ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Raid sauvage dans les Ecrins au départ de Saint Christophe

Raid sauvage dans les Ecrins au départ de Saint Christophe ⭐

Massif : Ecrins
Départ : Saint Christophe en Oisans (Les Prés) (1639 m)

Topo associé : Col du Pavé, Tour du massif du Soreiller

Sommet associé : Col du Pavé (3554 m)

Orientation : T

Dénivelé : 6000 m.
Ski : 4.1

Sortie du lundi 22 avril 2019

steph_, jmp, Stany

Conditions nivologiques, accès & météo

J1: Beau temps J2: Couvert. Chutes de neige en matinée (5cm) J3: Couvert jusque vers 9h puis beau temps.
Etat de la route : déneigée Altitude du parking : 1635
De tout lors de ces 3 jours. De la super transfo en J1 et en fin de J3. Sinon plutôt de la neige dure.

Altitude de chaussage (montée) : 2200
Altitude de déchaussage (descente) : 1750

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par steph_)

Avec Philippe
...
Itinéraire suivi:
J1: Saint Christophe - Passage du Graou W>E - alt 2600 - Selle 3315 au dessus du col de Burlan - refuge du Soreiller
D+: 2100m

J2: Refuge du Soreiller - Col N du Plaret - but météo sur l'arête au nord du col - Refuge du Soreiller - les Etages - La bérarde - Col du Clot des Cavales - refuge du Pavé
D+: 2200m

J3: Refuge du Pavé - Col du Pavé SE>W - alt 2500 - Brèche du Rateau E>W - Col du Replat - Tête S du Replat en AR - Saint Christophe
D+: 1700m

Encore un joli raid dans mon massif fétiche des Ecrins.
Départ samedi matin vers 7h du parking en direction du passage du Graou. Après 600m de portage, nous chaussons et montons efficacement au passage du Graou. Bonne descente et vers 2600m, au repeautage, nous avons la surprise de voir arriver 2 personnes (Emeric et Jerome) parties pour le col de Burlan en boucle par le col du Plat). Il n'est pas tard et je n'ai aucun mal à convaincre mes acolytes (sauf JM) de profiter des belles pentes sud du col de Burlan. En effet descente en super moquette vers 12h. Nous arrivons au refuge du Soreiller, si souvent fréquenté l'été, au pied de la Dibona. Génial de se retrouver ici!
Dans l'après-midi, à notre grande surprise, l'une des 2 personnes croisées revient au refuge pour y passer la nuit (en comptant un peu sur nous pour la bouffe et en s’incrustant pour la journée du lendemain...).

J2: Nous partons donc à 5 personnes pour le col du Plaret. Le ciel est couvert mais le plafond est encore haut et les visibilités bonnes. Après une montée en crampons piolet (3m plus délicats), nous arrivons au col N du Plaret. Là le mauvais temps est arrivé, le vent d'Est souffle fort et il neigeotte. Nous faisons 100m sur l'arête mais je sens que ça ne pousse pas bien fort derrière pour poursuivre et je ne suis pas moi-même bien convaincu. On signe donc le but et on redescend. 10h au refuge. Après avoir bien réfléchi aux différentes options de rechange, nous décidons de descendre aux Etages (déchaussage vers 2000m) puis de suivre la route jusqu'à la Berarde et de remonter au Chatelleret. Là, avec Philippe, il nous reste un peu de force et nous décidons donc d'aller dormir au refuge du Pavé pendant que Claire et JM restent au Chatelleret. Montée bien soutenue tout du long mais tout passe à skis (sauf les 50 derniers mètres qui me vaudront un bon brassage). Refuge du Pavé à 19h, fourbus! Refuge sympa mais qui en effet mérite une rénovation/reconstruction.

J3: Départ à 6h30 sous un ciel couvert. Montée tranquille au col du Pavé (50 derniers mètres raides à pied). Au col, le vent est violent et ne nous incite pas à la contemplation!
Descente pas facile du col surtout à cette heure bien matinale (traversée expo, neige dure...). Puis vers 2500m, nous repeautons pour la brèche du Rateau. Montée assez rapide dans le but de rattraper Claire et JM partis du Chatelleret. 50 derniers mètres à pied mais sans pb. A la brèche, Philippe est trop fatigué (mentalement surtout) pour monter au Rateau et nous faisons redescendre Claire et JM qui étaient déjà en train de monter. Rappel de 30m depuis la brèche et nous prenons pied sur le glacier de la Selle. Remontée facile et tracée au col du Replat puis avec Claire et JM, nous montons à la tête S du Replat. Enfin, descente jusqu'à Saint Christophe, d'abord dans une bonne transfo puis à partir de 2200 dans une soupe bien lourde en rive gauche. Une bonne bière à la Cordée (changement de proprio mais les nouveaux sont bien sympas) et retour à Grenoble à 18h.




Tête de LauranoureTête de Lauranoure
Derrière Claire, la tête de Lauranoure et la MuzelleDerrière Claire, la tête de Lauranoure et la Muzelle
Sous le col du graou et son antenne relais il faut encore traverser et remonter les pentes sur la droite de la photoSous le col du graou et son antenne relais il faut encore traverser et remonter les pentes sur la droite de la photo
Aiguille du plat de la Selle au fondAiguille du plat de la Selle au fond
Passage sous le col du GraouPassage sous le col du Graou
Arrivée finale au passage du GraouArrivée finale au passage du Graou
Vue depuis le passage du GraouVue depuis le passage du Graou
Le cirque du SoreillerLe cirque du Soreiller
Descente E du passage du Graou.Descente E du passage du Graou.
Barre des Ecrins et AilefroideBarre des Ecrins et Ailefroide
Aiguille du Plat de la SelleAiguille du Plat de la Selle
Rateau SWRateau SW
Vallon des Etages avec au fond les Rouies et les FétoulesVallon des Etages avec au fond les Rouies et les Fétoules
Dibona face WDibona face W
Col N du Plaret au milieuCol N du Plaret au milieu
refuge du Soreillerrefuge du Soreiller
Le refugeLe refuge
Coucher de soleil au SoreillerCoucher de soleil au Soreiller
Descente dans la tempête du col du PlaretDescente dans la tempête du col du Plaret
Descente sur fond de DibonaDescente sur fond de Dibona
Lors de la montée au col du Clot des Cavales pour franchir une échine rocheuse vers 2500mLors de la montée au col du Clot des Cavales pour franchir une échine rocheuse vers 2500m
Montée SE au col du PavéMontée SE au col du Pavé
Traversée expo depuis le col du PavéTraversée expo depuis le col du Pavé
Dans le passage délicat de la descente W du col du PavéDans le passage délicat de la descente W du col du Pavé
Col du pavé WCol du pavé W
Sur l'arête de la tête du replatSur l'arête de la tête du replat
Sur l'arête de la tête du ReplatSur l'arête de la tête du Replat
Le père, 68 ans, et encore vaillantLe père, 68 ans, et encore vaillant
Émotions au sommetÉmotions au sommet
Le père, la fille et le fils au sommet de la tête S du replatLe père, la fille et le fils au sommet de la tête S du replat

Commentaires

E
Em42, le 23.04.19 13:19

Belle balade.
Dommage pour le tour initialement prévu mais ça vous donne l'occasion de revenir ;).

A bientôt ! 🙂

N
Navier, le 23.04.19 13:50

Jolie, et la bière est bien bonne à La Cordée, je suis reparti avec un carton la semaine dernière, j'en profite encore comme ça 😎 !

Cette sortie