ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vercors > la Petite Moucherolle, Couloir Est

la Petite Moucherolle, Couloir Est ⭐

Massif : Vercors
Départ : Col de l'Arzelier (1154 m)

Topo associé : La Petite Moucherolle, Couloir Est

Sommet associé : la Petite Moucherolle (2156 m)

Orientation : E

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 4.2

Sortie du vendredi 17 février 2017

Rémo Barbaruli, pollo

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand bleu, assez chaud sauf sur le plateau, vent de nord froid
Etat de la route : ok Altitude du parking : Puy Trangoulia
Bon regel (sauf parfois en forêt), neige en général transformée, boules et goulotte mais pas trop gênant à la descente, sections en rocher dans le couloir.

Tout ce qui se skie était en moquette 3-4*, mais comme on n'a pas pu skier tout le couloir on a décidé de mettre la skiabilité à 2*.

Altitude de chaussage (montée) : 1300 environ
Altitude de déchaussage (descente) : 1200 environ

Activité avalancheuse observée : anciennes coulées de surface ou de fond (couteaux utiles sur l'herbe).
Rien de récent ou durant la sortie à part quelques cailloux qui tombaient avec le réchauffement.

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu (par Rémo Barbaruli)

topo, départ de Puy Trangoulia
On était parti pour la face sud de la Grande Moucherolle, mais le moral baisse un peu en voyant le manque de neige, puis tombe dans les chaussettes en voyant l'expo de la face...

Non, je déconne ! Jamais on n'envisagerait un truc pareil. Et ce qu'on a fait aujourd'hui nous a largement suffi !

Des envies de barrière Est du Vercors donc, mais comme bien souvent Julbont et Toz ont grillé les options qu'on convoite, on se rabat sur du moins couru.

Il est possible que les deux crux en rochers expliquent que ce soit moins fréquenté... On ne skiera donc pas le haut du couloir, je serrerai bien fort mon piolet, et malheureusement des nuages remonteront le couloir quand on le descendra...

Pas grave, ça reste beau, on n'a vu personne (pas même un bouquetin vegan...), un beau vendredi !

premiers rayonspremiers rayons
Les deux soeurs Les deux soeurs
la petite et la grandela petite et la grande
avec le soleil qui chauffe les nuages apparaissent...avec le soleil qui chauffe les nuages apparaissent...
Salut les bosons, bis ?Salut les bosons, bis ?
à la montéeà la montée
ça gratonneça gratonne
Cyrille à la traceCyrille à la trace
Un peu de relief mais très skiant tout de mêmeUn peu de relief mais très skiant tout de même
Fin des difficultésFin des difficultés
allons jouer dans les contrepentes !allons jouer dans les contrepentes !
De l'utilité des couteaux ;)De l'utilité des couteaux ;)
Ma pomme, pour une fois. Photo pollo !Ma pomme, pour une fois. Photo pollo !

Commentaires

neigerome, le 17.02.17 19:55

salut

la barrière est se mérite, difficile de saisir le bon créneau à moins d'être à son pied, à l'affut
belles photos et ambiance 😄

Toz, le 17.02.17 20:13

Fumiers de Julbont et Toz 😡 🤣
Pinaise que c'est sec mais cette pente s'enneige difficilement...
Superbe photos 😎

J
JulBont, le 17.02.17 21:39

Avec le remplissage actuel, y'a pas grand chose qui passe intégral en Vercors, surtout en 5.x. Quand on voit la tronche du couloir du Gerbier en ce moment... 🙁
Il n'empêche que même dans ces conditions, on a envie d'y retourner! 🙄

T
taramont, le 17.02.17 22:59

très beau ! sauf l'indécente dernière photo : voilà qu'on montre jusqu'à ses dessous 😊

R
Rémo Barbaruli, le 18.02.17 09:01

Merci pour les commentaires sur les photos ! Promis je ne montrerai plus mes dessous !

P
pollo, le 18.02.17 16:02

En même temps, en plongée, on aurait du se contenter d'un caliméro perdu au milieu d'un couloir déneigé !!
Vive la contre-plongée donc.
Et merci à Rémi pour ces deux tutos sur l'utilisation des couteaux en terrain herbeux et sur le virage sauté. Le premier rend toutes ses lettres de noblesse à ces instruments souvent décriés voire snobés par certains et qui nous ont grandement facilité la tâche dans ces pentes ravagées.

R
Rémo Barbaruli, le 18.02.17 16:10

Tu sais ce qu'il te dit le Calimero ? 😉

Cette sortie