ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Diptyque chartrousin : Sous les Barres de Tencovaz et col de la Saulce

Diptyque chartrousin : Sous les Barres de Tencovaz et col de la Saulce

Massif : Chartreuse
Départ : Station du Granier (970 m)

Topo associé : Mont Granier, par les barres de Tencovaz

Sommet associé : Mont Granier (1933 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1355 m.
Ski : 4.1

Sortie du dimanche 03 janvier 2020

taramont

Conditions nivologiques, accès & météo

Couvert puis neige dans l'après-midi. Plutôt frais mais sans plus. Pas de vent.
Etat de la route : une patinoire à la montée du col - encore délicate au retour bien que déneigée Altitude du parking : 960m à la Station du Granier pour le volet 1 990m à St Philibert pour le volet 2

Altitude de chaussage (montée) : 960m pour le volet 1 - 990m pour le volet 2
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : néant
Neige d'exécrable à excellente.
Exécrable sur la piste de la Station du Granier, quoique moins difficile à skier que prévu : qq cms de fraîche reposant sur une fine croûte.
Excellente dans la forêt en prolongement de la piste.
Qualité moyenne (toujours cette fine croûte) dans les zones non abritées du vallon de Malissard, très agréable sous les arbres.
Route forestière de Malissard un peu croûtée également mais pas gênant, y a qu'à laisser filer

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Antoine, Caroline, François et Théophile pour le volet 1
1. Station du Granier/Limite de la forêt sous les Barres en A/R - 2. St Philibert/Col de la Saulce
J'ai eu beau éplucher toute ma collection de « Que choisir », je n'ai rien trouvé sur les sorties randos. Encore moins sur les sorties randos par météo incertaine, froid certain, qualité de neige certainement inégale, pour une famille de 4 dont 2 jeunes fonceurs et 2 adultes déjà calmés, pas trop de route, pas trop de monde, pas de lever aux aurores. Donc, avec ce cahier des charges de haut vol, faute de magazine de confiance, j'ai fait appel à ma mémoire récente qui, en ce domaine du moins, fonctionne encore.

De mes trois propositions, la famille S. a retenu la station du Granier bien que prévenue que nous n'irions pas au-delà de la limite arborée. Il faut dire que mes deux autres propositions étaient plus aventureuses, plus aléatoires question enneigement. J'ai été presque soulagée qu'elles n'aient pas été retenues car ce genre de choses, mieux vaut les affronter seul : on n'essuie que ses propres reproches et comme on est plus indulgent envers soi-même que les autres le sont avec nous, on s'en tire toujours mieux. En plus, je tiens à garder la famille S. comme amis : ce sont de bons.

Le plus scabreux, disons-le tout de suite, fut la route : brouillard givrant, une patinoire. Arrivés – sains et saufs – au bas de la piste, nous faisions grise mine dans une atmosphère assortie. Mais qu'importe, allons-y sans tergiverser. Mis à part que chaque pas déclenchait un abominable bruit de verre fracassé, la montée se déroula cependant tranquille. Voyons la forêt. Miracle : toujours aussi idéalement clairsemée, indemne de croûte, enneigée de façon largement suffisante. Au moins jusqu'à sa limite car dès que le paysage s'ouvre, la neige reprend sa fine croûte et un peu de lourdeur. Arrêt. Descente joueuse, circonvolutions entre les arbres, quelques chutes dans l'édredon. Même 30m de rab involontaire dans la griserie de ce vrai ski d'hiver.
Ensuite, la piste. Finalement plus facile à manier que redouté. Pas une vraie partie de plaisir non plus. Théophile (13 ans) venait de faire avec le sourire ses premiers 700m de rando. Et même pas un bar pour fêter ça ! Quelle tristesse.

Dans la montée du col du Cucheron, il se mit à neiger. Or, pour moi, impossible de passer à St Philibert s'il neige sans rendre visite au vallon de Malissard. C'est l'archétype du vallon chartrousin : sombre à souhait, bien bordé d'un côté par les murailles des Lances, de l'autre par les pentes raides de la forêt des Fraisses. Plus je montais, plus les flocons descendaient. Un ravissement.
Un raquettiste avait fait la trace jusqu'au bout des 3,25 km de piste forestière. Au-delà, je m'y suis collée, tassant les 10cm de fraîche reposant sur une mince croûte. Mais voilà que je rencontre une trace : 2 pers sont venues là. Vu d'où elles proviennent, ces traces sont signées. Je les emprunte, toujours ça de moins à faire. Mais où vont-elles ? Pas directement au col de la Saulce, je le sais par expérience récente. Ont-ils fait exprès ou se sont-ils plantés à la fourche comme nous il y a quelques semaines ? Quoiqu'il en soit, je décide de les suivre, des fois qu'il y aurait un passage secret digne d'être connu. Ben non, j'aboutis exactement au même endroit que l'autre jour : au-dessus du col sur le sentier de Malissard. Je peux enfin dépeauter, contempler la fin du jour et me laisser glisser vers St Philibert en profitant des zones sous couvert pas trop dense pour éviter la croûte. Encore une journée de bonheur hivernal qui s'achève.

Auprès de mon arbre ....Auprès de mon arbre ....
Féerie 1Féerie 1
Féerie 2Féerie 2
Féerie 3Féerie 3
FrançoisFrançois
Encore des jumeaux !Encore des jumeaux !
ThéophileThéophile
FrançoisFrançois
AntoineAntoine
palmier de Chartreusepalmier de Chartreuse
au col de la Saulceau col de la Saulce
Vue vers FontanieuVue vers Fontanieu
au col de la Saulceau col de la Saulce

Commentaires

moumoune, le 03.01.21 21:47

Belle motivation: le verglas, deux randos pour le prix d'une, et sous la neige, et sur la croûte... Tu inaugures bien l'année!

ThibsR, le 03.01.21 23:13

Chouettes, les dernières photos. La Chartreuse jolie comme elle sait l'être !

S
stfpetitcaillou, le 04.01.21 08:03

bien accompagnée ;) dans cette belle chartreuse de choix

T
taramont, le 04.01.21 22:38

@moumoune : ces 2 itinéraires n'ont en somme constitué qu'une honnête sortie et pour être franche, je préfère affronter les routes glissantes plutôt une seule fois que deux
@ ThibsR : c'est pour cela qu'on vous y voit si peu ? 😉
@ stfpetitcaillou : seule ou accompagnée, mon coeur balance mais c'est un grand plaisir d'accompagner la relève dans ses premiers pas, surtout des enthousiastes comme ceux-ci 🙂

K
Khara, le 05.01.21 11:19

@Taramont
Meilleurs vœux de glisse (& tout le reste 😉 ) pour cette nouvelle année. Nous n'étions bien sûr pas les traceurs qui n'aboutissent pas à des passages secrets 😄 😄 😄 .
Nous étions bien trop occupés à tracer jusqu'au col d'Arpison pour ensuite faire (quatre fois de suite...) la petite descente (200m déniv) directe dans la forêt qui même au pied de la montée vers Aliénard.
Neige top, il reste encore de la place sur ce spot qui n'est plus secret.
@ bientôt certainement

P
philou3873, le 05.01.21 19:32

Vous n'êtes pas montés dans la grande pente au-dessus de la forêt qui mène au pied des barres?
Ca ajoute 200 m de Déniv avec une pente juste ce qu'il faut !

Cette sortie