ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Beaufortain > Grand Châtelet sommet nord au départ de la Thuile de Vulmix

Grand Châtelet sommet nord au départ de la Thuile de Vulmix ⭐

Massif : Beaufortain
Départ : Les Chapelles (1300 m)

Topo associé : Le Grand Châtelet (épaule sud), versant sud

Sommet associé : Le Grand Châtelet (épaule sud) (2461 m)

Orientation : S

Dénivelé : 1300 m.
Ski : 1.3

Sortie du lundi 13 janvier 2020

veloski, Feufollet, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Voiles d'altitude s'épaississant en début d'après-midi. Douceur et absence de vent.
Etat de la route : ras Altitude du parking : 1304 m
Piste forestière vallon de l'Arbonne (1304-1450 m) :
neige généralement froide. Quelques passages neige dure sous les arbres. Une trace de raquettes bien marquée. Quelques arbres couchés à franchir.
Pentes sud-est les Rottes, le Sécheron (1450-1750 m) : enneigement continu, ça passe intégralement à ski. Les couteaux sont appréciés. Neige variable.
Le sécheron-plateau sous le versant est du Grand Châtelet côté nord (1750-2200 m) : souvent de la poudre. Quelques courts passages en neige croûte portante sur les revers sud.
Versant est du Grand Châtelet : neige irrégulière, partiellement transfo en rive gauche, croûté en rive droite. Pente finale : poudre et croûte sur fond dur ou cassant.
Traversée est vers le Dôme de Vaugelaz : souvent poudreux.
Descente du Dôme jusque vers 1900 m, en serrant rive gauche : essentiellement poudre avec quelques traces.
Sous 1900 m, ça n'est pas terrible : traffolé et relativement dur.
Cela secoue beaucoup.

globalement des conditions plutôt moyennes.


Altitude de chaussage (montée) : 1304 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1304 m

Activité avalancheuse observée : rien à signaler sur l'itinéraire.
Nous avons cependant pu observer de grosses coulées en versant est et Sud sous la Leisette.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
La première idée de Christian était d'aller nous balader du côté des Deux Antoines, au départ des Echines (Bourg st Maurice) ; mais en découvrant les pentes totalement sèches sur les adrets, nous bifurquons, à l'entrée de la station boraine, sur la Thuile de Vulmix, pour démarrer notre randonnée par la route forestière de la forêt d'Arbonne, bien enneigée. Nous nous échauffons en traversant la pessière des Grands Communaux, égayée des pépiements de mésanges. Quelques franchissements d'épicéas rompent la monotonie de l'itinéraire et le premier déchaussage est pour la traversée du torrent de l'Arbonne. Nous récupérons le sentier et après quelques passages un peu physiques, entre pins sylvestres et cembros, nous débouchons sur les pentes des ruines du chalet des Rottes et apercevons deux chamois, bien plus rapides que nous ! Les couteaux nous aident à poursuivre la montée jusqu 'au chalet du Sécheron dont la construction remonte à 1835 et d'où le panorama est déjà bien vaste (Miravidi et sommets transalpins, cimes et glaciers de la Vanoise, sur fond de ciel un peu voilé).
Rive droite du ruisseau de Lancevard, nous traçons les vastes alpages, appréciant la vue sur le Roignais, les Pointes de Combe Neuve et de la Leisette... et sur le Grand Châtelet, que nous avons désigné comme objectif du jour ! La température est douce et nous progressons sur une agréable poudreuse qui nous fait espérer une belle descente. Les couteaux sont à nouveau de sortie pour la pente sommitale du Grand Châtelet et c'est à pieds que nous achèverons les derniers mètres, pour déboucher sur la crête, légèrement au nord du sommet. De cette échancrure, vue imprenable sur la Pierra Menta, le Roc de la Charbonnière, la Grande Paréi, derrière lesquels nous avons randonné, samedi.
La descente n'est pas aussi belle qu'espérée, la neige étant assez irrégulière. Avant de remonter au Dôme de Vaugelaz, nous profitons des échappées panoramiques qui, du massif du Ruitor, en passant par celui du Mont-Blanc, nous ramènent sur la Vanoise (avec de part et d'autre de l'Aliet, en arrière-plan Albaron et Charbonnel), les Aiguilles d'Arves, Belledonne et plus près de nous, les sommets du Beaufortain. Les voiles nuageux s'épaississent mais la visibilité reste bonne et nous voici bientôt au Dôme de Vaugelaz, multitracé ! Au gré des expositions, nous dénichons quelques portions de poudre avant de continuer sur une neige trafolée plus ou moins durcie qui nous conduit vers les chalets joliment restaurés de Vaugelaz et de Changeline. Un peu de ski sur la route avant de couper à travers champs, dans un style pas toujours académique mais efficace, ramène notre trio sain et sauf à la voiture !

