ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Lauzière - Cheval Noir > Pic du Rognolet, par la combe des Plans

Pic du Rognolet, par la combe des Plans ⭐

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Départ : Celliers (1370 m)

Topo associé : Pic du Rognolet, par la combe des Plans

Sommet associé : Pic du Rognolet (2659 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1700 m.
Ski : 2.2

Sortie du samedi 21 décembre 2019

blandineh

Conditions nivologiques, accès & météo

regime océanique pas de vent
Etat de la route : mouillée Altitude du parking : 1370

Altitude de chaussage (montée) :1370
Altitude de déchaussage (descente) :1370

Activité avalancheuse observée :rien vu rien entendu

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Celliers1370E11h150/10
breche2530E?30/?Poudre tasséeon ne sent pas le fond neige agréable à skier
col des Aiguillons2400NE14h4525/?Poudre tassée

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Babs Véro
Celliers combe des plans breche descente combe des plans col des aiguillons combe des plans Celliers
Départ à11h15 sous un crachin blanc qui ne mouille pas (dixit les bretons) puis climat breton:il fait beau plusieurs fois par jour ,un banc de brouillard (sans corne de brume) puis le ciel bleu qui va si bien avec les vagues blanches que nous parcourons facilement grâce à une trace du matin (merci) Du coup je pense à mon île et le chien Bobby nous escorte gentiement (il vous ramènera au comptoir!) de rien à 30 cm de poudre tassée jusqu'au col. On croise 8 autres embarqués ce sera tout ,à la descente les blacks crows font les pigeons voyageurs mais se laissent aussi tenter par la remontée au col des Aiguillons sur une trace impressionnante(grandes cales oblig sauf si vous trouvez une touline pour vous hisser) Descente agréable mais le ciel se voile et le Mont Blanc confirme....
A partir de 1700m les traces sous jacentes deviennent gênantes et il faut surveiller l'assiette du navire et régler la quête du mât pour le rendre plus ardent.Sur la route le sillage durci rend nos bateaux carrément moins manoeuvrants !Ouf on retrouve la voiture mouillée à quai.
Au moment de l'appareillage je n'ai pas embarqué mon appareil qui craint les embruns ,je l'ai regretté car la montagne s'était faite belle
merci aux 2 goélettes qui m'ont accompagnée sur ce Plan(de neige) tranquille


Commentaires

H
HDlameije, le 22.12.19 09:10

Bravo Blandine 😉 Il fallait y croire.

S
steph-de-mau-73, le 22.12.19 11:54

Belle motiv'! 😉
J'ai envie de te dire: "bon vent Blandine!" 😜

B
blandineh, le 22.12.19 13:36

ah! le bon vent celui qui magnifie les côtes bretonnes celui qui fait voler les feuilles et anime les robes, le marin le connaît , le rapace le maîtrise mais le montagnard le craint...
Merci Steph et souhaitons contourner les méchantes plaques à bon vent! 😄

Cette sortie