ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Grées S > Grande Ciamarella, Face Nord

Grande Ciamarella, Face Nord

Massif : Alpes Grées S
Départ : Bonneval sur Arc (1800 m)

Topo associé : Grande Ciamarella, Face Nord

Sommet associé : Grande Ciamarella (3676 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1800 m.
Ski : 5.3

Sortie du dimanche 13 mai 2007

casscroot, Mouai

Conditions nivologiques, accès & météo

Fort vent. Effet de fohen sur la face dès 7h dans ambiance de grand beau. Seule la face est bachée. Puis la face se devoile pour mieux se recouvrir définitivement. Goutes de pluie

Conditions de neige : Fort regel jusqu'au pied de la face
Dans la face (montée)
1ere moitié : poudre tassée
2nd moitiée : dure gripante avec trace de poudre tassée puis traces regelées et glace pas loin. Crouté sur la fin.
A la descente, la poudre c'est mise à botter dangereusement.


Altitude de chaussage (montée) : 2300
Altitude de déchaussage (descente) : 2150

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par casscroot)

Avec Andréa

C'est le but avec tous les ingrédients... Le bon B2!
Déjà, la météo est merdique. (Mini-merde n°1). Soit. On attend au col 1 heure que le face se montre en creusant un abri. Puis pendant qu'on remonte, des bidasses,suivant ODL, nous descendent dessus en manquant de mourir à chaque virage : hallucinant! L'un dérape entièrement la face(!), taquet à mort, l'autre n'a qu'un bâton, maîtrise moyennement, attaque, part à cul en sortie de virage et remonte puis part en marche arrière sur 20 m! Un vrai miracle : un moment j'ai cru que la tragédie du col des écrins allait se reproduire... Jérôme, ODL et Andréa n'en pensent pas moins.Bref. (Mini-merde N°2)
Enfin, nous arrivons au somment tandis que Mario Monaco dont nous avons vu la voiture le matin descente par la voie de droite (5.2). Là, nous somme pris par le brouillard. Une éclaircie, puis nous entamons la descente. Tout va bien jusqu'a la première étroiture (béton mais bon grip) que je négocie en dérapant du fait des sales traces regelées.
Attendant en dessous, je découvre qu'Andréa est taquet en ski, à peine mieux que nos chasseur de lapins... On est vite d'accord avec Jérôme pour qu'il descende avant nous pour pas nous tomber dessus (!). (Mini-merde N°3). Il lui faudra 10 min pour déraper taquet les 20 m de l'étroiture béton. Quelque peu énervé, voyant la tragédie se construire sous mes yeux, je lui gueule de vite remettre ses crampons et de finir la descente à pied: je ne veux plus le voir faire un virage roulette russe! Tout le temps qu'il faut pour que le brouillard nous enveloppe totalement, (Minimerde N°4) pour que Jérôme s'engourdisse à attendre dans sur le béton à 50° 20 minutes (mini merde N°5), que la poudre posée sur la glace sur laquelle je suis se mette à botter furieusement avec ce brouillard humide et réverbérant, enlevant toute accroche à mes skis que je n'ai pas fartés il est vrai (imbécile! comme quoi, même dans le raide, le fart, ça sert;-) (mini merde N°6). Sans aucune visi, sans points de repères, avec une neige dangereuse, la descente n'est plus la même. Sur ce Andréa nous demande de l'attendre car il ne sait pas s'il retrouvera le chemin de la descente dans la purée... Minimerde N°7 qui sera la dernière. Le scénario de l'accident s'est trop bien construit, cela m'est apparu soudain comme une évidence : il faut arrêter les frais ici, tout le monde descendra à pied, même si Jérôme est vert, que l'on enfonce à mi mollet, que le dur du bas a transformé, que l'on avait skié le plus dur. Mieux vaut rentrer TOUS entiers... De toute façon, ayant descendu dans le brouillard la NNE des courtes, je sais que ça ne laisse aucun souvenir.
La plupart des accidents sont une suite de petites erreurs, de petits faits sans importance pris isolements mais qui mis bouts à bouts mènent à la catastrophe de façon inéluctable. Le plus dur est d'apprendre à leur donner l'importance qu'ils méritent avant le drame, afin de stopper net l'engrenage. Peut être que ça aurait fait quand même... ou pas!
On reviendra. Comme dirait Jérôme en parlant au couloir N du Pic Sans Nom jeudi dernier, le poing levé : " Je t'aurai Gadget, Je t'aurai!"


Commentaires

M
marika, le 14.05.07 22:17

yes, well played! 🙂
ça fait plaisir d'entendre ça! 😊 (enfin, les mini-merdes successives, énoooooorme! 🤣 ). pas le but, hein, mais le demi-tour quand il faut, je trouve ça classe! 😎

Jeroen, le 14.05.07 22:29

Excellent !!

