ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Deux Grands Becs pour le prix de deux.

Deux Grands Becs pour le prix de deux.

Massif : Vanoise
Départ : Champagny-le-Haut (1475 m)

Topo associé : Le Grand Bec, Face Nord de l'antécime Nord

Sommet associé : Le Grand Bec (3399 m)

Orientation : N

Dénivelé : 4000 m.
Ski : 5.2

Sortie du dimanche 31 mars 2019

Remigrec

Conditions nivologiques, accès & météo


Etat de la route : Altitude du parking :
Conditions printanières standard.
En Nord, c'est pas mal quand c'est vierge, pas très bon quand c'est tracé.


Altitude de chaussage (montée) : 1470 (Le bois)
Altitude de déchaussage (descente) : Vers 1550 au-dessous de Chambéranger en W.

Activité avalancheuse observée : Négative. Un bon risque 1 généralisé.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Face N3000NPoudre tasséeUn peu changeante, mais skiante
Ancien Glacier 3000 > 1800W16hMoquetteTop
Grand bec NN15hIrrégulièreOuille les cuisses

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

J1 - Le bois > Grand Bec antécime Nord > Face N > Grand Bec antécime Nord > Boomerang > Chambéranger / J2 - Le bois > Le Laisonnay > Grand Bec > Le bois
Pourquoi optimiser le dénivelé en allant se poser en altitude quand on peut en faire deux fois plus en partant du bas ?

L'objectif principal du weekend était de profiter tous ensemble d'un camp de base au Refuge du bois, son coin cheminée cosy, sa terrasse ensoleillée.
Objectif assez aisément validé.

L'objectif secondaire était d'aller voir ce que les pentes N ou W de la zone avaient à nous offrir (les pentes sud, c'était vite vu au premier coup d'oeil : du portage).

Grand bec #1 - Montée par la forêt, très pénible de bon matin (c'est glace), mais une fierté virile nous empêche de sortir les couteaux ou de retirer les skis. Ça s'améliore rapidement, et on peut atteindre sans encombre le refuge du Plan des Gouilles, qui est vraiment choupi. Pas le temps de niaiser, on continue jusqu'au pied de la petite face Nord.
C'est pas mal sec, mais ça passe bien. On se relaie à la trace pour une montée efficace, jusqu'à une traversée bien moins efficace dans un mélange de gros sel, sucre en poudre, semoule et polenta.
La montée nous a rassuré sur la qualité de la neige : on redescend dedans.

--Pendant ce temps, à Vera Cruz--
Mat et Anni, mi-emballés par la remontée de la face, empruntent un joli couloir main droite, qui ramène sur l'Ancien Glacier du Grand Bec, et sa -spoiler alert- très bonne neige décaillée.
--

Mais revenons à nos bimbims.
L'entrée dans la face est un peu engagée, c'est bien raide sur 5 mètres, on a le ski amont à mi-cuisse. La suite, c'est changeant mais globalement plutôt bon, court, mais joli iti !
A part que c'est plein Nord et que les photos sont toutes sombres.
Bart-S nous abandonne et poursuit la descente pour retrouver ses douces.
On remonte avec Ded pour rejoindre Jérèm qui s'octroyait une frisquette sieste là-haut (un bordel ce groupe, on s'est éparpillé de partout).

Début de descente dans un Boomerang pas encore bien décaillé à 15h.
On temporise le temps d'un dwiche et de se poser quelques questions existentielles (est-il autorisé de ne pas faire le couloir du Boomerang en aller-retour ?), avant de terminer cette longue et belle descente vers Chambéranger.
Bart-S nous y rejoint au volant de Monique la Scenic (merciii), dont on explorera les limites en la remplissant de 6 personnes.


Grand bec #2 - C'est dimanche et on a de nouveaux bimbims parmi nous. Brize et Loulou ont le couteaux entre les dents, bien décidés à rejoindre le Grand Bec. Après tout on n'a même pas été au sommet hier, alors feu. Direction le Laisonnay.

45 min de plat et 4,5 heures de montée plus tard, l'arête sommitale est franchie.
(glisser ici une info intéressante pour qui rechercherait des infos sur les condis : le glacier est très débonnaire, pas de crevasse apparente).

La descente par le Troquairou, Becca Motta, Plan des Gouilles est éprouvante pour les cuisses : la neige est fort irrégulière.

Depuis le Plan des Gouilles on peut descendre correctement à Champagny en restant en lisière de forêt (à droite en descendant), c'est parfait.

Condis forêt. Pour l'instant, ça passe. Condis forêt. Pour l'instant, ça passe.
Face N et petit couloir emprunté par Mat et Anni.Face N et petit couloir emprunté par Mat et Anni.
Prêts à en découdre.Prêts à en découdre.
Sortie peu aisée de la face.Sortie peu aisée de la face.
Belle ambiance dans la face.Belle ambiance dans la face.
Entrée de la face...Entrée de la face...
Bon ski :)Bon ski :)
Boomerang.Boomerang.
Condis cicatrice et Gromier (vu des traces partir dedans)Condis cicatrice et Gromier (vu des traces partir dedans)
Grand ski entre les blocs.Grand ski entre les blocs.
Candide Thovex.Candide Thovex.
Jean-François le chamois.Jean-François le chamois.
Montée au Troquairou - Au choix crampons au soleil, ou galère à ski à l'ombre.Montée au Troquairou - Au choix crampons au soleil, ou galère à ski à l'ombre.
Meringue sommitale.Meringue sommitale.
Arête sommitale.Arête sommitale.
Condis glacier.Condis glacier.
Bricolage rive gauche.Bricolage rive gauche.

Commentaires

Cette sortie