ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Grand Rocher, du foyer de fond du Barioz

Grand Rocher, du foyer de fond du Barioz

Massif : Belledonne
Départ : Le Barrioz (foyer de ski de fond) (1420 m)

Topo associé : Grand Rocher, du foyer de fond du Barioz

Sommet associé : Grand Rocher (1926 m)

Orientation : W

Dénivelé : 550 m.
Ski : 2.1

Sortie du jeudi 16 février 2017

Zig

Conditions nivologiques, accès & météo

Temps magnifique, chaud et sans vent.
Etat de la route : dégagée Altitude du parking : 1420m
Altitude de chaussage (montée) : 1420m
Altitude de déchaussage (descente) : 1420m

Activité avalancheuse observée : Petites trainées de neige lourde versant est

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
WIrrégulièreBon grip le matin. Forte évolution diurne.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Bruno

Bruno souhaitait valider sa forme et son nouveau très beau surf de rando qui se monte et se démonte tel un puzzle, ... c'est à dire avec savoir faire et patience.
Ce coin est toujours très agréable à parcourir ; on commence en forêt, on regarde la Chartreuse et le Vercors en arrivant aux alpages pour découvrir enfin le massif de Belledonne depuis la crête du Poulet.
La montée s'est faite tranquillement au milieu de très nombreuses traces. Au Grand Rocher, le versant Est resté vierge nous fait envie, mais nous renonçons car il est déjà tard et je crains que notre remontée ne se fasse pas sur un manteau neigeux insuffisamment stable. On mange près de la croix dans une ambiance de terrasse printanière ; de nombreuses personnes profitent comme nous du soleil et du paysage.
L'estomac plein, satisfait de sa forme et de son matériel, Bruno reste sur sa faim. Pas de galère à la montée, un itinéraire scrupuleusement suivi, une pente vierge que l'on renonce à descendre, il n'est pas habitué à ça, il n'est pas venu pour ça (comment ai je pu avoir un doute?). Il suggère donc de retrouver nos standarts en dénichant un itinéraire de descente resté vierge - au Cret du Poulet? si si, un peu par la bas ! Ça sent la galère là ? Ben oui, peut être. Alors on y va!
Et on trouve! Il suffit de viser là où personne n'est passé, on se demande, sans insistance, pourquoi ?
Passage dans la forêt presque sans problème. Y avait pas de quoi grimper aux arbres malgré les essais (fructueux) de Bruno. La séparation avec un affectueux épicéa se fait un peu dans la douleur, mais avec un peu d'arnica, je suis sur qu'il finira par l'oublier.
On fini en rempeautant par la piste de fond pour rejoindre la voiture. On se croirait en avril.

On voit bien la Chartreuses mais aussi beaucoup de traces On voit bien la Chartreuses mais aussi beaucoup de traces
Ce ne sont pas des skis !Ce ne sont pas des skis !
après c'est par là. C'est comme on veut, aucune trace !après c'est par là. C'est comme on veut, aucune trace !
Vers les Sept LauxVers les Sept Laux
Nuage de poudreuse !
... ou avril en février.Nuage de poudreuse ! ... ou avril en février.

Commentaires

P
padawan1, le 16.02.17 22:07

Bravo serge tu vois quand tu regarde pas la carte sa va mieux 😄

Z
Zig, le 16.02.17 22:40

Tout à fait ! Il vaut mieux regarder la montagne ! 🤣

Cette sortie