ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > La Grande Roche, Mont du Challier en boucle

La Grande Roche, Mont du Challier en boucle ⭐

Massif : Vanoise
Départ : Villemartin (1250 m)

Topo associé : Mont Jovet, versant S depuis Villemartin

Sommet associé : Mont Jovet (2558 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1130 m.
Ski : 2.2

Sortie du lundi 18 janvier 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau temps lumineux et frais (-8°c au départ). Douceur au soleil en l'absence de vent.
Etat de la route : enneigée à partir de Bozel. Route non dégagée au dessus de Villemartin. ça passe avec un véhicule 4x4. Altitude du parking : 1230 m
Dès le départ, 20 à 30 cm de poudre légère de la veille ont recouvert la majorité des traces.
Au dessus de 1800 m, cette neige légère laisse place à une neige densifiée par le vent et de nombreuses accumulation pouvant atteindre un mètre sont présentes.
A la descente de la croupe sud, la neige humidifiée par le soleil se révèle désormais assez lourde.
En résumé des conditions tout juste bonnes!

Altitude de chaussage (montée) : 1230 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1230 m

Activité avalancheuse observée : le vent d'ouest a bien travaillé la neige au dessus de 1800 m. Présences de corniches, petites plaques parties en pente raide, grosses accumulations, neige qui se fend en bordure de trace et le tout accompagné de nombreux "woofs".

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
Après réflexion, Christian et moi décidons de randonner, à nouveau, du côté du Mont Jovet, avec idée de tenter l'itinéraire par le Bois de la Cour. Le manteau neigeux est «rénové»grâce aux chutes de la veille et nous traçons donc la route du hameau de La Cour, sous un ciel bien dégagé, hormis quelques légers voiles nuageux derrière le Grand Bec. Nous quittons rapidement l'itinéraire classique et profitons d'une trace pour nous élever vers le hameau des Monts alors que les premiers rayons de soleil caressent les vieux chalets aux soubassements de pierre et aux galeries de bois. Abandonnant la trace, nous montons en direction de Plansoie, à travers les alpages parsemés de bouquets d'églantiers garnis de cynorrhodons secs et rabougris.
A l'Ouest, le Cheval Noir émerge de son écharpe de brume tandis que nous atteignons l'orée du Bois de la Cour et retrouvons la trace qui nous permet de nous élever rapidement à travers le sous-bois forestier bien enneigé, aux multiples empreintes de sabots. Appréciant la quiétude de la forêt et les jeux de lumière à travers les branches d'épicéas, nous parvenons enfin à la Grande Roche, discret belvédère au-dessus de la vallée de Bozel, face aux sommets de Lauzière et de Maurienne, et...terminus de la trace.
A nous donc de nous relayer pour gagner les alpages du Mont de Challier...dans un décor féérique : neige profonde et scintillante, ciel au bleu limpide ; nous veillons toutefois à ne pas trop chatouiller les pentes, compte tenu des accumulations neigeuses. Tentés par un circuit, nous nous dirigeons vers le chalet de Fontagnol puis des Gouilles, employant pas mal d'énergie pour progresser ! Trois randonneurs attaquent les pentes du Dou de Moutiers alors que nous contournons le Dou de Sublet. Le vent nord-ouest ayant ourlé les corniches et travaillé les pentes, nous rejoignons la piste du chalet de la Combe d'Aigue, face à un magnifique panorama : derrière le Mont Jovet et le Roc du Becoin, s'élancent les cimes de Grande Motte et de Grande Casse, les massifs du Mont-Pourri et de Bellecote. Un groupe de randonneurs atteint le Dou du Bon Pierre (but de notre rando de samedi) alors que nous traversons les vallonnements immaculés qui nous ramènent enfin à la piste tracée.
Enlevant enfin les peaux de phoque, nous attaquons la descente qui ne sera pas aussi bonne qu'escomptée, le soleil ayant bien réchauffé les pentes sud. La descente est plus facile sur la route bien lissée par les randonneurs du jour (Marc, Christian and Cie et Léna, la chienne Malamute). Une fois le hameau de la Cour traversé, il ne reste plus qu'à se laisser glisser jusqu'au parking, après cette esthétique boucle, où le maigre dénivelé a été compensé par l'exigeant traçage !

Le récit de la sortie par Florence !

Lever de soleil à notre arrivée au hameau des Monts.Lever de soleil à notre arrivée au hameau des Monts.
Les premiers rayons de soleil caressent les vieux chalets aux soubassements de pierre et aux galeries de bois.Les premiers rayons de soleil caressent les vieux chalets aux soubassements de pierre et aux galeries de bois.
Du coté de Plansoie.Du coté de Plansoie.
Nous retrouvons une trace qui nous permet de nous élever rapidement à travers le sous-bois forestier bien enneigé.Nous retrouvons une trace qui nous permet de nous élever rapidement à travers le sous-bois forestier bien enneigé.
D'étranges créatures !D'étranges créatures !
Nous apprécions la quiétude de la forêt.Nous apprécions la quiétude de la forêt.
A nous donc de nous relayer pour gagner les alpages du Mont de Challier.A nous donc de nous relayer pour gagner les alpages du Mont de Challier.
Dans un décor féérique : neige profonde et scintillante, ciel au bleu limpide.Dans un décor féérique : neige profonde et scintillante, ciel au bleu limpide.
Le sommet de Bellecôte.Le sommet de Bellecôte.
Notre trace sur fond de Grand Bec.Notre trace sur fond de Grand Bec.
Vers le chalet de Fontagnol.Vers le chalet de Fontagnol.
Le chalet des GouillesLe chalet des Gouilles
Versant ouest, la Montagne du Bettex sur fond de Cheval Noire, Lauzière.Versant ouest, la Montagne du Bettex sur fond de Cheval Noire, Lauzière.
Au pied du Dou de Sublet, un chalet bien enfoui !Au pied du Dou de Sublet, un chalet bien enfoui !
Florence à la trace, face au Grand bec.Florence à la trace, face au Grand bec.
Refuge et sommet du Mont Jovet vierge de traces aujourd'hui.Refuge et sommet du Mont Jovet vierge de traces aujourd'hui.
Nous traversons les vallonnements immaculés.Nous traversons les vallonnements immaculés.
La descente: pas aussi bonne qu'escomptée !La descente: pas aussi bonne qu'escomptée !

Commentaires

L
Lilite, le 19.01.21 03:16

Charmant décor.

Cette sortie