B
Bubu, le 14.05.07 22:41

le demi-tour quand il faut, je trouve ça classe!

Et zou, retour au sommet de la face pour apprécier la tempête 😄

Excellent le récit : le coup des bidasses, la description en détail d'un cas typique de "plus tu looses, plus tu looses".

M
Maud, le 14.05.07 22:42

Batman c'était aujurd'hui qu'il fallait y aller pour le 3ème But 🤢
Dommage pour vous 🙁 mais j'aime bien l'esprit du récit. On en redemande presque....🙄
Un nouveau style est né : La mini-merde collection ! 😎

M
marco, le 14.05.07 23:07

che sfiga ragazzi... 😉
Le petit coup de gueule qui va bien, et la grande sagesse qui l'emporte. ça sent le vieux guide, ça...
l'ENSA ça vous gagne ! 😉

M
marika, le 14.05.07 23:08

@ bubu: 🤣 🤣 🤣

N
nat, le 14.05.07 23:27

Pas de langue de bois, le plus pur style Nimp'Crewsien, celui qui ennerve quand on est sur place, et dont on peut rigoler lors des longues soirées d'été ! 😎

Sans parler de l'utilité du récit, c'est pas toujours aussi facile que ne le laisse penser le net... 🙄

Invité, le 15.05.07 04:20

On avait projeté d'y aller aussi ...pis finalement, notre Christophe adoré nous a enmené faire une petite balade sympa du coté d'Arolla ...
C'etait pas le top , mais pas pire qu'à la ciama 😜

C
cyrilg, le 15.05.07 08:37

Pauvre jérome! 2 buts dans le week-end! 🤢
Alors que c'était son dernier week-end. 🙁

C
casscroot, le 15.05.07 08:50

Rendons à Cesar ce qui appartient à César, la "mini-merde" provient de l'article 10 du probatoire du BLMS : http://blms.free.fr/php/textes/blms.php

Invité, le 15.05.07 09:57

Je crois que j'ai croisé votre Mario Monaco, et d'après lui, la neige n'était pas terrible, ça explique tout !
Et sans vouloir en rajouter, l'Albaron côté est était fameux, ce jour là, avec de la poudre, pas de glace, pas de bidasses, pas de traces, pas de ci, pas de ça, pas de souci sans ça

Invité, le 15.05.07 10:22

deja en discutant avec les chasseurs (les warriors comme les a appelé la gardienne des evettes : il faut dire qu'ils sont monté au refuge, vendredi soir, en basket dans la neige pourri... avec les ski sur le dos 8O ) on n'etait pas tres confiant sur leur capacité a descendre la face Nord.
Alors quand de bon matin j'en ai vu un avec un seul baton 🤢 ... enfin je pensais vraiment qu'ils allaient descendre ailleur!

Invité, le 15.05.07 10:36

Merci François pour avoir fait descendre Jérôme à pied !! Je suis rassurée quand il est à la montagne avec toi… je te fais totalement confiance ! En effet dimanche soir Jérôme était encore vert… mais il ne m’avait pas expliqué l’aventure bien comme dans ton récit !

Invité, le 15.05.07 10:40

Ecoeure oui! 😡
Mais ski farte en revanche! Le coup de la neige qui botte aux ski a la descente j'avais deja experimente... 😉
Bref... il reneige 😎 😎 😎

Invité, le 15.05.07 11:17

Concernant les "warriors", l'unibaton s'en est pris une belle sur le bas du glacier à toute allure : sa tête est passée à moins de 50 cm d'un gros bloc. Faut dire que le casque, connaissent pas à l'armée...Et le dérapeur était tellement crevé qu'il tombait tout les 7-8 virages sous le col Tonini.
A part ça, ils étaient très sympas et très efficaces pour la trace!

Invité, le 15.05.07 12:13

Bah, jérôme il est assez grand pour se débrouiller tout seul!

