ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Roc de Montet, couloir NE de Combache

Roc de Montet, couloir NE de Combache

Massif : Belledonne
Départ : Les Roches (1138 m)

Topo associé : Roc de Montet, traversée combe N > combe de l'Arbé

Sommet associé : Roc de Montet (2512 m)

Orientation : N

Dénivelé : 2000 m.
Ski : 4.1

Sortie du samedi 24 mars 2018

Pedro, npf

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau, pas de vent, printanier
Etat de la route : RAS Altitude du parking : 1138 m
Couloir NE de Combache : 30 cm de très belle poudre en haut, qui coule sous les skis. Moins régulier en bas : poudre ayant coulé et un zeste de carton, bon ski quand même.
Combe des Roches : de la poudre (un peu traffolée) dans les orientations froides, s'humidifiant au soleil (donc croûte quand ça regèle), et presque transfo en sud. Léger carton par endroits.

Altitude de chaussage (montée) : 1138 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1138 m

Activité avalancheuse observée : RAS. De belles fissures de reptation en face sud sous les Conches

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par Pedro)

Les Roches >> Sommet 2224 par la croupe des Conches >> couloir NE (à l'est du sommet) >> A/R à l'ancien glacier du Puy Gris >> les Roches
Partis pour rééditer la sortie de Mick de 2013, on commence par se farcir la croupe des Conches. "Sauvage" était un euphémisme, j'aurais plutôt dit merdique car c'est une bonne partie de ski-sanglier qui nous attendait sur 500m de d+... On aura bien révisé les conversions en appui sur les troncs et la poussée sur les bâtons... enfin, les branches... Au bout d'un moment, les skis ont fini sur le sac, ça allait mieux, jusqu'au moment où on s'est enfoncés jusqu'aux hanches :-)
Ce n'est qu'une fois sortis de la forêt que les avantages de la sauvagitude-wilderness nous sont apparus : un chamois bondissant dans la poudreuse à portée de lasso, un couloir tout poudreux et tout vierge que le vent n'avait pas effleuré... yesss !
Par contre, le couloir-goulotte de l'Orselle sera pour une prochaine fois (20 m qui brillaient au soleil juste au-dessus de la banquette, fatigue pré-changement d'heure, versant nord du Roc de Montet paraissant cartonné, tout çaaaa...) On s'arrêtera à l'ancien glacier du Puy Gris.


Commentaires

Cette sortie