merci à Florence pour son récit.

Roignais, Combe Neuve et Leisette s'illuminent aux premiers rayons du soleil.Roignais, Combe Neuve et Leisette s'illuminent aux premiers rayons du soleil.
Les ruines des Rottes.Les ruines des Rottes.
Vers les Rottes, il n'est pas rare de rencontrer des chamois.Vers les Rottes, il n'est pas rare de rencontrer des chamois.
la gorge de Lancevard face à Bourg St Maurice.la gorge de Lancevard face à Bourg St Maurice.
Depuis le Séchron, le Dôme de Vaugelaz.Depuis le Séchron, le Dôme de Vaugelaz.
Les chalets du Sécheron.Les chalets du Sécheron.
Face à Bellecôte et la Pointe de l'Alliet.Face à Bellecôte et la Pointe de l'Alliet.
Le Roc de l'Enfer et les Deux Antoines que nous avions initialement prévu de visiter.Le Roc de l'Enfer et les Deux Antoines que nous avions initialement prévu de visiter.
De vastes champs de neige à tracer.De vastes champs de neige à tracer.
Le Roignais (2995 m) point culminant du Beaufortain.Le Roignais (2995 m) point culminant du Beaufortain.
Amandine et Florence sur le plateau vers 2150 m.Amandine et Florence sur le plateau vers 2150 m.
Le Grand Châtelet sommet nord est en vue.Le Grand Châtelet sommet nord est en vue.
La pente se redresse dans le final.La pente se redresse dans le final.
Nous sortirons sur la crête à quelques encablures du sommet (2529 m).Nous sortirons sur la crête à quelques encablures du sommet (2529 m).
Sur l'autre Versant (ouest), quatre randonneurs tracent vers Plovezan.Sur l'autre Versant (ouest), quatre randonneurs tracent vers Plovezan.
En face, la Grande Paréi et la Pierra Menta.En face, la Grande Paréi et la Pierra Menta.
Pas aussi bon qu'espéré !Pas aussi bon qu'espéré !
Florence enchaîne.Florence enchaîne.
Le Mont Pourri plein cadre.Le Mont Pourri plein cadre.
Désormais dans le rétro, la Pierra Menta.Désormais dans le rétro, la Pierra Menta.
Remontée tranquille vers le Dôme de Vaugelaz.Remontée tranquille vers le Dôme de Vaugelaz.
Un final surtracé !Un final surtracé !
Voici pourquoi nous ne sommes pas partis des Echines !Voici pourquoi nous ne sommes pas partis des Echines !

Commentaires

B
billyolive, le 13.01.20 21:26

Conditions compliquées en ce moment....vous aurez fait une belle ballade 😎

E
Em42, le 14.01.20 07:04

Belle, un peu sec les Echines... Il vaut mieux chercher des pentes nord ou pas trop raide 🙁 .
La neige est annoncée, croisons les doigts !! 😉

V
veloski, le 14.01.20 09:34

@billyolive : une ballade sympa en effet, mais il n'est pas simple actuellement de trouver de belles conditions. Une exception, samedi passé où la petite couche de fraîche malheureusement éphémère avait bien arrangé les choses. 😉
@Em42: nous avions visé les pentes nord sous le sommet, et là encore point de poudre mais une neige irrégulière soit bien durcie par le vent soit cassante. Nous avons finalement rejoint la crête par la pente est.
La neige prévue sera bienvenue ! 😉

Cette sortie