ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Luchon - Posets - Maladeta > Pic de Bacanère, depuis les Gouaux de Luchon

Pic de Bacanère, depuis les Gouaux de Luchon

Massif : Luchon - Posets - Maladeta
Départ : Gouaux de Luchon (920 m)

Topo associé : Pic de Bacanère, depuis les Gouaux de Luchon

Sommet associé : Pic de Bacanère (2193 m)

Orientation : W

Dénivelé : 1960 m.
Ski : 2.2

Sortie du dimanche 03 février 2019

Basu

Conditions nivologiques, accès & météo

Ciel bouché avec quelques giboulées de neige, non significatives, mais aussi quelques très courtes éclaircies. Visibilité correcte. Températures restées fraîches toute la journée. Vent froid au dessus de 1800m et sur les crêtes.
Etat de la route : enneigée le matin. Avec nos 4 pneus neige usés on a mis les chaines. Altitude du parking : 910
Neige fraîche poudreuse légère, entre 15 et 50cm dans les accus environ, sur un fond ferme (que l'on ne sent généralement pas). La neige est restée légère toute la journée.
Grosse trace à la montée.
Crêtes dégarnies et gelées (qqs plaques de glace) sur environ 100m sous le sommet.
Très bonne descente.

Altitude de chaussage (montée) : 930
Altitude de déchaussage (descente) : 930

Activité avalancheuse observée : RAS sur l'itinéraire (pentes <30°). Les contre-pentes sous le vent du N sont très chargées.

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu

Avec Cédric, Thomas, Yannick

Des conditions de neige comme on n'en voit pas souvent dans une saison : chaussage à basse altitude et neige fraiche impeccable de bas en haut (en faisant abstraction des 50m sommitaux soufflés/gelés). Pour une fois la poudre est restée légère tout au long de la journée, on en a donc bien profité malgré une météo un peu capricieuse, mais pas infernale non plus.

Merci beaucoup au groupe parti avant nous qui a tracé une belle autoroute jusqu'à la cabane du Mouscadé. On a pris le relais ensuite, mais ils avaient fait le plus dur. ça nous a permis d'être encore frais pour remettre les peaux vers 1200m pour remonter à la Husse et ainsi profiter une nouvelle fois de ces prairies remplies de poudre !


Commentaires

Cette sortie