ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Lauzière - Cheval Noir > La tuile par la route forestière de Charvan

La tuile par la route forestière de Charvan

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Départ : L'Airette (740 m)

Topo associé : La Tuile, versant E

Sommet associé : La Tuile (2294 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 2.1

Sortie du vendredi 14 décembre 2018

HDlameije, albertito

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau à 8h -2° Se couvrant par la suite Ensoleillé à 13h
Etat de la route : Piste forestière enneigée Altitude du parking : 1200m
Les températures basses ont permis de conserver une belle poudre sur tout l'itinéraire, forêt comprise.

Altitude de chaussage (montée) : 1200m
Altitude de déchaussage (descente) : 1200m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par HDlameije)

Cote 1200m - Route forestière de charvan - La Tuile par le Golet
J’ai coché quelques courses de début de saison, pour profiter de la belle poudre que nous offrent en général les mois de décembre et janvier. La Tuile est un de ces sommets. L’ami Véloski (Christian) m’ayant confirmé dans ce choix par sa sortie récente, cap sur la route forestière qui mène au chalet de Charvan.

Albert s’offre sa 1ère sortie à ski de la saison. Sa compagnie me réjouit. MF avait annoncé un ciel couvert jusqu’à 10h et grand soleil après. C’est sous un ciel clair que nous démarrons vers 8h. On a stationné vers 1200m, un peu plus bas que Christian, n’ayant pas de 4 X 4. Quand on arrive à la jonction venant de Monslaçon, nous bénéficions d’une belle trace (environ une dizaine de passages à vue de nez). Je vérifierai plus haut qu’il y en avait exactement 9.

Le chalet de Charvan est atteint, puis celui du Golet. Le ciel, contrairement aux prévisions commence à se couvrir. La Dent du Corbeau joue avec les nuages, La Tuile est invisible. La luminosité reste bonne. Dès qu’on s’arrête, on ressent le froid gardien de cette belle poudre qui nous attend. Les pentes enneigées ne font plus qu’une avec la brume ambiante. On dépasse la cote 2150m où je m’étais arrêté en fin de saison passée. La trace, sous l’effet du vent, s’est effacée. Bonheur de pousser ses spatules sur des surfaces vierges.

Par chance, à quelques encablures du sommet, on l’aperçoit. Les fermes de La Tuile sortent par moment de leur linceul. Point de Grand Arc, ni d’aucun autre sommet. Le soleil n’est pas loin, mais il n’est pas là.

On profite de moments plus lumineux pour descendre. A l’exception de deux ou trois passages, au pied de pentes, légèrement croutés, ce sera poudre à 100%. Une bien belle descente, que le soleil aurait bonifié. C’est à la voiture que le ciel s’ouvre pour respecter les prévisions de MF avec 3 heures de décalage.

Superbe sortie en montagne.

Il y a eu du passage (chamois ?)Il y a eu du passage (chamois ?)
Une belle trace (9 skieurs)Une belle trace (9 skieurs)
D'après MF, ces nuages devraient disparaîtreD'après MF, ces nuages devraient disparaître
Il faut retracerIl faut retracer
A une encâblure du sommetA une encâblure du sommet
Les fermes de la TuileLes fermes de la Tuile
Tout poudreTout poudre
suitesuite
L'hiver s'installe, il est tempsL'hiver s'installe, il est temps
Retour du soleil. On remonte ?Retour du soleil. On remonte ?
Signature des 9 autres (Véloski, Alexlio ...)Signature des 9 autres (Véloski, Alexlio ...)

Commentaires

S
Saxifragette, le 16.12.18 14:17

Bien contents que vous ayez profité de la poudre savoyarde. 😉

Cette sortie