ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Bernoises W > La magie du Balmhorn

La magie du Balmhorn ⭐⭐⭐

Massif : Alpes Bernoises W
Départ : Leukerbad (téléphérique de Gemmipass) (2346 m)

Topo associé : Balmhorn, Versant Ouest

Sommet associé : Balmhorn (3698 m)

Orientation : W

Dénivelé : 2500 m.
Ski : 4.1

Sortie du mardi 10 mai 2022

Glad38, Em42

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : 7°C à 5h30 à 1400m / 20°C à 15h. 
Conditions d'accès/altitude du parking : Parking au virage 1431m sur la route Ueschenestrasse (Kandersteg). Route sèche. Péage à 1200m à Kandersteg à l'entrée d'Ueschenestrasse.
Altitude de chaussage/déchaussage : 1900m (début du vallon du Schwarzgletscher).
Conditions pour le ski : Neige dure avec une fine pellicule de neige fraiche entre 3700 et 3200m, bon grip, lisse, ski plutôt bon / Neige de printemps frisant la perfection entre 3200 et 2400m / Neige bien pourrie entre 2400 et 2200 puis névé jusque 1900m, puis portage sous 1900m. Bon regel.

Activité avalancheuse : Neige pourrie qui commence à partir sous les skis entre 2400 et 2200m en W à 13h15, c'était la fin du créneau. 

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Glad38)

Itinéraire suivi : Parking au virage 1431m - Descente par le sentier jusqu'à l'intersection à 1380m - Montée au plateau de Winteregg par le chemin - Traversée du plateau pour rejoindre l'entrée du vallon de Schwarzgletscher -Balmhorn (antécime à 3666m) par Schwarzgletscher (topo) - Descente par le même itinéraire
Horaires : 5h40-15h10.


Acclimatés par la sortie de la veille au Wildstrubel (3244m) nous poussons voir ce qu'il se passe un peu plus haut au Balmhorn. Enfin, on va du moins essayer de s'en approcher car le tarif d'entrée est une montée sèche de plus de 2300m pour atteindre de sommet à 3700m depuis le point bas à 1380m. Le départ est rude, j'ai quelques restes de Wildstrubel dans les pattes, qui rendent les 500m de portage fastidieux. Ayant mal dormi je pars d'humeur maussade totalement à la masse me demandant bien où mes jambes me porteront. Emeric me semble d'un optimiste fou quant à notre aptitude à gagner le sommet. D'expérience, je me dis que s'il a la caisse pour monter jusqu'en haut j'ai pas de raison de craquer avant ;-) . 
Enfin, là il est 6h et je lutte sur ce chemin balisé comme facile mais tout de même raide (on a confirmé ça à la descente) pour faire comprendre à mes mollets qu'il va bien falloir porter les skis jusqu'au plateau si on veut voir à quoi ressemble le vallon. On remonter une large piste qui fait des lacets, pas le sentier le plus bucolique il faut l'avouer. Au replat on tenter un premier chaussage, plutôt vite avorté quand on découvre l'ampleur du plat, totalement dépourvu de neige. Pas plus mal qu'il soit déneigé car ça vallonne avec une bonne descente, donc ce sera plus efficace à pied au retour. Zut, Emeric n'aura pas droit à sa session de ski de fond aujourd'hui!
Enfin arrivés au bas du vallon au chausse au milieu d'un troupeau de Tétras-Lyres. Le bas du vallon est joli est chemine le long de la rivière. C'est assez encaissé et on voit bien aux rochers et à la moraine qu'on est dans une zone glaciaire. La suite monte doucement sans faire quasi de conversion avant le virage (le vallon est d'abord NW puis tourne SW autour de l'Altels en montant). On observe un bien beau trou dans le glacier qui a été visité par plusieurs skieurs avant notre passage d'après les traces. Enfin un bon regel qui facilite notre progression. On arrive sous le verrou à 3250 sans avoir vu le temps passé et encore assez frais. Là on passe à pied, je suggère de passer la barre par le passage à droite, plus long et plus expo mais moins soumis au chutes de pierres balancées par la falaise sous nous domine. On poursuit à pied jusqu'à rejoindre la crête, ça m'entame pas mal car c'est une bonne partie de brassage dans la croûte. Depuis la crête à 3500m on poursuit à un rythme un peu ralenti, jusqu'au sommet. On s'arrête à l'antécime, 30m sous le sommet, l'heure tourne, et on a quand même un peu la flemme de redescendre au collu à ce stade pour aller se promener au milieu des crevasses. On profite d'un rapide repas et on s'engage dans la descente. L'épaule est bien skiante avec cette fine poudre sur fond dur (on ne passe pas à travers la croûte en ski). La face au-dessus du verrou me met un peu plus dedans car on sent bien le fond dur et c'est quand même expo. L'accroche est tout de même très bonne. On passe le verrou de droite (en descente) cette fois qui plutôt large. La suite est un ski idyllique jusqu'à 2400m, la vallon défile à vitesse grand V sur cette neige tout juste revenue! La bas est lourd puis névé correct. Final par un peu de portage, as usual! Bon 30km au compteur on l'avait pas vu venir celui-là!
Encore plein de sommets magiques à découvrir dans le coin tels que l'Altels, il faudrait revenir! Super journée encore une fois!



