ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > Isolement et contemplation de la nature hivernale Vertacomicoriène

Isolement et contemplation de la nature hivernale Vertacomicoriène ⭐⭐

Massif : Vercors
Départ : Corrençon en Vercors (Foyer ski de fond) (1150 m)

Topo associé : Traversée du Vercors, de Corrençon au Col du Rousset

Sommet associé : Traversée du Vercors (1700 m)

Orientation : T

Dénivelé : 2900 m.
Ski : 2.1

Sortie du mercredi 20 février 2019

Vertaco

Conditions nivologiques, accès & météo

J1: soleil, vent de sud sur les crêtes J2: grand beau, doux, pas de vent J3: légèrement voilé, vent de nord, frais
Etat de la route : nickel Altitude du parking :
Altitude de chaussage (montée) :1165
Altitude de déchaussage (descente) : 1250

Activité avalancheuse observée : Conditions de printemps

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
GR9116009Geléerevient bien dès le milieu de matinée
Pas de la Ville/Agnellerie1925-2165N11Poudre tasséepas de glace
Face ouest du Gd Veymont2300W13Cartonnéeet gelée
Face sud du Gd Veymont2000-1800S14Transfo lourdeun peu tard pour en profiter pleinement
Montée au petit Veymont1800-2100SW8Gelée

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

J1:Corrençon, pas Ernadant, fil des crêtes jusqu'au pas de Berrièves, cabane Jasse du Play, J2: GR91, pas de la Ville , Agnellerie, Gd Veymont, cabane des Aiguillettes, J3: Petit Veymont, pas des Bachassons, plaine de la Queyrie, cabane Pré Peyret, pas des Econdus, station du col du Rousset
Bonnes conditions sur cette variante de la traversée. Je l'avais réalisée il y à 5 ans avec mon fiston.

Le premier jour méritait mieux que le GR 91, d'ou l'idée de suivre le fil des crêtes. Je ne regrette pas, malgré le vent de sud qui m'aura fait porter le coupe vent toute la journée. C'est impressionnant le nombre d'animaux: chamois, bouquetins, hermines. Les différents passages dans la barrière sont bien remplis, mais semblent bien durs. J'ai vu 3 skieurs dans le pas Morta qui faisait plus de dérapage que de ski. Descente et nuitée à la Jasse du Play, le poêle ne chauffe toujours pas vraiment...

Deuxième jour, plat de résistance. GR 91 menant dans la magnifique plaine de la Chau. J'observe aux jumelles 2 skieurs dans l'Agnellerie. Malgré le manque de neige cela semble passer. Direction le pas de la Ville, toujours aussi venté. Remontée de la première moitié skis aux pieds puis crampons, je m'attendais à trouver de la glace, il n'y en a pas. J'atteins le sommet délaissé par de nombreux skieurs que je croise. Je profite de la solitude, de la température clémente et du casse croute. J'hésite à descendre par la face ouest, puis par le petit couloir orienté sud pour reprendre le pas des Chattons. Après réflexion et avoir vu les skieurs se faire descendre les chaussettes, ce sera la face sud. Transfo lourde mais encore bien skiante. Arrivée pour la nuit à la cabane des Aiguillettes, glaciale. Je crois voir un loup, je me précipite sur les jumelles, et non c'est un magnifique renard. L'éxcitation m'a fait oublier sa queue aussi longue que son corps. Je profite de la pleine lune qui fera office de bougie d'anniversaire...

Troisième jour: la nuit ne fut pas si terrible que ça. Réveil à 7 heures je vois la lune disparaitre à l'est. Montée tranquille au Petit Veymont. Je profite longuement du sommet, je contemple la face sud-est du Gd Veymont qui est encore en bonne conditions: avis aux amateurs. Il est temps de partir, montée au pas des Bachassons, et la descente dans la magique plaine de la Queyrie me laissera toujours enchanté. Fin du parcours classique par Pré Peyret, Pas des Econdus ou la foule se fait de plus en plus présente jusqu'au col du Rousset, normal. Retour à la maison en stop, ça marche toujours, même avec les "bientôt" quinquagénaires!

Ce fut une belle retraite. Je vous souhaite à vous tous les lecteurs le meilleur. Gaïa est magnifique, respectons la.

Départ, espoir...Départ, espoir...
Au dessus du pas ErnadantAu dessus du pas Ernadant
Sur le filSur le fil
Pas MortaPas Morta
Pas EtoupePas Etoupe
Plaine de la Chau et maitre du massifPlaine de la Chau et maitre du massif
Pas de la Ville
Pas de la Ville
Raie des fessesRaie des fesses
Au débouché de l'AgnellerieAu débouché de l'Agnellerie
Petit Veymont, Mt Aiguille depuis le sommetPetit Veymont, Mt Aiguille depuis le sommet
No commentNo comment
Bougie d'anniversaireBougie d'anniversaire
Le matin, elle va se coucherLe matin, elle va se coucher
ObjectifObjectif
Face sud est, en conditionFace sud est, en condition
Depuis le Petit VeymontDepuis le Petit Veymont
Le plus joli du Vercors (pour moi biensur...)Le plus joli du Vercors (pour moi biensur...)
Un bien beau voyageUn bien beau voyage

Commentaires

P
pilippe05, le 20.02.19 19:54

Un super parcours loin de la foule et bien sauvage !
Merci pour ton partage des belles photos et bravo pour la motivation...

T
taramont, le 20.02.19 21:16

vraiment très beau 🙂

E
e-jungle, le 20.02.19 21:38

C'est magnifique ! Merci du partage et admiration pour le chemin parcouru

gstephan, le 21.02.19 11:14

C'est juste trop beau ! Ete comme hiver j'adore cette partie du Vercors... Bel itinéraire qui à l'air quand même bien skiant du coté du Gd Veymont. je garde en tête pour si une envie d'évasion m'appelle !
Merci à Gaïa ! 🙂

H
HDlameije, le 21.02.19 16:04

Très belle entreprise que cette contemplation 😉

V
Vertaco, le 21.02.19 17:18

🙂

Cette sortie