ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > îles Lofoten / Vesterolen > Saetertinden, Normale

Saetertinden, Normale

Massif : îles Lofoten / Vesterolen
Départ : Terrain de sport Arbogen (5 m)

Topo associé : Saetertinden, Normale

Sommet associé : Saetertinden (1095 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1350 m.
Ski : 1.2

Sortie du samedi 07 avril 2018

DidierGO

Conditions nivologiques, accès & météo

Ciel gris puis quelques fugaces éclaircies en mi-journée avant le retour d'un temps très perturbé et neigeux en début d'après-midi. T de 2°C au départ à 11h.
Etat de la route : sèche Altitude du parking : 5 m
Altitude de chaussage (montée) : 5 m
Altitude de déchaussage (descente) : 5 m

Activité avalancheuse observée : RAS sur l'ensemble de l'itinéraire mais certaines accumulations en cours de formation suite aux importantes chutes de neige en journée

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Sommet1095 mE14h15PoudreTrès bonne poudreuse mais visibilité nulle
Cabane830 mE14h40PoudreQuelques zones soufflées le long de la crête puis bonne poudreuse

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Pierre, Michel

Ce samedi pour notre dernière course norvégienne, nous revenons dans l'archipel des Lofoten sur son secteur Est. Le sommet coché est le Saetertinden situé à environ 35/40 km de notre logement à Bogen. Les prévisions météorologiques qui étaient annoncées bonnes il y a encore 48 heures ne le sont plus. En effet : ciel gris annoncé avec des averses de neige en début d'après-midi puis le retour du beau temps en fin de journée. Du coup, à notre arrivée à Sandtorg, le ciel est gris et neigeux. Après quelques difficultés à trouver le point de départ de la course (cf. l'erreur sur la carte signalée dans l'itinéraire de la course), nous partons à 11h sous un ciel gris mais sec. Un habitant de Sandtorg nous indique le bon chemin à suivre et nous trouvons rapidement une trace de montée agréable à suivre car pas trop raide. Les nuages se déchirent laissant apparaître un beau soleil qui nous incite à l'optimisme sur l'évolution météorologique.

Après être passés non loin du lac Arbogvatnet que nous avons laissé sur notre droite, nous poursuivons notre ascension avec à nouveau une météo qui se dégrade : vent fort et ciel gris. A partir de la côte 600 m environ, le cheminement est balisé vers le sommet par des jalons de couleur rouge menant à une cabane fermée à l'altitude de 830 m. Nous y ferons notre pause déjeuner avant de poursuivre notre ascension malgré un ciel de plus en plus gris et bas. Le reste du parcours est balisé par d'immenses poteaux ce qui va nous conduire à continuer notre ascension malgré le brouillard qui nous enveloppe et la neige qui se met à tomber en abondance.

Nous arrivons au sommet à 13h45 dans un brouillard à couper au couteau et sous la neige. La descente risque de s'avérer épique avec de telles conditions. La première partie pour rejoindre la cabane se fait en suivant scrupuleusement les poteaux et avec une très bonne poudreuse mais une visibilité nulle car il neige à gros flocons et avec du vent. C'est dommage car nous ne pouvons pas profiter pleinement de cette descente. Une fois arrivés à la cabane, la météo se dégrade encore plus franchement et on ne voit pas grand chose ! La suite de la descente s'apparente à un jeu de piste : exit les gros poteaux bien visibles, il faut maintenant chercher les fins jalons plus espacés. Ce jeu de piste s'avère très efficace puisque nous trouvons tous les jalons en réalisant même du bon ski. Sauf qu'à partir de l'altitude de 600 m environ il n'y a plus de jalons et la visibilité est toujours quasi nulle. Conciliabule pour la suite de la descente et les avis divergent entre Pierre qui veut descendre selon une direction NE, c'est à dire très à gauche par rapport à notre position alors que je milite plutôt pour suivre une direction Est qui nous ramènerait à notre point de départ. Vers 400 m après être descendus vers le NE comme préconisé par Pierre, nous sommes maintenant perdus et du coup nous décidons de repeauter pour regagner le dernier jalon situé à proximité d'un cairn et tenter de se repérer. Nous le retrouvons mais nous ne sommes guère plus avancés quant à la direction à suivre si ce n'est que je maintiens qu'il convient de suivre une direction Est contrairement à Pierre qui persiste sur une direction plutôt NE en direction du lac que nous avons pourtant laissé sur notre droite lors de l'ascension.

