ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Week-end au Col de la Vanoise - Col de la Grande Casse - Pointe de la Réchasse

Week-end au Col de la Vanoise - Col de la Grande Casse - Pointe de la Réchasse

Massif : Vanoise
Départ : Pralognan la Vanoise (Les Fontanettes) (1644 m)

Topos associés : Col de la Grande Casse, Versant Ouest Pointe de la Réchasse, par le col de la Vanoise

Sommets associés : Col de la Grande Casse (3096 m) Pointe de la Réchasse (3212 m)

Orientation : T

Dénivelé : 2300 m.
Ski : 2.2

Sortie du dimanche 08 mai 2022

Arno74

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures :
Samedi : couvert en arrivant, mais se déchirant. Globalement de bonnes portions de soleil entre les nuages jusqu'à 14h30. Puis pluie et enfin neige au Col de la Vanoise l'après-midi.
Dimanche : grand beau au réveil, quelques nuages débordant depuis la Haute Maurienne. Un peu de brouillard côté Réchasse vers 10h. Couvert avec averses vers 15h.

Conditions d'accès/altitude du parking : Excellentes / 1644m

Altitude de chaussage/déchaussage : 2310m / 2010m (mais samedi ça chaussait à 2000m , au-dessus des Barmettes, sans trop de souci... un peu plus de myrtilles à franchir le dimanche)

Conditions pour le ski : Correctes
Samedi :
Col de la Grande Casse - neige lourde mais skiante sous le col
Glacier de la Grande Casse - neige collante, on a suivi la trace de montée pour descendre!
Moraine au-dessus du Lac Long - polenta bien lourde

Dimanche :
Partie sommitale de la Réchasse : Petite couche de neige fraîche déjà alourdie à 10h reposant sur un fond dur - bons virages!
Sous les Rochers du Génépy : Jusque vers 2700m couche de neige fraîche lourde sur fond à peu près dur. 2700m - 2600m : croûte. 2600m - 2500m : neige lourde mais skiable.
Sous le refuge : neige très lourde. On n'a quasiment fait que de la traversée, hormis 5 ou 6 virages dans une des pentes au-dessus du plat des Barmettes.

Activité avalancheuse :
Samedi: Nombreuses purges dans les pentes raides de l'Epéna, dès que le soleil aparaissait. Deux grosses purges parties de la Face S de l'Aiguille de l'Epéna vers 14h.
Dimanche: Même topo

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Itinéraire suivi : Samedi : Col de la Grande Casse versant Ouest / Dimanche : Pointe de la Réchasse depuis le refuge du Col de la Vanoise
Horaires : Samedi : 8h30 - 15h30 au refuge / Dimanche : 8h - 14h45 à la voiture


Encore un week-end avec une météo qui ne sait pas quel temps il fera le lendemain ! Après les quasi 3 mois anticycloniques du début d’année, il fallait bien qu’on le paye… Malgré tout on est bien motivé pour sortir sur ces deux jours, pour ce qui sera peut-être le dernier créneau de la saison.
Le plan initial était le Dôme de Polset avec nuit au refuge d’hiver de Péclet Polset. Mais le côté spartiate du refuge et la météo du samedi après-midi guère engageante ont quelque peu écorné la motivation. Ça sentait l’après-midi un peu glauque engoncés dans le refuge assombri par un temps annoncé pluvieux. Perspective peu réjouissante qui nous a été d’ailleurs confirmée par les personnes avec qui on a discuté à table au refuge du Col de la Vanoise le samedi soir 😁

Oui parce que c’est finalement vers ce refuge que nous nous sommes tournés… un peu de confort ne faisant pas de mal, et en plus ils n’avaient pas encore écoulé leur stock de bières.
Départ 8h30 des Fontanettes, aussi chargés que le ciel, baskets aux pieds et skis et chaussures sur le sac et montée par les pistes puis par ce qui s’apparente d’abord à un chemin de débardage avant un petit sentier bien sympa et efficace (sous-entendu, "raide" 😀) à travers la forêt. On arrive au-dessus des Barmettes, alors qu’un skieur rechausse ses baskets (probablement JB de Miscault, si j’en crois son CR). Il nous dit avoir porté jusqu’au Lac des Vaches dans la nuit. Les filles n’étant pas gavées par le portage et voulant éviter au max des sessions de chaussage-déchaussage, on prend aussi cette option, bientôt rejoint par 3 skieurs, qui chausseront 150m avant le Lac. Nous on poursuivra jusqu’au bout, même si en définitive, ça passait probablement assez bien à skis depuis le bas !

La pause au-dessus du Lac des Vaches nous permet de nous alléger, de profiter des superbes Grands Couloirs immaculés. Ce sera pour une autre fois, car on part "modestement" en direction Col de la Grande Casse aujourd'hui. On attaque la montée de la moraine par une série de conversions efficaces. En haut, c’est le calme olympien, seulement rompu par les purges de la face Sud des Pointes de l’Epéna, déclenchées par chaque apparition du soleil… Ambiance ! Malgré tout, on savoure le cadre, encaissés entre ces grandes parois rocheuses, et la vue sur l’Aiguille de la Vanoise, la Réchasse, la Pointe du Dard.
On poursuit notre progression, croisant désormais quelques skieurs et un splitboarder (certainement FREDERIC74) qui descendent probablement de la Face N de la Grande Casse pour la plupart. Le créneau météo tenant encore, on continue vers la fin du cirque et le Col qu’on aperçoit enfin entièrement. Il fait chaud, donc j’avance le nez en l’air, attentif au moindre truc un peu trop gros qui pourrait purger. Au milieu du glacier on est tranquille, mais la fin se resserre quand même.
Les multiples descentes ayant ravagé le dernier mur, on se refait la trace pour terminer le col sous un bon cagnard… A peine arrivés, 2 purges partent coup sur coup depuis la face S de l’Aiguille de l’Epéna, puis 2 autres côté Face N de la Grand Casse… Bon, bon… 3 skieurs apparaissent, du coup c’était certainement leur sluff plutôt que des purges, mais pour reprendre leur expression, on ne va quand même pas planter la tente au col 🙄

On prend quelques photos et on enchaine sur la descente ! La neige est lourde dans le mur – faut dire que ça fait un moment que ça cogne – mais ça reste assez skiable malgré tout ! Ensuite, le faux-plat du glacier n’autorise pas un virage, tellement ça colle. Comme la faim se fait sentir, on se pose sur des rochers pour un pique-nique en limite de brouillard. On est rapidement dedans, puis sous les flocons. On continue la descente à la faveur d’une éclaircie… de courte durée, puisqu’on commence à se faire rincer dans la descente de la moraine au-dessus du Lac Long, puis carrément lessiver dans la traversée jusqu’au refuge !
Autant dire qu’on est bien content de trouver un endroit chauffé et où on peut faire sécher nos affaires! La fin d’après-midi et la soirée au refuge sont bien cool et permettent de recharger les batteries après cette belle et longue journée !


Pour ce dimanche, 90% des gens du refuge vont à la Grande Casse. On se dit que c’est certainement un peu surfait, du coup, on prend le contre-pied en partant sur la Réchasse ! La météo était encore moins confiante que pour la veille, mais finalement, il fait grand beau lorsqu’on se lève. Depuis les fenêtres du refuge, vue magnifique sur la Grande Casse au pied de laquelle partent les premiers skieurs, et sur l’objectif du jour. Le petit déjeuner est vite avalé et on boucle les sacs (légers, ce matin) avant de partir.

La trace est faite et plutôt agréable. L’ascension offre un superbe panorama sur tout le secteur, du Grand Bec à la Grande Casse, dont on profite largement, tant qu’il y a du soleil ! Parce que côté Haute-Maurienne, c’est franchement sombre, et on se dit que ça va bien nous arriver dessus à un moment 🙄
Au pied de l’arête de la Réchasse, l’immensité des Glaciers jusqu’à la Pointe du Dard fait toujours son petit effet, surtout qu’on n’est que les 3 à évoluer sur ce tapis blanc ! On craint quand même le pire pour le temps, alors que les premiers bancs de brouillard s’invitent au-dessus de la Roche Ferran. Mais le soleil résiste le temps qu’on avale les dernières conversions (avec les couteaux pour plus de confort) jusqu’au sommet, rejoint par deux autres personnes, qui descendront assez vite. Nous, on prend notre temps pour grignoter deux tranches de pâté croûte et mitrailler le secteur tant qu’on y voit encore quelque chose !

Puis c’est l’heure de descendre, pour profiter au max de la lumière avant que le temps ne se gâte. La neige est correcte, quoiqu’un peu lourde sous le sommet, mais elle permet quelques bons virages jusqu’au glacier. On hésite à remonter jusqu’à la Pointe du Dard, mais y a de la distance et comme on craint de se retrouver sous la flotte après le refuge, on enchaîne sur le plat avant descendre sous les Rochers du Génépy. La neige se laisse bien tourner, bien que le fond, parfois pas assez dur, soit un peu piégeux. Et c’est encore plus vrai sur le bas de la pente où la neige meuble repose sur une croûte bien cassante. Bref, c’est correct à skier, mais il faut rester prudent pour garder ses genoux !

On rejoint le refuge au milieu des marmottes, pour un pique-nique, en même temps que 5 personnes redescendues de la Grande Casse, dont le groupe de 3 croisés la veille dans la montée au Lac des Vaches. La suite de la descente ne sera qu’une succession de traversées entre névés et myrtilles, jusqu’aux Barmettes, au-dessus desquelles on arrivera à poser quelques virages dans une neige aussi lourde que le seront nos sacs quelques minutes plus tard, chargés à blocs pour les 300m de portage restant.
Comme on a joué avec la pluie tout le week-end (à moins que ce ne soit l’inverse), ça ne rate pas, on se prend un grosse averse juste avant d’arriver à la voiture ! On a bien fait de pas faire un crochet à la Pointe du Dard, on aurait fait toute la descente sous la pluie! 😬

On termine trempés (mais pas autant que la veille) mais ravis par ce nouveau bon week-end en Vanoise ! Heureusement qu’une fois de plus, on n’a pas trop écouté la météo… on aurait raté quelque chose 😎

Montée forestière aux Barmettes 
Montée forestière aux Barmettes 
Vue depuis les Barmettes, la Grande Casse cachée derrière l'Aiguille de la Vanoise et les Glières à gauche
Vue depuis les Barmettes, la Grande Casse cachée derrière l'Aiguille de la Vanoise et les Glières à gauche
Vers le Lac des Vaches
Vers le Lac des Vaches
Coup d'oeil dans le rétro dans la montée sur le glacier de la Grande Casse 
Coup d'oeil dans le rétro dans la montée sur le glacier de la Grande Casse 
Sur le glacier de la Grande Casse
Sur le glacier de la Grande Casse
Le Col de la Grande Casse 
Le Col de la Grande Casse 
Dernière portion sous le col de la Grande Casse 
Dernière portion sous le col de la Grande Casse 
Face N de la Grande Casse 
Face N de la Grande Casse 
Le refuge est encore au soleil
Le refuge est encore au soleil
Plus de soleil, on termine dans le brouillard et la pluie!
Plus de soleil, on termine dans le brouillard et la pluie!
Grand beau sur la Réchasse
Grand beau sur la Réchasse
Glières et Grande Casse dans la montée à la Réchasse
Glières et Grande Casse dans la montée à la Réchasse
Bien voilée sur la Haute Maurienne
Bien voilée sur la Haute Maurienne
Sommet de la Réchasse
Sommet de la Réchasse
Mont Pelve et Pointe du Dard - immensité blanche!
Mont Pelve et Pointe du Dard - immensité blanche!
Petite traversée du glacier 
Petite traversée du glacier 
Au sommet de la Réchasse
Au sommet de la Réchasse
Réchasse et refuge
Réchasse et refuge
Descente vers les Barmettes... ça a bien fondu depuis la veille!
Descente vers les Barmettes... ça a bien fondu depuis la veille!
Ça se couvre sérieusement!
Ça se couvre sérieusement!
Les Barmettes
Les Barmettes
Descente sur les pistes
Descente sur les pistes

Commentaires

P
Philtrace, le 10.05.22 19:16

Belle balade  Le petit plus pour La Réchasse c'est de passer par la brèche

Arno74, le 10.05.22 19:44

Merci!
La brèche c'est la petite faiblesse dans l'arête qui arrive au point 3142 sur l'IGN, c'est ça?

Cette sortie