ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Lauzière - Cheval Noir > Grande Lanche, du rêve au cauchemar

Grande Lanche, du rêve au cauchemar ⭐

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Départ : Le Planet (route de l'Ebaudiaz) (1314 m)

Topo associé : La Grande Lanche, Boucle de l'Ebaudiaz

Sommet associé : La Grande Lanche (2110 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 800 m.
Ski : 3.3

Sortie du mardi 02 mai 2017

billyolive

Conditions nivologiques, accès & météo

Couvert, neige et brouillard, assez fort vent de SO vers le sommet. Puis éclaircies arrivé en bas !
Etat de la route : route partiellement enneigée à partir des herissons, puis 10-15cm au dessus du planney. Pour l'instant, ça passe avec des pneus neige. Parking après l'intersection vers 1335m. Altitude du parking : 1335
Neige regelée et portante dans les prés de l'ébaudiaz, puis portante/croutée sur la croupe.
Un peu de transport de neige dans la face derrière la croupe.

Altitude de chaussage (montée) : 1335
Altitude de déchaussage (descente) :1335

Activité avalancheuse observée : Anciennes Purges de surface.

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Aller retour au sommet par la croupe au dessus de l'ébaudiaz.
Les derniers préparatifs bouclés, je me couche tôt pour profiter d'une "possible" fenêtre météo matinale...
Pensant être seul, me voilà finalement en bonne compagnie. Les derniers nuages s'écartent doucement et nous ouvrent de belles fenêtres sur les sommets alentour. La neige fraîchement déposée redonne un air hivernal à ce printemps précoce. Nous sommes bénits par la météo ! Nous passons la Combe qui l'est aussi
( bénite ), pour avoir en point de mire le couloir sud par lequel nous atteindrons le sommet du Cret du rey. Le final sur l'arête est splendide, d'autant qu'il n'y a aucune trace dans le secteur ! Chacun pense alors à cette belle et vierge face nord. Nous laissons à Val le plaisir de goûter en premier ce doux manteau de cristaux blancs...Je me lance à mon tour et ne peut m'arrêter tellement c'est bon ! C'est seulement arrivé au pied que je sors mon appareil pour immortaliser l'instant.
Mais un "Bip Bip Bip Bip" retentit soudain ! Je lève machinalement le bras gauche pour taper dessus...mon réveil vient de sonner...il est 5H45 et je suis dans mon lit !
Dehors, ça parait bien baché...Peu importe, les fenêtres, météo ou non, sont faites pour être ouvertes !
Me voici donc sur la route de l'ébaudiaz, en quête d'une petite sortie salvatrice ( les collègues se sont gavés tout le week-end pendant que j'étais au boulot...). L'idée était de monter assez vite à la grande Lanche, et peut-être visiter la face NE en fonction des conditions...Je dépasse les derniers hameaux habités et la foret se fait plus dense. Après avoir roulé à coté d'une buse surprise de me voir là, me voici stoppé net dans mon élan. Un peuplier, un tremble en fait, n'était pas peu plié mais bien déraciné. Il ne tremblait plus, et son feuillage meurtri par la chute gisait sur le bitume... Impossible de passer !
Pour lui il n'y avait plus rien à faire....mais pour moi...Pas question d'en rester là! Je commence par écarter les petites et moyennes branches mais me rend vite compte que la bête était de taille !
Après quelques minutes de lutte acharnée avec un frêne qui avait pris part au combat, je décide d'employer les grands moyens. J'attache alors le pauvre tremble à mon Partner à l'aide d'une sangle trouvée dans le coffre. Malheureusement, elle n'était pas de première jeunesse, et n'a pas tremblé longtemps...Désespéré, Je sors mon opinel...non pas pour en finir, mais pour couper le reste de sangle qu'il est maintenant impossible de dénouer...Jusqu'ici, seuls les craquements de branches se faisaient entendre, mais maintenant, c'est bien le son d'un moteur qui me parvient aux oreilles ! Vous ne le croirez peut-être pas, mais deux bûcherons slovaques sortent alors de leur Duster. Pas la peine de leur présenter la situation, ils ont vite compris et ne parlent pas bien français. La tronçonneuse, visiblement bien affûtée, a vite fait de débiter ce pauvre tremble dont il ne reste bientôt que de la sciure.
Je les laissent partir devant, au cas où, et les suis jusque vers 1335m, peu après la bifurcation. Au passage, il m'auront fait la trace avec leur 4X4 ! Vive les travailleurs détachés !
Mais il est déjà bien tard...Je remercie les 2 bûcherons et remonte rapidement la suite de la route à ski. Le ciel est de plus en plus sombre, et c'est au son lointain des tronçonneuses dans la coupe de bois que je rejoins la croupe au dessus du bois. Tiens, il neige...mais je continue ma chevauchée! C'est sous de fortes bourrasques de vent que j'aborde la crête sommitale. Le ciel est presque noir au loin et le brouillard y a mis du sien...Pas question d'aller plus loin ! Je redescendrais par la croupe car les sapins qui la bordent me donnent des points de repère, on n'y vois pas à 2 mètres...J'alterne neige dure et neige croûtée, tantôt portante, tantôt cassante. La neige tassée et bien regelée des prés de l'ébaudiaz m'épargnera des requins cachés, et la route m'offrira ensuite un retour sûr et glissant jusqu'à la voiture, il est 10H...Tiens, il fait beau...
Une belle journée pour passer du rêve, au cauchemar, puis à la réalité !

NB. les photos du crey du rey datent d'une sortie du 26/03/2017 que j'ai plaisir à partager avec vous ;)

Une fenetre de rêve !Une fenetre de rêve !
La béniteLa bénite
Le cretLe cret
Sortie magique sur l'arête du Cret du Rey Sortie magique sur l'arête du Cret du Rey
Le bonheur...Le bonheur...
Le rêve !Le rêve !
Le réveil...Le réveil...
Le cauchemarLe cauchemar
Au sommet, le brouillard arrive !Au sommet, le brouillard arrive !
Tiens, il fait beau !Tiens, il fait beau !

Commentaires

E
eterlou73, le 02.05.17 17:48

t inquiète billy tu te vengeras!!!

B
billyolive, le 02.05.17 18:30

J'y compte bien claude ! 😄 😄 😜

C
cassien, le 02.05.17 19:42

une vraie équipe a ripper le soleil, bien bravo 😉

T
taramont, le 02.05.17 20:12

parfois, il vaut mieux consulter son horoscope que le BRA 😄 ; la Grde Lanche attend votre revanche 🙂

Baugeniaque, le 03.05.17 00:48

Une sortie pleine d'espérance, des mésaventures, des jeux de mots comme j'aime et une danse lascive sans arrière pensée avec des inconnus.. et oui, le slow va que détaché sinon après on s'attache... on perd ses repères, on a la tête dans les nuages (où est le reste ? je veux pas le savoir) et on ne sait plus skier... 🤣

J
jpc, le 03.05.17 19:58

"les fenêtres, météo ou non, sont faites pour être ouvertes" : excellent ! 😊

Cette sortie