ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Tour de la Meije, entre extase et effroi

Tour de la Meije, entre extase et effroi ⭐⭐

Massif : Ecrins
Départ : Villar d'Arêne (Pont d'Arsine) (1667 m)

Topo associé : Grand Pic de la Meije, tour de la Meije par la Casse Déserte

Sommet associé : Grand Pic de la Meije (3983 m)

Orientation : T

Dénivelé : 3550 m.
Ski : 3.3

Sortie du mercredi 27 mars 2019

MiRo

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, fort vent de N, froid
Etat de la route : sec Altitude du parking : 1600
J1 gelée le matin, soupe l'après-midi
J2 carton ou croûte
J3 carton ou croûte, pas de décaillage

Altitude de chaussage (montée) : 1600
Altitude de déchaussage (descente) : 1500

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Villar d'Arêne > Adèle Planchard > Grande Ruine > Casse Déserte > Promontoire > Aigle > Villar d'Arêne par le Tabuchet
Sortie effectuée du 25 au 27 mars 2019
J1 Villar d'Arêne > Chamoissière (supplément inutile) > Adèle Planchard (pas gardé)
J2 Grande Ruine par le couloir des Guides > col des Neiges > col de la Casse Déserte > Châtelleret (pas gardé) > Promontoire
J3 Brèche de la Mieje > Serret du Savon > Aigle > Tabuchet > Villar d'Arêne > autostop

Même si c'est un décor connu et déjà parcouru, il y a quelque chose de terriblement exaltant à aller se fourrer au milieu de l'élégance des pics enneigés, à se sentir minuscule et vulnérable, à oser affronter un terrain hostile et hypnotique, à se risquer à vivre là-haut même quelques jours avec en poche à peine quelques ferrailles et un bout de corde. La haute montagne est majestueuse, c'est un fait. Et en même temps, elle souffre un peu plus chaque année et ça se voit. C'est pas tant que ça rende la progression plus technique et exposée (on est pas obligé d'y aller après tout donc on assume), mais c'est surtout que la haute montagne est la sentinelle de la gabegie planétaire en cours qui nous conduit inexorablement vers un avenir pas top.

- Nous avons tiré 2 rappels de 50m au col de la Casse Déserte, la roche mise à nue par le retrait glacière est pourrie, pas encore stabilisée, ça parpine sur la corde, heureusement elle a été épargnée.
- Les couloirs de la face N de la Meije sont à oublier (Z et Gravelotte), ou alors en dry ...
- Le Serret du Savon est vraiment serré serré, et à 9h du mat' après deux nuits à -15°, on se prend encore quelques belles pavasses dans la ligne de tir
- La Meije Orientale est en glace vive, la neige ne protège déjà plus le glacier
- Le glacier de l'Homme ne passe pas, mais alors pas du tout. Ceux qui ont essayé ont dû remonter au refuge. Tabuchet obligatoire.

Bon allez, on n'a qu'à dire que c'est juste une mauvaise année au niveau enneigement, tout va rentrer dans l'ordre dès l'année prochaine. Ou pas ...

Un Dôme pas accueillant cette année encoreUn Dôme pas accueillant cette année encore
Descente du col des Neiges en rappel Descente du col des Neiges en rappel
Descente de la brèche de la Meije entre glace et cartonDescente de la brèche de la Meije entre glace et carton
Sous la face N de la Meije, des passages de crevasse qui nécessitent d'être encordésSous la face N de la Meije, des passages de crevasse qui nécessitent d'être encordés
Serret du Savon peau de chagrinSerret du Savon peau de chagrin
Face N de la Meije, on ne s'arrête pas !Face N de la Meije, on ne s'arrête pas !
Meije Orientale bien lustréeMeije Orientale bien lustrée
Montée au Promontoire sous la reine MeijeMontée au Promontoire sous la reine Meije
120 km/h de vent et voilà le travail ;)120 km/h de vent et voilà le travail ;)

Commentaires

S
steph-de-mau-73, le 04.04.19 16:21

Pourri... mais... grandiose! 😉

Vinchy, le 04.04.19 16:26

Très peu de neige dans les Ecrins cette année, ça fait peur si l'été est caniculaire...