Nous descendons avec les peaux ce qui est problématique compte tenu de la neige et de la pente. Pierre descend plus vite que Michel et moi sans vraiment attendre malgré le brouillard et la neige qui tombe drue et du coup nous le perdons de vue car les traces ont disparu. Malgré nos appels, pas de réponse. De ce fait nous décidons de poursuivre notre descente avec Michel en suivant une direction Est comme je l'avais déjà préconisé depuis le départ. Nous galérons un peu en traversée avec les peaux et nous les retirons pour une meilleure glisse. En suivant cette direction, nous retrouvons la ligne électrique que nous avions traversé le matin puis les pistes de ski de fond qui nous ramènent à notre point de départ à 16h20. C'est bien la preuve que l'itinéraire de descente que je souhaitais suivre était bien le bon. Pierre n'étant pas arrivé à la voiture, nous l'attendons dans le froid (c'est lui qui a les clefs de la voiture) en espérant qu'il ait pu s'orienter et retrouver son chemin mais en se fixant néanmoins une heure butoir à 18h avant d'appeler les secours. Heureusement pour tout le monde Pierre arrive à 17h40, soit 1h20 après nous et bien content de nous retrouver. Tout est bien qui finit bien !

Nous terminons ainsi notre séjour norvégien sur un bon coup de stress mais avec un bilan excellent de 14 à 15 jours de ski consécutifs et avec une très bonne qualité de neige.

Départ depuis le terrain de football
Départ depuis le terrain de football
On trouve une bonne trace en forêt
On trouve une bonne trace en forêt
On y croit au niveau météo
On y croit au niveau météo
On laisse le lac sur la droite, l'antécime au fond et à gauche et le local de l'étape qui nous indique le bon chemin à suivre
On laisse le lac sur la droite, l'antécime au fond et à gauche et le local de l'étape qui nous indique le bon chemin à suivre
Belle vue sur le fjord de notre point de départ
Belle vue sur le fjord de notre point de départ
Le lac Arbogvatnet laissé sur notre droite
Le lac Arbogvatnet laissé sur notre droite
En route vers le sommet
En route vers le sommet
Le sommet au milieu de la photo
Le sommet au milieu de la photo
Le lac Arbogvatnet
Le lac Arbogvatnet
Le sommet se rapproche
Le sommet se rapproche
On se prend à rêver niveau météo
On se prend à rêver niveau météo
Panorama sur Tjeldsundet et le Lavangsfjorden
Panorama sur Tjeldsundet et le Lavangsfjorden
La belle couleur des eaux du fjord
La belle couleur des eaux du fjord
Panorama sur le fjord d'Arbogen
Panorama sur le fjord d'Arbogen
La météo se dégrade
La météo se dégrade
Pause déjeuner à la cabane fermée en compagnie de 2 skieurs germaniques
Pause déjeuner à la cabane fermée en compagnie de 2 skieurs germaniques
Direction le sommet dans le mauvais temps et avec un bon balisage
Direction le sommet dans le mauvais temps et avec un bon balisage
Les trois compères au sommet
Les trois compères au sommet
Début de descente dans le brouillard et la neige
Début de descente dans le brouillard et la neige
Visibilité nulle !
Visibilité nulle !
De retour à la cabane
De retour à la cabane
Nous sommes perdus ! On repeaute
Nous sommes perdus ! On repeaute
Avec Michel dans notre traversée Est
Avec Michel dans notre traversée Est
Heureux de retrouver la voiture sous la neige
Heureux de retrouver la voiture sous la neige
Michel bien content de rentrer
Michel bien content de rentrer

Commentaires

M
Michel1, le 13.04.18 21:53

Le mauvais temps en Norvège c'est du costaud visiblement ! En tout cas bravo pour ton sens de l'orientation 😉

DidierGO, le 16.04.18 08:41

@Arthur : sur les 15 jours passés, nous n'avions pas eu un tel mauvais temps 🤢 Merci pour le sens de l'orientation. C'est vrai que dans de telles conditions, c'est très utile 😉 😉

T
taramont, le 16.04.18 10:38

la montagne ne connaît pas de "mauvais temps", le randonneur 4 saisons ne sait même pas de quoi on parle 😄 ; j'ai suivi cette odyssée nordique avec bcp d'intérêt et les suivants auront grâce à vous une mine d'info - merci pour tout ça et l'aventure partagée 🙂

DidierGO, le 11.05.18 10:12

@taramont : merci pour votre commentaire. Effectivement, c'est un peu contraignant de renseigner les sorties sur un séjour de 15 jours mais c'est vrai que cela constitue une bonne base de données utile pour les prochains amateurs de grands espaces 😉

Cette sortie