ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Pointe du Col (couloir NE) et Crêt de la Messe

Pointe du Col (couloir NE) et Crêt de la Messe ⭐⭐

Massif : Beaufortain
Départ : Granier (Oratoire) (1308 m)

Topo associé : Pointe du Col, Couloir NE

Sommet associé : Pointe du Col (2319 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 1520 m.
Ski : 3.3

Sortie du dimanche 10 janvier 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau lumineux en altitude alors que les vallées son plongées dans la crasse (pollution). Nuages de retour d'est visibles au lointain. -7°c au départ. Froid et petit vent à l'ombre. Douceur au soleil.
Etat de la route : sèche Altitude du parking : 1308 m (oratoire)
Route de la Pesée bien enneigée et parfaitement damée par les passages. Super glisse à la descente.
Montée à la Pointe du Col par Sarpentant. Neige froide avec alternace de neige poudreuse, parfois vieille poudreuse destructurée et de neige dure.
Présence de neige dure voire glacée sur les crêtes.
Couloir NE de la Pointe du Col: partie haute, quelques mètres en neige travaillée par le vent puis 40 cm de poudre légère.
Partie médianne : neige densifiée par le vent au centre du couloir. Plus légère en rive droite
Partie basse 20 cm de poudre légère.
Crêt de la Messe versant SO: Sous 1950 m poudre qui s'humidifie légèrement dans les passages les plus pentus.
Au dessus neige irrégulière travaillée par le vent.

Altitude de chaussage (montée) : 1308 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1308 m

Activité avalancheuse observée :
Le vent d'est a travaillé à proximité des crêtes. Plaque dure déclenchée 30 m sous la crête vers le le Crêt de la Messe (orientation SO).
Un sondage dans le tiers inférieur du couloir NE montre la présence d'une couche sans cohésion au niveau du sol.

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
C'est de l'oratoire de Granier (1308 mètres) que débute notre randonnée dominicale, sous un ciel sans nuages. La route menant à La Combe est beaucoup plus enneigée que nous ne le pensions et nous apprécions ce tranquille échauffement...jusqu'au moment où Christian s'aperçoit de l'oubli de ses lunettes de soleil. Pendant qu'il redescend, j'écoute la forêt : deux pics épeiche tambourinent les pins sylvestres avant de lancer leur cri bien reconnaissable... les pépiements de mésanges alpestre et noire animent la forêt...
A partir du Lovarey, nous empruntons la piste bien tracé et profitons bientôt des premières lueurs du soleil. De la clairière de Praliathou, nous admirons les cimes de Vanoise (Grand Bec, Glière, Grande Casse et Grande Motte, Mont-Pourri) se détachant sur le ciel bien clair alors que plus au sud, les nuages servent de toile de fond aux massifs de Lauzière et de Belledonne. Il est temps de réfléchir à notre prochaine direction : Crêt de la Messe et secteur de Combe Bénite ou vallon de La Pesée ? Christian, jamais à court d'idées, me propose de monter à la Pointe du Col : il semble que le couloir nord-est soit vierge de trace. Nous traversons donc La Pesée, bien calme à cette heure et protégé par sa chapelle dédiée à Notre Dame des Neiges : la plaquette clouée sous le proche nous apprend qu'après avoir été délaissée durant des décennies, elle devint une remise puis un abri pour chèvres ! avant d'être rénovée à la fin du XXème siècle. Le nom du hameau rappelle la vocation alpagiste du secteur (la pesée du lait est faite sur les alpages gérés collectivement, pour définir le coefficient de production de chaque tête de bétail et fixer ainsi le revenu de son propriétaire).
Suivant la trace en contrebas de Véman, nous surplombons le torrent du Boulissoir, aux rives «calligraphiées» par les empreintes de renards et de lièvres, avant de grimper vers les chalets de Sarpentant, malmenés par les ans mais aux solides soubassements dont la teinte dorée de la cargneule contraste avec le gris des roches calcaires recouverts de lichen orangé (xanthorie).Dans une atmosphère redevenue frisquette, Christian s'attaque désormais à tracer, la combe encore à l'ombre par laquelle nous prendrons pied sur la crête ventée menant à la croix de la Pointe du Col. Le vaste panorama vers les sommets du Beaufortain (Pointes de Combe Bénite et de Dzonfié, Crêt du Rey, Quermoz), les massifs du Mont-Blanc, de la Vanoise, de Belledonne et de Lauzière sont une première récompense avant de nous rendre au départ du couloir nord-est de la Pointe du Col. Le vent n'a travaillé que sur le haut du couloir et, une fois le secteur des aulnes dépassé, nous profitons d'une belle et profonde poudre, enchaînant les virages avec grand plaisir ! avant de retrouver le soleil et le grondement du torrent.
Désireux de profiter encore de la tranquillité du secteur, nous décidons de monter au Crêt de la Messe, empruntant une trace en contrebas des chalets de la Ravine. Quel contraste de température et de neige sur ce versant sud ! Sous Le Chapelet, une silhouette attire notre attention et nous fait dévier de l'itinéraire : sur un promontoire rocheux, nous tournant le dos, un aigle royal semble ignorer notre présence... après de longues minutes, il prend son envol et nous offre un magnifique spectacle de vol plané !Reprenant la montée, nous parvenons enfin au deuxième objectif de la journée. L'absence relative de vent nous permet d'apprécier le panorama vers les cimes transalpines et la Grivola, à l'allure si élégante avant de nous préparer à la descente, sur une neige mixte (poudre tassée et passages givrés cassants). Plus bas, en rejoignant la piste, Christian déclenche une plaque qui le déséquilibre sans conséquence, heureusement ! Les blocs fractionnés résultant du glissement du manteau neigeux sont pourtant de belle taille. Quittant rapidement ce secteur à l'allure plutôt débonnaire, nous continuons la descente jusqu'au Chapieu où un groupe de randonneurs se réchauffe au soleil.La piste bien damée, désormais à l'ombre, s'offre à nous : croisant les promeneurs, nous glissons rapidement jusqu'à notre point de départ, y retrouvons soleil et panorama sur la Vanoise, heureux de nous être régalés, à l'écart des itinéraires classiques !

le récit de la sortie par Florence. Merci !

Nous traversons La Pesée, bien calme à cette heure.Nous traversons La Pesée, bien calme à cette heure.
Le couloir nord-est est vierge de trace. Le couloir nord-est est vierge de trace.
Vers les chalets de Sarpentant.Vers les chalets de Sarpentant.
Alors que nous progressons dans l'ombre et le froid, les contreforts du Crêt du Rey bénéficient du soleil.Alors que nous progressons dans l'ombre et le froid, les contreforts du Crêt du Rey bénéficient du soleil.
Retour au soleil apprécié pour le final de la Pointe du Col.Retour au soleil apprécié pour le final de la Pointe du Col.
Versant ouest, les chalets de la Bagnaz.Versant ouest, les chalets de la Bagnaz.
Le final avec le Pourri plein cadre.Le final avec le Pourri plein cadre.
Au sommet face au Quermoz et à la Lauzière.Au sommet face au Quermoz et à la Lauzière.
Un long parcours vallonné sur les crêtes  avant d'aborder l'entrée du couloir.Un long parcours vallonné sur les crêtes avant d'aborder l'entrée du couloir.
Le vent n'a travaillé que sur le haut du couloir.Le vent n'a travaillé que sur le haut du couloir.
Nous profitons d'une belle et profonde poudre, enchaînant les virages avec grand plaisir ! Nous profitons d'une belle et profonde poudre, enchaînant les virages avec grand plaisir !
Avant de retrouver le soleil et le grondement du torrent.Avant de retrouver le soleil et le grondement du torrent.
Entre 2200 et 1700 m, 500 m de bonheur !Entre 2200 et 1700 m, 500 m de bonheur !
Retour au soleil face au hameau de la Pesée.Retour au soleil face au hameau de la Pesée.
Grand beau lumineux en altitude alors que les vallées son plongées dans la crasse (pollution) et que des nuages de retour d'est sont visibles au lointain.Grand beau lumineux en altitude alors que les vallées son plongées dans la crasse (pollution) et que des nuages de retour d'est sont visibles au lointain.
Sur un promontoire rocheux, nous tournant le dos, un aigle royal semble ignorer notre présence...Sur un promontoire rocheux, nous tournant le dos, un aigle royal semble ignorer notre présence...
La Pointe du col. Le couloir descendu est le plus à gauche, à proximité de la Roche de Janatan.La Pointe du col. Le couloir descendu est le plus à gauche, à proximité de la Roche de Janatan.
Depuis le crêt de la messe, les chalets de Pra Plan.Depuis le crêt de la messe, les chalets de Pra Plan.
Un dernier coup d'oeil sur le Pourri avant d'entamer la descente.Un dernier coup d'oeil sur le Pourri avant d'entamer la descente.
Petite frayeur !Petite frayeur !
Sous 1950 m, du bon ski.Sous 1950 m, du bon ski.
A proximité du parking, sur une neige bien damée.A proximité du parking, sur une neige bien damée.

Commentaires

S
steph-de-mau-73, le 11.01.21 10:33

Que de beaux clichés dans ces espaces pas trop fréquentés. 😄

V
veloski, le 11.01.21 16:32

Sauf peut-être le cliché n° 20 que j'aurais préféré ne pas prendre !!! 😮

J
jpc, le 11.01.21 18:49

Dommage (pour la photo) qu'il ait été à contre-jour, mais quelle belle rencontre avec l'aigle !!! 🙂

H
HDlameije, le 12.01.21 15:16

Celle là tu l'aimes bien 🙄 😉

V
veloski, le 12.01.21 20:28

@jpc: dommage effectivement, mais ça pas bien grave ! Nous retiendrons les instants passés à l'observer ... 😎
@Hdlameije: Patrice, il est vrai que cet itinéraire (ou des variantes), je l'ai déjà parcouru quelques fois ... mais nous n'avons jamais eu l'occasion de le faire ensemble. 😉

Olivier-R-, le 13.01.21 11:00

Magnifique!

Cette sortie