ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Haut Giffre - Aiguilles Rouges > Le Buet, descente par le Creux aux Vaches

Le Buet, descente par le Creux aux Vaches

Massif : Haut Giffre - Aiguilles Rouges
Départ : le Buet (1330 m)

Topo associé : Le Buet, Par le vallon de la Pierre à Bérard

Sommet associé : Le Buet (3096 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 2250 m.
Ski : 2.3

Sortie du samedi 14 mars 2020

rhododendron

Conditions nivologiques, accès & météo

grand beau
Etat de la route : dégagée jusqu'au Buet, après deux jours de fermeture du col des Montets. Altitude du parking : 1330 m
Altitude de chaussage (montée) : 1330 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1330 m

Activité avalancheuse observée : une grosse coulée est partie en pente Nord dans le vallon de la ¨Pierre à Bérard , juste abvant les Lavanchettes.
Purges récentes en toutes pentes supérieures à 30 °

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Mon Piton
Vallon de la Pierre à Bérard (2x) - Le Buet - Le Creux des vaches
Montée surpeuplée (une trentaine de personnes )ce samedi , alors qu'hier il n'y avait personne... (reconnaissance jusqu'aux lavanchettes) , dénivelée incluse dans cette sortie.
De retour du secteur Grand paradis à plus de 3000 , nous sommes en grande forme .
Hier , la montagne sortait difficilement de son manteau de nuages, les pentes étaient très instables (une avalanche à nos pieds sur l'itinéraire d'Encrenaz), l'avalanche des Lavanchettes était toute fraiche.
Mais il semblerait qu'aujourd'hui , après une nuit au très recommandable Hôtel du Buet, rien ne puisse nous arrêter.
Quatre heures trente pour le sommet , pas mal du tout.
Et pour changer un peu , c'est décidé , nous redscendrons par le Creux des vaches.
La neige est à point , moquette somptueuse à poils de velours très épais.
Un vrai régal , parfois interrompu aux endroits ventés par quelques plaques de verglas.
Deux cent mètres sous le sommet , l'une d'elle me jouera un mauvais tour, chute à droite et genou en vrac.
Impossible de repartir.
Hélico , hôpital , ligament croisé, c'était mon dernier virage.
(déjà raconté dans le sujet ainsi nommé de Taramont).
Et c'est alors qu'arriva le Corona...


Commentaires

Cette sortie