On le voit depuis le parking (Balmhorn à gauche, Altels à droite)
On le voit depuis le parking (Balmhorn à gauche, Altels à droite)
On nous prévient dès le bas ! 
On nous prévient dès le bas ! 
Une p'tite mousse ? 
Une p'tite mousse ? 
Joli ! 
Joli ! 
On a failli y aller 
On a failli y aller 
Miroir
Miroir
Loooonnnggg
Loooonnnggg
Tétra, il y en avait partout
Tétra, il y en avait partout
ca glisse
ca glisse
Dans le vallon
Dans le vallon
On est bien sur un glacier
On est bien sur un glacier
Au soleil sous le Zackengrat
Au soleil sous le Zackengrat
La face W se dévoile
La face W se dévoile
En approche
En approche
Verrou franchi 
Verrou franchi 
Vers la lumière
Vers la lumière
On s'élève sur fond de Rinderhorn
On s'élève sur fond de Rinderhorn
Le sommet à 3698m
Le sommet à 3698m
Début de descente
Début de descente
Pas mauvais du tout 
Pas mauvais du tout 
La suite
La suite
Dans le raide
Dans le raide
Moquette 5* ! 
Moquette 5* ! 
C'est fait ! 
C'est fait ! 
La suite est bonne aussi 
La suite est bonne aussi 
Des petits trous ! 
Des petits trous ! 
Sous le glacier
Sous le glacier
Fin d'un beau voyage
Fin d'un beau voyage
A 2000m 
A 2000m 
Le looonng retour 
Le looonng retour 
On reviendra ! 
On reviendra ! 

Commentaires

P
Pipole, le 10.05.22 21:05

Bravo et merci pour cette sortie qui remue chez moi des souvenirs d'il y a 20 ans.

DidierGO, le 10.05.22 21:17

Vous avez décidé de ne plus travailler 🤣🤣🤣

J
jvallet, le 11.05.22 00:15

Profitez du Doldenhorn demain...ou d'un autre!

fan, le 11.05.22 07:03

Impressionnant cette série de courses ces deux derniers mois, bravo :)

H
HDlameije, le 11.05.22 07:46

Superbe !!!

A
andras, le 11.05.22 23:00

Wow, l'Altels est super bien enneigé! C'est pas toujours skiable depuis le sommet...

L
Laurent B..., le 11.05.22 23:44

Autant de dénivelé et de sommets qu'une grosse moitié de ma saison pendant les vacances! Rien ne vous arrête même la pluie!

E
Em42, le 13.05.22 16:26

Merci pour vos commentaires :). 
@Pipole : ca sert à ça aussi le partage :). 
@Didier : on aimerait bien mais c'est bientôt fini; 
@Jvallet : On devait partir mais pour sûr qu'on en aurait bien fait une ou deux autres dans le secteur :). 
@Andras : On a vraiment hésité, elle était attirante mais on s'est dit qu'on était venu pour voir du paysage et le bas était déneigé donc plus de portage au final ;) 

Cette sortie