ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Quermoz grand sud, l'Ode à l'Edf

Quermoz grand sud, l'Ode à l'Edf

Massif : Beaufortain
Départ : Montgirod (1203 m)

Topo associé : Le Quermoz, versant sud

Sommet associé : Le Quermoz (2296 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.1

Sortie du lundi 18 janvier 2021

rhododendron

Conditions nivologiques, accès & météo

grand beau
Etat de la route : eneigée au dessus du Breuil Altitude du parking : 1200
Neige poudrreuse sur tout le parcours , excepté au sommet.
de belles pentes vierges encore.
LCombe de la Faverge non tracée.
Un petit repeautage à 2000 m nous permet de tirer le meilleur parti possible du long plateau.
Descente excellente en forêt

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Mon Piton
départ de Pradier (Hautecour-Le Breuil)
Avez vous remarqué à quel point , la plupart du temps, nous ne retenons d'un paysage que ce que nous voulons en voir?
Faites un tour dans la collection photo du Quermoz.
Ou sont les pylones? Oh là là, tout petits, Et pas très nombreux.Ou sont passés les cables suspendus?
Une fois n'est pas coutume , je voudrais leur rendre hommage.
Non, je ne suis pas vendue à l'ennemi capitaliste. "EDF, nous vous devons plus que la lumière", Ah ben ça , on avait vu!
EDF, les hommes qui relient les hommes", Hélas, parfois! "EDF , l'avenir est un choix de tous les jours" Ah bon , alors on fait quoi maintenant?
Bon , d'accord , mas en attendant , elles sont là les lignes à haute tension , et non dépourvues , en ces jours de gel intense surtout, d'une certaine esthétique ...
Qu'on se le dise , il n'y a ici nul procès d'intention , nulle attaque d'aucun de mes frères skitouriens.
Je pratique très souvent moi-même cet effacement subliminal des données qui ne cadrent pas dans ma journée idéale...
La preuve? Si je posais toutes les images ou l'on me voit skier , vous pourriez contempler l'étendue du désastre et l'absence parfaite d'élégance dont je fais preuve.
Après tout , se raconter , c'est refabriquer du rêve. Ne nous en privons pas , surtout pas , à l'heure ou tout plaisir devient suspect, toute joie condamnable.
Mais nous pourrions méditer cette maxime d'un temps de pandémie: "il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"
En attendant , place à la poésie des cieux électrisés .
Pour les joies du ski , je m'en remets aux autre excellents compte-rendus de ce jour


Commentaires

T
taramont, le 21.01.21 14:51

tu veux un bon de réduc sur ta facture EDF ? je trouve ça bien pratique en cas de brouillard, à part ça, bof ! mais l'angle d'approche du récit et la cohérence photographique me plaisent 🙂

A
alpaga, le 24.01.21 21:02

C'est pratique pour lire les CR 🤣

Cette sortie