ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Bornes - Aravis > L'Etale, pointe Sud, couloir de la Coufa

L'Etale, pointe Sud, couloir de la Coufa

Massif : Bornes - Aravis
Départ : La Giettaz (1155 m)

Topo associé : L'Etale, pointe Sud, couloir de la Coufa

Sommet associé : L'Etale, pointe Sud (2450 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1250 m.
Ski : 4.3

Sortie du dimanche 09 février 2020

titoutim

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand Beau temps Bon regel le matin Vent qui forcit en milieu de journée
Etat de la route : partiellement enneigée Altitude du parking : 1350m
Neige dure jusqu'à Bogneuve --> Poudreuse jusque sous les barres --> brassage dans le goulet --> Poudre sur fond d'avalanche en traversant vers le bas du Coufa --> Idem dans le Coufa du bas --> Poudre sur fond dur avant le verrou --> Dure dans le verrou --> Grosse poudre sous la corniche

Altitude de chaussage (montée) : 1300 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1300 m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Chaucisse --> Bogneuve --> Coufa en AR --> Stapssets --> Bogneuve --> Chaucisse
Allez on va voir !

Qui dit Boulot dit lève tôt. Toto, David et Pierre se sont donc levés aux aurores, resplendissante lumière du matin, tintamarre des moteurs laissés derrière nous, qui partons d'un bon pas, passants des montagnes.

Une approche efficace, casse-poudre et casse-noisettes, par Bogneuve et un goulet que nous avions repéré en 2018 pour arriver au pied du Contrebandier.

Traversée vers la base du Coufa, familière ambiance de montagne et de neige, je reste en admiration devant les spins, les crevasses et les falaises qui s'élèvent à droite et à gauche. Cheminement fait de conversions multiples enchaînées par Pierre, ressaut qui passe bien malgré les chutes de pierre, neige dure ou croûtée sucrée.

C'est raide un peu quand même et ça se raidit encore à la fin, jusqu'à toucher la corniche allongée qui ressemble à une grande meringue. Enroulée par le vent sur elle même comme une vague, elle nous offre un abri et une plateforme pour chausser. C'est l'heure d'y aller, chacun son tour, en petits virage maîtrisés, puis en dérapage dans le verrou.

Rouflaquettes, boulettes et coquillettes pas cuites se cachent sous la poudre, occasionnent des chocs un peu dur et ça saute à droite à gauche dans le bas du couloir et cher, mais ne glisse pas qui veut, il faut se laisser faire et on conclut l'affaire dans une poudre du tonnerre, sur le bas de la combe orientée tout à l'ouest.

Ca swingue et ça carve dans la neige revenue à point jusque sur la Route des montagnes où nous faisons (Enfin) la pause casse croûte.
Seuls dans la montagne, nous remontons heureux vers Bogneuve, tandis que la tourmente se lève.

Retour à Chaucisse, on serre les saucisses en grandes courbes entre les buttes et les chalets - Voiture 13h - Timing respecté, je peux aller bosser.

Petit goulet secretPetit goulet secret
Combe des contrebandiersCombe des contrebandiers
Etat généralEtat général
Montée dans le CoufaMontée dans le Coufa
Après le verrouAprès le verrou
Haut du couloirHaut du couloir
Corniche sommitaleCorniche sommitale
Poudreuse dans le basPoudreuse dans le bas
Une petite planche pour la faimUne petite planche pour la faim
Noir et blancNoir et blanc
Le vent se lèveLe vent se lève

Commentaires

E
Em42, le 10.02.20 18:24

Une table de 97, c'est large 😜

T
titoutim, le 11.02.20 22:09

Juste assez large pour casser la croute - prochain développement, le petit rebord en spatule pour boire pour la soupe.

Cette sortie