. En effet, l'eau de pluie tombée lundi à ces altitudes peut continuer à percoler encore un peu au sein du manteau neigeux, le pourrissant en profondeur. Départ au terrain possible en secteurs de reptation, pentes herbeuses ou dalles rocheuses. DECLENCHEMENTS PROVOQUES : Dans la neige récente ventée : Au-dessus de 3000/3200 m, quelques plaques formées lors des chutes de neige de ce lundi et avec le vent modéré d'Ouest puis Nord-Ouest, sont encore présentes ce mardi dans les zones d'accumulations situées près des crêtes, et notamment dans les versants Nord où la neige était restée froide ces derniers jours. Bien qu'en voie de stabilisation progressive et assez souvent d'épaisseur limitée, certaines d'entre elles pourraient cependant être localement faciles à déclencher par un seul skieur. Dans la neige humide : Sous 3000/3200 m, ainsi que plus haut dans les versants ensoleillés où la neige s'humidifie rapidement ce mardi, le pratiquant pourrait faire couler de la neige humide sous ses skis en coupant une pente raide en neige pourrie / humidifiée en profondeur.

Qualité : Enneigement : contrasté, il est faible ou inexistant sous 2200/2500m, en plein Sud ; puis devient excellent en combes d'altitude, vers les glaciers. Limites skiables : elles remontent vers 2100/2500 m selon l'orientation, le profil de la pente... Qualité de la neige mardi : Sous 3000/3200 m, neige majoritairement humide (avec saupoudrage éventuel par une petite couche de neige plus froide au-dessus de 2800 m dans les dernières précipitations de la nuit précédente...). Cette neige est parfois un peu croûtée au petit matin, si le regel est suffisant sous les éclaircies qui peuvent se produire en fin de nuit. Aux plus basses altitudes enneigées, la neige est de type névé. Plus haut que 3000/3200 m, vers les sommets du massif, neige récente froide et poudreuse en cours de tassement, parfois un peu travaillée par le vent près des crêtes. En journée, la neige s'humidifie rapidement dans les versants au soleil, et possiblement aussi dans les versants plus ombragés qui seront concernés par des cumulus l'après-midi.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER