ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes > Collet de la Valette Escure

Collet de la Valette Escure

Massif : Mercantour - Alpes Maritimes Italiennes
Départ : Le Boréon (parking de ski de fond) (1500 m)

Topo associé : Tête de la Ruine, vallon des Erps

Sommet associé : Tête de la Ruine (2984 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 1370 m.
Ski : 3.3

Sortie du vendredi 08 avril 2016

CFred

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau, voilé puis nuageux, quelques gouttes au retour à la voiture (14h45)
Etat de la route : Sec Altitude du parking : 1500
Altitude de chaussage (montée) : 1500 mètres
Altitude de déchaussage (descente) : 1500 mètres

Activité avalancheuse observée : Rien A Signaler de particulier

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Avec Yannick86
Boréon-Refuge de Cougourde-Lac des Sagnes-Collet de la Valette Escure
Départ du Boréon, les travaux de déneigement sont en cours pour l'instant ça passe encore à ski.
Au niveau de l'entrée dans la parc, ça se gâte. Pas mal de petits passages sans neige, en gros ce n'est pas terrible jusqu'au pont de Peîrastrèche. (montée en rive gauche, le chemin semble déneigé sur de grosses portions)
A nouveau un petit passage dur juste avant le refuge.
Après c'est tout bon. On a fini à pied sur les 50 derniers mètres car c'est un peu raide (et mou).

La descente commence très bien, neige revenue à point de plus en plus profonde plus on descend, mais c'est très correct.
En dessous du refuge, c'est moins bon. Attention, les ruisseaux ne sont plus couverts, bien rester à droite ... mais ça passe sans avoir à nager ! ;)

Après Peîrastrèche grosse galère, il faut pousser, remonter déchausser ... d'où mon ** bien que la neige au dessus du refuge de Cougourde mérite bien un *** voire plus pour les amateurs de moquette.
J'ai l'impression que l'on a mis plus de temps à descendre que monter sur cette partie.

On arrive juste avec quelques gouttes de pluie.
Fin d'une finalement bonne journée avec Yannick.

Un conseil, si vous montez dans le coin restez au refuge pour optimiser ... en plus on a croisé le gardien il avait une hotte pleine, vous n'allez pas mourir de faim.

La descenteLa descente
Juisse et AgnelièreJuisse et Agnelière
Quand la montagne t'insulte !Quand la montagne t'insulte !
L'objectifL'objectif
Caires de CoucourdeCaires de Coucourde

Commentaires

Cette sortie