ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Topo-guide > Grandes Rousses - Arves > Vaujany: Le Collet > Pic de l'Étendard, par les Cochettes

Pic de l'Étendard, par les Cochettes (Grandes Rousses - Arves)

Massif : Grandes Rousses - Arves
Sommet : Pic de l'Étendard (3464 m)
Orientation : T
Dénivelé : 2200 m.

Difficulté de montée : AD
Difficulté ski : 4.1 E2
Pente : 35°/600m, passages >40°

Départs alternatifs:
* par la route du col du Sabot: en fin de saison, on monte assez haut sur la route. Il faut gravir les aiguillettes de Vaujany par le versant NW, puis descendre leur versant E sur le col du Couard, l'inverse au retour.

*Par le barrage de Grand Maison: monter également aux Aiguillettes pour rejoindre l'itinéraire au col du Couard.

*Option mécanisée: en période d'ouverture des remontées mécaniques, on retrouve l'itinéraire sur le plan des Cavales, après s'être fait déposé au dômes des Petites Rousses ou au Pic du Lac Blanc.

Ascension : itinéraires alternatifs:
* par http://www.skitour.fr/topos/pic-de-l-etendard,1488.html au dessus du glacier N de la Barbarate (AD+ 45°-50), passages >50°, mixte sur l'arête)
* par l'arête W, (AD+ en hiver, mixte)
* par le col de la Barbarate: du glacier N de la Barbarate, l'accès au col (3219m) se fait par un petit couloir raide (45° sur moins de 100m), dont l'accès en bas est devenu difficile par du fait du recul glaciaire (rocher ou mixte, III/IV).
Rejoindre le sommet par la voie normale toute proche.
* par les cimes de la Cochette ou la brêche de la Cochette, ou le couloir S de la Cime de la Barabarate: plus facile (pas de difficultés alpines), mais moins direct.

Départ : Vaujany: Le Collet (1400 m) - RN 91-> Rochetaillée->vallée de l'Eau d'Olle-> Vaujany puis la Villette. Parking au Collet

Itinéraire : Ascension:
Du Collet ou de la Villette, emprunter le chemin du col de Couard, qui passe par Rochemelon, le Vallonnet et la Draye du Couard.
Au col (2234m), partir vers le S sur le Plan des Cavales, puis prendre au SE pour atteindre le lac et le Glacier N de la Barbarate; le glacier, pentu au dessus du lac se couche ensuite. Tier au S pour contourner l'arête W du Pic de l'Etendart, et trouver l'entrée du couloir W (attention, d'autres couloirs secondaires le précèdent). Gravir le couloir (raide au début parfois bien sec) qui débouche au sommet.

Descente par le couloir N des cimes de la Cochette:
Skier le haut du glacier de St Sorlin en restant à proximité de l'arête NE, de façon à contourner le rognon rocheux 3169m.
Vers 3050m, partir NW pour une courte remontée à la Brèche de la Cochette (3171m), en prenant garde à l'horaire car l'orientation est SE.
De la brêche, rejoindre par une courte arête la cime de la Cochette et prendre le couloir N qui se poursuit par le petit glacier de la Cochette; se laisser glisser jusqu'au col du Couard. Là aussi, prendre garde aux conditions nivologiques dans la Draye, réceptacle à coulées...

Matériel : Crampons, piolet, rappel (2x30m), sangles, matériel glaciaire habituel.


Variantes

1. Descente par la Brêche de la Cochette (ski 4.1)

Skier le haut du glacier de St Sorlin en restant à proximité de l'arête NE, de façon à contourner le rognon rocheux 3169m.Vers 3050m, partir NW pour une courte remontée à la Brèche de la Cochette (3171m), en prenant garde à l'horaire car l'orientation est SE.
La brèche donne accès à une belle combe WNW par un couloir raide et étroit mais court (rappel possible, équipé). Vers 2700 contourner vers le S l'épaule issue des Cimes de la Barbarate pour rejoindre le petit lac de la Barbarate (2681). Un cheminement plus direct entre les barres est possible mais on aura pris soin de le repérer lors de la montée.
Se laisser glisser jusqu'au col du Couard. Là aussi, prendre garde aux conditions nivologiques dans la Draye, réceptacle à coulées...

2. Descente par le col de la Barbaratte (ski 4.2, W)

Redescendre par le couloir issu du col de la Barbaratte. Départ très étroit, puis pente soutenue (45°) avant d'arriver au dessus des falaises. Les contourner par une traversée exposée à gauche (par bon enneigement), ou tirer un rappel de 50m ou 2 de 30m (spit et pitons en place rive droite).
4.2 E4

Bulletin d'estimation du risque d'avalanche GRANDES-ROUSSES
Valable jusqu'au 10.12 en soirée
Rédigé le 09.12.22 à 16:00

Au-dessus de 2000 m : Risque fort. En-dessous : Risque marqué.

Risque Accidentel : Nombreuses instabilités piégeuses (aspect poudreux)

Risque Naturel : De moins en moins probables

Résumé : Départs spontanés : De moins en moins probables Déclenchements skieurs : Nombreuses instabilités piégeuses (aspect poudreux)

Stabilité : PLAQUES PARFOIS PIÉGEUSES EN ALTITUDE. (Situations typiques : neige récente ventée, sous couches fragiles.) DÉPARTS SPONTANÉS : Quelques coulées possibles en pentes raides, devenant de moins en moins probables à partir de cette soirée et nuit de vendredi à samedi avec la raréfaction et l'espacement des chutes de neige. DÉCLENCHEMENTS PROVOQUÉS : Au-dessus de 2000/2200 m, de nombreuses instabilités persistent dans la neige récente ventée. Souvent localisées aux abords ou en contrebas des crêtes, ces plaques peuvent être piégeuses, d'aspect poudreux et difficilement identifiables. Déclenchement facile par un seul skieur, voire à distance en cas de sous couches fragiles enfouies dans les versants d'un très large secteur Nord. Elles pourraient mobiliser un volume important de neige. Samedi après-midi, de nouvelles plaques d'aspect poudreux pourraient commencer à se former près des crêtes sommitales avec le renforcement progressif du vent de Nord. Bulletin rédigé à partir d'informations réduites.

Qualité : L'enneigement s'est amélioré suite aux chutes de neige de ce vendredi (20 à 40 cm vers les sommets du massif). Il est correct à bon pour la saison. Skiable à partir de 1500/1700 m environ. Ce samedi, quelques cm tout au plus de neige fraîche plus légère tombent au gré de quelques averses en première partie de journée sur un manteau dense, assez humide jusque vers 2000/2200 m (et souvent croûté), mais plus léger et poudreux au-dessus, parfois travaillé ou soufflé par le vent.

Source: MétéoFrance

Afficher le bulletin complet

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER