ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Traçage au Pic Saint Michel

Traçage au Pic Saint Michel

Massif : Vercors
Départ : Lans en Vercors (La Sierre) (1380 m)

Sommet associé : Pic Saint Michel (1966 m)

Orientation : W

Dénivelé : 900 m.

Sortie du samedi 02 avril 2022

grebleau

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : -4 au parking vers 15h30 / Vent sensible au sommet
Conditions d'accès/altitude du parking : Route blanche à l'aller en matinée, noire au retour dans l'aprèm
Altitude de chaussage/déchaussage : parking
Conditions pour le ski : Bonnes / Risque de touchettes sur les endroits exposés

Activité avalancheuse : Rien vu. Mais gros travail du vent dans les secteurs exposés.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Itinéraire suivi : Topo

Horaires : Départ 10h 30. Retour station vers 14h.

Arrivé au parking de la Sierre après 10h, je pensais profiter d'une trace confortable vers le Pic Saint Michel. Que nenni ! Une dizaine de voitures sur place et tout le monde en train de remonter les pistes ! Du coup je m'y suis collé et ce n'était pas une mince affaire. Au moins 40 cm de poudre légère et sans doute bien davantage dans les accumulations. J'avoue avoir oscillé toute la montée entre l'excitation égoïste de faire aussi la première trace de descente et l'envie de me faire relayer un.e skitourien.ne solide surgi.e de nulle part pour creuser la tranchée... Mais j'ai tracé jusqu'en haut. Le vent a tout de même bien soufflé au-dessus de Combe Oursière et compte-tenu de la fonte de la semaine passée, cette neige légère se contente de masquer les arêtes acérées du fameux calcaire vertacomicorien. Attention, la trace passe jusqu'à coté du trou sous le sommet. Fait le début de la descente avec deux sympathiques skieurs (salut à eux) qui m'ont rejoint sous le sommet. A la descente, le passage des croupes et autres replats nécessite une certaine vigilance pour ne pas massacrer ses skis. En revanche dans les endroits protégés et avec une sous-couche, on ne touche évidemment pas et le ski est excellent. Revenu à la station j'ai fait une montée de la piste de droite, bien que ce soit un peu trafolé, c'était clairement le meilleur ski de la journée, malgré une visibilité un peu capricieuse. Il y avait presque trop de neige pour mes 97 au patin mais je m'en suis accommodé ;-)

 
 

Commentaires

P
papangue, le 02.04.22 23:39

J'hallucine, même ici on a droit à l'écriture inclusive. A quand la truffe de Sandrine Rousseau dans les photos ? Merci quand même pour le CR. 

G
grebleau, le 03.04.22 13:03

De rien. Suis ravi que ces trois malheureux points médians aient redonné le goût de la contribution à un skitourien égaré ;-)

Cette sortie