ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > But nivo dans le Tour Horaire du Pic du Frêne (par les 5 vallées)

But nivo dans le Tour Horaire du Pic du Frêne (par les 5 vallées)

Massif : Belledonne
Départ : Le Replat (1000 m)

Topo associé : Pic du Frêne, Tour horaire (par les 5 vallées)

Sommet associé : Pic du Frêne (2807 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1950 m.
Ski : 3.1

Sortie du mercredi 11 mars 2020

Siouxx

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, et surtout très doux
Etat de la route : noire Altitude du parking : 1000m (Replat)
La pluie a trempé le manteau neigeux dans toutes les orientations et en profondeur, jusqu'à des altitudes élevées (au moins jusqu'à 2500m). Aucun regel nocturne. Neige très lourde, très humide dans les versants exposés au soleil. Dans les orientations Nord, au-dessus de 2200m environ, la neige est croutée.


Altitude de chaussage (montée) : parking
Altitude de déchaussage (descente) : Pont des Reisses (cf. descriptif...)

Activité avalancheuse observée : de très nombreuses coulées et purges observées dans toutes les faces Sud de la combe du Bacheux, avec parfois de gros volumes

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Avec Laurent
Replat - Col du Gollachon - But dans la montée au Pas du Frêne - Col de la Lavoire - Descente de la combe du Bacheux jusqu'au pont des Reisses - Le Monthion - Les Côtes Dessus - Servion - Le Replat
La journée posée compulsivement s'est transformée en mauvaise surprise quand nous sommes sortis de la forêt au niveau des chalets de la Lescherette et que nous avons vu toutes les pentes trempées par la pluie de la veille, qui a creusé ces petites rigoles caractéristiques. Tous nos espoirs de trouver un peu de poudre dans certaines pentes lors de notre itinéraire disparaissent...

La montée au col du Gollachon est déjà pénible car il faut faire une trace dans une neige trempée en profondeur, on perd du temps. On dépeaute pour filer au plus vite dans la combe du Bacheux et attaquer la montée vers le Pas du Frêne. Il est midi, ça chauffe déjà très fort, on sent que le manteau sur lequel on avance est pourri jusqu'en profondeur, on craint une coulée de grande envergure qui partirait directement du sol. On décide de s'arrêter quelque part dans la pente SSE entre le point 2104m et la base des rochers 2410m sur l'IGN.

Et maintenant ? Qu'est-ce qu'on fait ? On a peur de repasser le Gollachon dans l'autre sens pour retourner dans le vallon de la Lescherette, c'était déjà foireux quand on est descendu dedans, ça n'a pas du s'arranger... Difficile de se décider car l'alternative n'est pas séduisante du tout : redescendre toute la combe du Bacheux, et faire tout le tour de la montagne à pied pour retourner au Replat ... C'est finalement cette option que l'on choisit, qui est celle qui minimise le risque. On décide quand même de monter au col de la Lavoire en AR pour rentabiliser un petit peu la journée.

La descente est dégueulasse, pas d'autre mot. Neige croutée sur le début de la descente avant de passer dans une neige trempée, lourde, qui colle aux spatules... inskiable ! Et c'est comme ça jusqu'au moment où on doit déchausser au pont des Reisses. On finit tout le tour de la montagne à pied à partir de cet endroit (cf. description de l'itinéraire) avant de retrouver la voiture 8h après l'avoir laissée, après un peu plus de 2h de marche avec les skis sur le dos.

Au final, belle journée en montagne, bien physique (presque 2000m de D+ !) et dont on se rappellera longtemps avec Laurent ! Faudra revenir pour boucler le Tour dans de meilleures conditions !

Versant Sud du col du Gollachon
Versant Sud du col du Gollachon
Arrivée au col de la Lavoire
Arrivée au col de la Lavoire
On se croirait en Mai ...
On se croirait en Mai ...
On traverse des hameaux très bidou !
On traverse des hameaux très bidou !
La fameuse pente qui nous a fait faire demi tour
La fameuse pente qui nous a fait faire demi tour
Fin de la montée au Gollachon
Fin de la montée au Gollachon

Commentaires

X
xdo, le 12.03.20 09:43

L'engagement des grandes boucles !
Note que piégés dans le haut vallon du Bens, cela aurait été encore plus long...

S
Siouxx, le 12.03.20 09:56

Oui c'est sûr 😄 Mais dès qu'on passe le Pas du Frêne on tombe dans des orientations Ouest et Nord où ça chauffe beaucoup moins

X
xdo, le 12.03.20 14:49

Je parlais dans un cas plus général
Reste que la sortie à la brèche du Fréne est bien chaude aussi (d'après mes souvenirs)
Et la pente versant nord si elle est plaquée, elle risque de donner à réfléchir...
En tout cas belle décision vu le retour pédestre résultant !

Cette sortie