ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Ôde au chamechaudiste grenoblois

Ôde au chamechaudiste grenoblois

Massif : Chartreuse
Départ : Col de Porte (1326 m)

Topo associé : Chamechaude, Versant Ouest

Sommet associé : Chamechaude (2082 m)

Orientation : W

Dénivelé : 800 m.
Ski : 2.2

Sortie du mercredi 11 mars 2020

taramont, Mich'e

Conditions nivologiques, accès & météo

Brouillard peu dense le matin (départ 8h20), on en est sortis en même temps que de la partie boisée. Temps relativement chaud sans plus. Très peu de vent. Aucun souffle au sommet
Etat de la route : RAS Altitude du parking : 1277m
Altitude de chaussage (montée) : 1277m
Altitude de déchaussage (descente) : 1277m

Activité avalancheuse observée : RAS
Enneigement encore abondant même si quelques cailloux pointent le nez sur les 50 premiers mètres de la descente et à quelques virages "obligés" avant de déboucher sur la prairie entre les 2 tsk. Pas de regel nocturne.
Sommes montés par le sentier d'été et avons rejoint l'itinéraire "normal" à 1550m environ.
Descente : Précautionneuse sur les 50 premiers mètres à cause des cailloux puis très agréable dans une neige un tantinet lourde et trafolée mais facile à skier. Neige devenant un peu collante dans le bas non pentu.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par taramont)

Avec Bernard
topo avec départ au stade de biathlon (1277m)
Ô chamechaudiste grenoblois, serais-tu un être grégaire, grenouille de bénitier de Ste Chamechaude ?
Aube, midi ou grépuscule*, que t'importe l'heure, gredin pélegrin !
Grésil ou grêlons, vent aigrelet, rien ne t'arrête, grelottant postulant
Sans grever ton budget, achète-toi un grelot pour te mêler au troupeau !
Peu lui chaud qu'il fasse froid, il lui faut avoir le choix
D'aller gratter ou non les marches glacées, cliquer une image chiadée, grignoter deux grattons puis dégringoler de ce balcon (en général) gelé

Aujourd'hui, et sans grelotter, il y avait même des savoyards sortant du fayard sous un ciel tout sauf blafard, rien de gelé, rien de glacé. Des navires bien connus voguaient sur des nuages et des barques tout aussi connues étaient sur le point de sombrer. La neige, un peu trop molle, pas de bol, mais de la bonne glisse sur la pelisse qui chauffe les cuisses.

Encore quelques heures sans virus avant....j'sais pas, suis pas Nostradamus.

*excusez-moi : mon accent natif resurgit dès que ça m'arrange

couleur de charmecouleur de charme
du côté de la Pinéa (1er plan) et des Bannettes (arrière plan)du côté de la Pinéa (1er plan) et des Bannettes (arrière plan)
à la Brèche Arnaudà la Brèche Arnaud
on donne dans la dentelleon donne dans la dentelle
un des rares "summiters" s'apprête à descendreun des rares "summiters" s'apprête à descendre
le navire du Grand Som voguele navire du Grand Som vogue
Les Lances de Malissard et le col de Bellefont. Mt Blanc à l'arrière planLes Lances de Malissard et le col de Bellefont. Mt Blanc à l'arrière plan
encore quelques arrivants sous la Brèche Arnaudencore quelques arrivants sous la Brèche Arnaud

Commentaires

Invité, le 11.03.20 18:39

Hum, Madame Ladoumègue, grimpait souvent sur la butte agile .....ou l'art de décaler les sons que débite notre bouche 😊 a reserver de préférence à ceux(se) que la muse habite 😠
Chamechaude un jour, chamechaude toujours.

Invité, le 12.03.20 05:41

Exact,... avec Chamechaude, on peut vraiment dire que les rites sont des biens nécessaires

J
jpc, le 25.03.20 09:39

"Encore quelques heures sans virus avant....j'sais pas, suis pas Nostradamus" Même Nostradamus est en échec, visiblement… C'est égal, il reste les couleurs de charme 🙂

Cette sortie