B
bbb, le 15.05.07 12:13

Buongiorno a tutti,

At first I have to excuse me, I’m not able to write french (but I understand) and so I use english to write this (…you will understand that also my english is not so fluent). Ok , I’m Andrea, the “minimerde-maker” in Francois’s report. And this is only my point of view.
Sunday the face was not in the same condition of Saturday, the weather was not good, all of us came from different previous buts.
I know I’m not an excellent skier, expecially on the “raide” with hard snow my position is not good, it’s a my defect, I know; and I know too that it’s dangerous in these kind of place. But I can tell that everytime that I use my ski I try to correct it…I’m working. So now you can say that I could be not ready for this face. Too much for my actual ability. It could be. This was not the first time on the raide with difficult snow, when we started to ski the north face I was concentrated. In this activity concentration and mind factor are very, very important…fundamental. So when you are skiing, even if in that moment your style is not good, but you are in control and concentrated, is not the best thing when the people with you start to say senteces like: “…are you sure? Because if you continue you fall…”. You loose your confidence, your concentration and this is really more dangerous: when you are in mountain there is not only technique, but a system of fine balances, a “mental-state” between you and yourself and between you and your partners. Also this aspect is important…and a people with a big experience, almost a guide, has to know it. Then it’s true, I can’t deny that I was in difficulty in the first “etroiture beton”, “bon grip” it’s true but I didn’t feel sure so I prefer go down very slow using the piolet for that 10m. I’m sorry for Jerome that was waiting and getting nervous seeing in his mind a probable new but. Then when I reach again the zone with more soft snow completely into the fog (we weren’t able to see where we put the batons…), I decided (repeat “I”) to put my crampons for my safety: at that moment the limit was too near for me (and I recognize my error, I should have understand before my limits, maybe on the top, or maybe before expecially because my difficulty was a difficulty for my partners too).
Then in that moment also the snow changed (<<c'est mise à botter dangereusement>>) and I think that the decision to go down by foot in that milk-fog with that snow was the right decision also for the others even if they were motivated and more able than me. That was not the moment for Ciamarella, for me and for the others (expecially for the objectif conditions). It’s difficult to give up. It was an experience where everyone of us feel own limits, me at first (and I’m not satisfied, it’s not a good sensation, I hope only to have learnt something).
I’m sorry for my parteners, I was a weight against.
But sometime mountain is also difficulty, not positive experiences with the mountain and with the parteners. But each of us must have the humility to accept this with respect for the mountain and for the partners and for himself.

Ok, I have finished to bore skitour people, I wish still good trip for everyone.

Salut, Andrea

Invité, le 15.05.07 12:37

Qu'Andrea ne se sente pas responsable : je ne le charge en rien. Peut être ma suis-je mal fait comprendre. Je n'ai pas dit qu'il était le "mini merde maker" puisque c'est un ensemble de petit faits de toutes origine qui ont amené cette situation.
L'objectif de mon texte n'est en aucun cas de charger quelqu'un mais de décrire une situation, un engrenage merdique afin d'en faire profiter un max de monde.
En effet, si Anddréa m'a fait peur à un moment c'est que differernts facteur m'y ont poussé : les militaires nimp', l'accident du col des ecrins avec des soit disant des skieurs "confiants", la météo, la neige etc... Donc oui, je ne lui ai plus fait confiance à un moment donné car dans ce genre de pente, on a pas le droit de trop laisser au hasard et pour moi c'était trop ce jour.
Il aurait fait beau, meme pente, meme neige, meme personnes, même technique, sans avoir vu des guignols manquer de mourrir avant , j'aurai surement rien dit, tout le monde aurait pris le temps de descendre et ça aurait fait.

B
bbb, le 15.05.07 15:26

Hallo Francois, I don’t feel the main responsible for this but. In coscience no.
But I think that this is the imagine that came out from your recit, when everyone of us know that the main causes are the horrible weather and the not good condition of the face and for sure some my difficulties didn’t help all the group (I take my responsibility). The main error was when we decide to ski down in that condition: absolutely no good weather, snow quite difficult and then dangerous, impressed, and it’s normal, by the two “warriors”. This was not only your, my or Jerome own fault but it was a wrong decision we took togerher: if we wanted ski in some safety this Sunday was not the right occasion. Like everytime difficulty and errors never come alone…and so an <<ensemble de petit faits>> add themself. In these sense everyone should examine his coscience. Then I agree too that in a different good day everything could be different.

Invité, le 19.05.07 21:49

Mon petit gars,
sache que si l'hiver tes mini merdes n°1 n'était pas là pour descendre les poubelles des refuges , monter du bois.... tu serais bien embéter pour te chauffer dans tous les refuges. Alors la prochaine fois soit plus indulgent merci 😡

C
casscroot, le 19.05.07 23:16

J'ai mis du temps à comprendre le sens de ton commentaire, mais je viens de comprendre... Tu es donc militaire. Je n'ai rien contre les militaires, je trouve juste que ceux que j'ai vu ont fait nimporte quoi (militaires ou pas!). Et le fait de réaliser des travaux d'intéret généraux indiscutables n'y change rien : indulgent ou pas, ceux que j'ai vu descendre ont vraiment faillit y passer, c'est un fait! Y'en a qui sont tombés en montagne pour moins que ça. L'indulgence n'a rien à faire la dedans...
D'ailleurs je n'ai traité personne de mini-merde : la mini merde désigne un fait modérement dommageable pour celui qui la subit et non une personne.
Enfin bref, la prochaine fois, je ne dirai rien, juste un "c'était cool mais bon on l'a pas fait".

M
marika, le 19.03.08 11:11

Commentaires bloqués, vous êtes victimes d'un spammage Tchèquo-Russes, probablement un buteur jaloux! 😜

Cette sortie