ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bornes - Aravis > Par le Col de L'Oulettaz

Par le Col de L'Oulettaz

Massif : Bornes - Aravis
Départ : Les Troncs (Lormay) (1101 m)

Topo associé : Col des Verts, Par le Val du Bouchet

Sommet associé : Col des Verts (2600 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1200 m.
Ski : 3.1

Sortie du vendredi 08 janvier 2021

pintor

Conditions nivologiques, accès & météo

froid vif ce matin, -15° dans le vallon des Troncs avec une bisette pas gentille.
Etat de la route : clean Altitude du parking :1500
neige absolument géniale.. mais la zone des lapiaz qui se situe au dessus du col de L'Oulettaz manque de neige , méfiance , on peut pas lâcher les chevaux.

Altitude de chaussage (montée) : 1490
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Sandy et fidji
pistes de Annes col de L'Oulettaz refuge Gramusset
Bon plan si on veut éviter la montée depuis les Troncs quand la station des Annes est fermée..Ce qui est le cas au cas ou vous ne le sauriez pas...
C'est la crise sanitaire, les lapiaz qui se situent dans la zone qui mène au refuge Gramusset sont infestées par le Corona virus, les trous sont en partie comblés par la Covid19, ça craint un max dans le coin qui doit être dans le top ten des clusters Haut-Savoyards...
Ici vous skiez à vos risques et périls...
La confrérie des "inreblochonswetrust" est en première ligne pour combattre ce fléau, suivant en cela les directives d'un cabinet d'experts en destruction massive de tous virus, notamment celui qui nous fait souci actuellement.
C'est ainsi que nous avons pu assister ce jour à un déplacement de véhicules type tracteurs à grosses roues crantées sur les lieux où le corona virus se réfugie.
Ce n'est pas chose aisée par le froid qui court, la logistique patine dans la semoule si épaisse qu'un canard s'est perdu...
Heu, je m'égare, faut dire que ça pinçait ce matin, j'en ai encore les neurones tout flétris.
Revenons à nos killers de Covid.
La stratégie est radicale, il s'agit de déverser dans les trous de ce putain de lapiaz tout le stock de reblochons invendus depuis le début de cette crise qui met en péril la confrérie.
L'affaire suit son cours...
La Préfecture vous enverra la facture.


Commentaires

Cette sortie