M
Michel1, le 04.04.19 16:47

C'était en guise de préparation du Mont-Blanc en véloski sur la journée 🤣 🤣 🤣

T
taramont, le 04.04.19 17:04

depuis quelques temps, aller dans les Ecrins c'est s'exposer à la splendeur incomparable et à la douleur de l'inexorable ; merci de témoigner, les incrédules, les indifférents, les autruches sont encore trop nombreux

G
grandpic, le 04.04.19 18:19

ben il va faire encore plus chaud que l'année dernière ... rendez vous en septembre pour constater les (récurrents) dégâts ... 😯

V
Vivagel, le 04.04.19 19:23

2 rappels de 50 m au Col de la Casse Déserte !
La vache, quand je pense que je l'ai fait entièrement à skis en avril 2007, c'est impressionnant comme ça a changé en à peine 12 ans !
Et pareil pour le Col des Neiges, il se faisait entièrement à skis ! Et je ne parle pas d'avant-guerre là, c'est quand même récent je ne suis pas encore un vieillard ! 😜 😉

J
jojolasticot, le 04.04.19 20:04

1 rappel de 30m suffit pour passer la barre du col de casse déserte, après la descente du couloir en crampon ou à ski. Quand au col des neiges, ça passe sur la gauche très bien à pied, voir en ski; j'y suis passé lundi. C'est sec c'est clair, mais ça passe encore bien.

H
henyan, le 05.04.19 11:49

bon descriptif pour les conditions, Taramont excellent 🤣 !

J
JBQUAIX, le 06.04.19 11:44

Réflexion :
1960 : 3 milliards d'habitants.
1984 : 4,8 milliards d'habitants, l'extrémité de la langue glaciaire du glacier blanc est au niveau de la passerelle (2267m) lors de ma première montée au dôme des écrins.
2019 : 7,6 milliards d'habitants dont une bonne partie formatée pour être des consommateurs afin de faire tourner la machine "croissance" dans le but d'enrichir quelques privilégiés. l'extrémité de la langue glaciaire se situe vers 2600m, 2700m ?
Y-a-t-il quelqu'un(e) qui puisse calculer à partir de quelle date je pourrai monter au dôme en baskets ?
Y-a-t-il une politique mise en œuvre pour éviter la surpopulation ?

Ce qui me dérange, c'est que je contribue aussi à ce dérèglement climatique, même quand je me rends sur ce site que j'apprécie énormément (voir ci-dessous)
alors, to be or not to be?

Un peu d'optimisme pour finir : C'est la neige de printemps qui nourrit les glaciers, la neige d'hiver ne résiste pas au vent 🙂 .

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-face-cachee-numerique.pdf
https://www.quelleenergie.fr/magazine/actu-environnement/impact-environnemental-mail-57514/

V
Vivagel, le 06.04.19 16:50

"Y-a-t-il une politique mise en œuvre pour éviter la surpopulation ?"
Je ne crois pas que ça se soit déjà fait, en-dehors de quelque(s) régime(s) très autoritaire(s) (la Chine pendant un certain temps étant le seul exemple que je connaisse).
L'inconvénient est que ça entraîne obligatoirement dans un premier temps un vieillissement de la population, ce qui présente aussi des inconvénients embêtants.
Ce premier temps peut être très long si on ne veut pas seulement stabiliser la population, mais la réduire.

J
JBQUAIX, le 06.04.19 17:47

@vivagel
Bonne réponse : Je pense que, sauf à utiliser des mesures très autoritaires, comme tu le dis, globalement, l'être humain semble incapable de limiter volontairement son empreinte écologique, contrairement à certains exemples de sociétés animales. Notre planète continuera de tourner, mais autrement... J'arrête là le délire, on est sur un site de ski de rando 🙂

Cette sortie