sommet > descente par St Nizier cause manque de neige Horaires : l'après midi Après une soirée à thème..." />
ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Au pays des conversions, couloir SO du Moucherotte

Au pays des conversions, couloir SO du Moucherotte

Massif : Vercors
Départ : St Nizier du Moucherotte (Les Volants) (1130 m)

Topo associé : Le Moucherotte, Couloir Sud-Ouest

Sommet associé : Le Moucherotte (1901 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 850 m.
Ski : 3.1

Sortie du dimanche 09 janvier 2022

Mathilde, fred38160

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Bouché et il neige
Conditions d'accès/altitude du parking :1110 (le chasse neige est passé à l'aller, ça reblanchit au retour)
Altitude de chaussage/déchaussage : chaussage à la voiture, déchaussage 
Conditions pour le ski : 

Couloir SO : 
Pas de sous couche
Il a du pleuvoir jusque 1400/1500 sur les chutes d'hier et là au total on doit avoir ~ 30 à 40 cm max mais sur ... rien
Descente voie "normale" : En cours de damage par le passage. Gros cailloux présents dans la pente sommitale (jusqu'au refuge), cailloux pointus dans le bas (dernière pente skiante et même sur la piste un peu avant).

Activité avalancheuse : Les 10 cm de surface (fraiche du jour) ont tendance à glisser (visible dans les conversions)

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu (par Mathilde)

Itinéraire suivi : Parking > Piste pour accéder au pied du mauvais couloir, > Montée puis traversée "sanglier" pour rejoindre le bon > sommet > descente par St Nizier cause manque de neige
Horaires : l'après midi


Après une soirée à thème fromage jurassien, il est normal d'aller prendre l'air pour digérer tout ça.

Mais je crois qu'on est doué pour faire les choses à l'envers. 
On avait prévu de monter par la classique et de descendre par le couloir SO. On monte par du "roulant" en prenant des termes de trail et on descend par du "skiant". Logique !
Mais en voiture, sur la route, la neige est peu présente, les montagnes semblent avoir oublié leur couette blanche et cela fait plutôt "mité" ... Le doute s'installe, on décide d'aller le voir ce couloir et de monter dedans. Au moins on sera fixé sur l'enneigement ! Ce ne sera pas la première fois qu'on le remonte.... 

L'entrée depuis le GR n'est pas évidente et de moins en moins car c'est assez végétal et pas de couloir bien visible. On commencera par son voisin à 80m de distance à l'horizontal. 
C'est conversion sur conversion. Parfois on ne fait qu'1m et on tourne... Il faut dire que les obstacles sont nombreux : sapins, autres espère d'arbres, vernes, cailloux etc
Et on brasse, on brasse, on brasse (je ne sais pas si on a éliminé le fromage mais par contre beaucoup d'eau ça c'est sur !).

Une fois assez haut pour voir que la jolie barre rocheuse qu'on est censé border est 80m à gauche, on tente une traversée pour rejoindre le bon couloir. Elle nous coutera quelques lambeaux de peaux (de phoque) en passant que des rochers dissimulés par cette neige légère... Une fois dans le bon, c'est reparti pour le brassage. Beaucoup trop de cailloux à mon goûts donc c'est Monsieur qui brasse devant (merci à lui !).

Dés les premières conversions à riper sous les cailloux, on savait qu'on ne descendrait pas par là. La sortie est donc vers le haut... qu'on atteindra un peu cuit. Le pique nique de midi est resté dans la voiture et il manque un peu.
Sur les derniers 150m le paysage devient vraiment sympa : bon on y voit rien mais les arbres au premier et unique plan, deviennent blanc, gelé, comme figé dans le paysage.
Un peu de vent au sommet, quelques personnes...

On redescend vite sans se lâcher par la classique de St Nizier car là aussi, pas mal de cailloux.
Après ce sera une longue traversée sur une piste vallonée pour rejoindre la voiture. On a tenté en patineur, en poussant avec les batons, à pied les skis à la main. Puis après avoir une nouvelle fringale, consulté le GPS, constaté qu'il reste au moins 1,2 km à faire, on remet les peaux. On déchaussera au moment de descendre dré sur la voiture. Là c'est pas skiable à la descente.

Bilan de la journée : pour le ski, c'était pas ça. Il y a l'air d'avoir beaucoup plus de neige en Chartreuse aux lectures des CR. Et peut-être y -a-t-il moins de requins ou pierriers car au final la même neige sur une pente en herbe...ou une bonne sous couche, on aurait frisé la perfection (j'exagère un petit peu mais quand même). 
Mais pour finir sur une note positive, ce qui est sûr, c'est qu'on a évacué le fromage !! :D



OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La partie large du couloir.
La partie large du couloir.
Sur le haut, après le couloir
Sur le haut, après le couloir

Commentaires

T
taramont, le 09.01.22 22:21

même mésaventure d'erreur de couloir il y a qq années, mais du moins on avait pu descendre dedans ; mais l'essentiel c'est que le fromage soit évacué 😊

L
loulou38, le 10.01.22 10:49

On s'est parlé au sommet.A part le haut où on pouvait éviter la zone avec un crochet à gauche,
 quand je suis descendue il n'y avait de cailloux vraiment marqués que dans le virage de la piste. Ils commençaient tout juste à affleurer un peu dans le boardercross mais étaient évitables, et sans doute les quelques personnes qui sont passées entre nous les ont déterrés ... pas de chance pour vous ...

Cette sortie